Publicité
Irak

Al-Baghdadi demande à ses hommes de résister à Mossoul

Dans un message audio diffusé ce mercredi soir, le leader de l’EI appelle ses troupes à respecter les ordres des émirs — une première.

par Pierre Longeray
03 Novembre 2016, 10:53am

Abou Bakr Al-Baghdadi en juillet 2014 dans une mosquée de Mossoul, lors de la proclamation du "califat".

Cela faisait près d'un an que le calife autoproclamé de l'organisation État islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi, ne s'était pas exprimé, mais ce mercredi une branche média de l'EI, Al-Furqan, a diffusé un message audio d'une demi-heure — que la plupart des spécialistes attribuent au leader terroriste.

La diffusion de ce message survient au lendemain de l'entrée des forces irakiennes dans la ville de Mossoul en Irak — une première depuis plus de deux ans. C'est dans cette ville qu'Al-Baghdadi avait proclamé le « califat » de l'État islamique en juin 2014. Rapidement, la deuxième ville d'Irak était devenue le bastion de l'EI dans le pays.

Intitulé « Voilà ce qu'Allah et son Messager nous avaient promis », l'enregistrement attribué à Al-Baghdadi enjoint les combattants de l'EI à rester mobilisés et à obéir aux ordres. « Ne battez pas en retraite... Tenir votre territoire avec honneur est mille fois plus facile que de se retirer dans la honte, » déclare en arabe la voix, d'après une traduction du Guardian.

Comme le note sur Twitter, le spécialiste des réseaux djihadistes, Romain Caillet, le message principal de cette communication d'Al-Baghdadi est bien d' « exhorter ses troupes à rester disciplinées », ce qui est une première.

Il s'adresse notamment aux combattants de Ninive, la province irakienne où se situe Mossoul, sans jamais évoquer nommément Mossoul. « À tous les gens de Ninive, notamment les combattants, ne faiblissez pas en combattant votre ennemi », peut-on entendre dans le message audio.

Pour le spécialiste des mouvements djihadistes, Charlie Winter, cette omission de Mossoul est volontaire afin de « faire en sorte que l'on ne se focalise pas uniquement sur Mossoul ». Dans cette veine, le message audio exhorte ceux qui ne peuvent émigrer en Syrie ou en Irak, pour faire le djihad, à préférer les autres pays du monde où est présent l'EI.

Il rend hommage à ce propos aux « moudjahidines » du Bangladesh, d'Indonésie, des Philippines, du Yémen, de Tunisie mais encore d'Algérie et de Libye, en les désignant comme la « base du califat ».

Au cours de l'enregistrement attribué à celui qui pourrait se cacher dans Mossoul, selon plusieurs rumeurs, il appelle à frapper principalement deux pays : l'Arabie saoudite (une cible classique) et la Turquie, qu'il qualifie de « laïque et apotaste, » d'après Caillet. « Abou Bakr al-Baghdadi a donné un signal clair pour que les soldats turcs soient en particulier visés par les attaques de l'EI, » ajoute Caillet sur son compte Twitter.

Impossible de savoir quand et où ce message a été enregistré, mais il semble être relativement récent puisqu'il fait référence à la mort de Abu Mohammad Al-Furqan, l' « émir média » de l'EI, dont la mort a été rendue publique en octobre.

Abou Bakr Al-Baghdadi s'exprime rarement et est apparu une seule fois en vidéo, lors de la proclamation du califat en juin 2014. Depuis, il fait partie des hommes les plus recherchés au monde.


Suivez Pierre Longeray sur Twitter : @PLongeray

Tagged:
VICE News
terrorisme
Etat Islamique
conflit
guerre
EI
Moyen-Orient
Mossoul
al-baghdadi
message audio