Etats-Unis

En photos : Le Texas sous les eaux

5 000 employés fédéraux et 3 000 membres de la Garde nationale essayent de gérer au mieux les conséquences désastreuses de l'ouragan.
29 août 2017, 10:32am

Au Texas, 5 000 employés fédéraux et 3 000 membres de la Garde nationale essayent de gérer au mieux les conséquences désastreuses de l'ouragan Harvey. Alors que des renforts sont en route, le gouvernement fédéral américain essaye une nouvelle méthode pour répondre à la catastrophe : le crowdsourcing.

L'administrateur de l'agence américaine des situations d'urgence (la FEMA) a appelé les Américains à faire des dons d'argent et à donner de leur temps pour participer aux efforts de recherche. Alors que des milliers de personnes ont déjà été déplacées par ces inondations historiques, 30 000 autres vont avoir besoin d'un toit, d'après Brock Long, le directeur de la FEMA. Et la situation pourrait encore s'aggraver.

« Je demande à tous les citoyens de s'investir, » a dit Long au New York Times. « Faites des dons, trouvez des moyens de vous investir pour aider le Texas à retrouver une certaine normalité après ce désastre. » Long a aussi estimé que la FEMA serait présente dans l'État du sud des États-Unis « pendant des années ».

L'ouragan Harvey, qui a atteint le continent vendredi dernier (avant d'être rétrogradé au cran de « tempête tropicale »), a déjà poussé les services d'urgence dans leurs retranchements. Par exemple, le Bureau de Gestion de Crise de Houston (la ville la plus touchée par l'ouragan), a reçu pendant le week-end 48 000 appels de plus que lors d'une journée normale. Dimanche, un juge du comté d'Harris a demandé aux citoyens propriétaires de bateaux de venir évacuer les habitants piégés par les eaux.

Sur le terrain, les personnes touchées par l'ouragan se sont servies des réseaux sociaux pour coordonner les sauvetages, puisque les lignes téléphoniques d'urgence étaient surchargées. Mais le Département de la police de Houston a demandé aux habitants de préférer les numéros d'urgence plutôt que les réseaux sociaux pour les situations extrêmes. Les autorités ont alors demandé aux gens de joindre d'autres services d'urgence pour les situations moins pressantes.

Les photos ci-dessous montrent pourquoi la FEMA pourrait bien avoir besoin d'un peu d'aide.

Des habitants de Houston devant l'autoroute inondée, le 27 août 2017.

Des bateaux endommagés dans un hangar de stockage à Rockport (Texas), le 26 août 2017.

Des membres de la Garde nationale aident les habitants touchés par les inondations à monter dans un véhicule militaire à Houston, le 27 août 2017.

L'officier Daryl Hudeck (membre du SWAT de la police de Houston) porte Connie Pham et son fils de 13 mois, Aiden, après les avoir secourus dans leur maison entourée par les eaux, à Houston, le 27 août 2017.

Des gens sont secourus sur un air boat à Dickinson (Texas), le 27 août 2017.

Le rayon des pains dans un Walmart de Houston, le 24 août 2017, alors que les gens se préparaient à l'arrivée de l'ouragan.

Des gens récupèrent des produits de première nécessité dans une station d'aide de fortune à Rockport (Texas), le 27 août 2017.

Des victimes des inondations rassemblées au George R. Brown Convention Center de Houston, le 28 août 2017.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR