travail

Les Japonais ne savent pas quoi faire de leurs vacances

« Pour être honnête, je ne sais absolument pas comment m’occuper pendant ces dix jours. »
Sandra  Proutry-Skrzypek
Paris, France
8.4.19
travailleurs japonais
Image via Shutterstock

Ce n’est un secret pour personne, le Japon est une nation qui bosse dur. Le pays compte les heures de travail les plus longues du monde. Près du quart des entreprises exigent de leurs employés plus de 80 heures supplémentaires par mois. En outre, un sondage mené par Expedia au Japon en 2017 a révélé que les travailleurs n'utilisaient que la moitié des jours de vacances qui leur étaient dus et que 63 % d’entre eux se sentaient coupables d'avoir pris des congés payés.

Cela explique peut-être en partie pourquoi autant de Japonais s’inquiètent de la perspective d’un congé de dix jours, prévu pour plus tard ce mois-ci. Il débutera le 27 avril, en l'honneur de l'abdication de l'empereur, avant de coïncider, début mai, avec la traditionnelle « Golden Week », rapporte The Guardian. Cela représente une quantité de temps libre sans précédent pour une population qui passe l’essentiel de sa vie au travail. Et les bourreaux de travail à travers le pays ne sont pas très heureux de cette nouvelle.

Un récent sondage réalisé par la publication locale Asahi Shumbun a révélé que 45 % des Japonais ne sont « pas satisfaits » de ces longues vacances, et seulement 35 % admettent « être heureux » de prendre un peu de temps pour eux, rapporte NDTV. Les personnes qui n’ont pas de contrat régulier craignent par conséquent de perdre un revenu pendant la pause. Pour les parents du secteur des services, c’est la question de trouver une nounou pour leurs enfants qui inquiète. Et les autres ne savent tout simplement pas quoi faire de leur temps libre.

« Pour être honnête, je ne sais absolument pas comment m’occuper pendant ces dix jours de vacances », confie Seishu Sato, un employé des finances âgé de 31 ans. « Je ne peux pas partir en voyage, il y aura du monde partout et les prix des billets ont augmenté… Je vais sans doute finir par rester chez mes parents. »

Toutefois, il vaut mieux que les Japonais s’habituent à l'idée de vacances, puisqu’une nouvelle loi entrera en vigueur ce mois-ci et obligera les employés qui ont cumulé dix jours ou plus de congés payés à en prendre au moins cinq par an. Keizo Ishii, directeur d’Expedia Japan, a déclaré à Nikkei Asian Review qu’il s’agissait là d’un pas en avant dans la lutte contre la culture de travail intensive du pays, qui a récemment entraîné des karoshi, c’est-à-dire la mort par excès de travail. « Nous devons changer la mentalité de culpabilité des travailleurs », ajoute-t-il.

Gavin est sur Twitter et Instagram

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.