La course pour créer une étoile sur Terre : l'avenir de la fusion nucléaire

On a visité deux des laboratoires de recherche pionniers travaillant sur les technologies de fusion nucléaire. Reportage.

|
04 Janvier 2018, 10:56am

Chaque seconde depuis quatre milliards et demi d'années, des milliards d'atomes d'hydrogène sont convertis en hélium dans le noyau du Soleil, et libèrent par la même de gigantesques quantités d'énergie. On connait ce processus sous le nom de fusion nucléaire. Or, déterminer comment exploiter cette source d'énergie propre quasi illimitée est le Graal de la recherche en physique depuis près de 80 ans.

À ses débuts, la recherche sur la fusion était cantonnée au secret des laboratoires gouvernementaux – comme le Sandia National Laboratory aux États-Unis. Aujourd'hui, les activités de ce dernier n'ont plus rien de confidentiel, et les chercheurs en physique y étudient toujours la fusion en utilisant des machines parmi les plus complexes au monde.

Au cours des 20 dernières années, les investisseurs ont entraperçu les promesses la recherche sur la fusion nucléaire et ses retombées possible pour le secteur de l'énergie, et un grand nombre d'entreprises privées ont rejoint la course à la fusion en espérant griller les grands laboratoires nationaux sur la ligne d'arrivée.

Motherboard a visité deux des plus grands centres de recherche sur la fusion au monde, pour tenter d'évaluer quand l'énergie tirée de la fusion fera partie de nos vies. À Sandia, de nombreux physiciens estiment que ces recherches n'en sont encore qu'à leurs balbutiements, même si elles sont en cours depuis les années 1940. General Fusion, quant à elle, est convaincue qu'elle peut mettre sur un pied une centrale à fusion nucléaire au cours des 20 prochaines années.