Publicité
Music by VICE

Cum On Feel The Noisey : les trucs qu'on a écoutés cet été

Bloods, Brilliant, Belly Button, Drugdealer, Salem, Mary Clark, Teenage Fanclub, Pink Turns Blue, Eric Dolphy, The Left, Modèle Mécanique, Jonathan Richman, Kickback et quelques autres.

par Noisey Staff
02 Septembre 2016, 12:05pm

Tous les trucs qu'on a écoutés cet été, au camping, dans un blockhaus ou dans un pays lointain.

BLOODS - « Bring My Walls Down »
L'été, je n'écoute que des groupes qui portent des shorts ou des débardeurs ou les deux - donc en gros, des groupes pop du début 80, des groupes funk-metal de la fin 80, des groupes hard FM du début 90 ou bien des Australiens. Bloods sont australiens et la pochette de leur nouveau single « Bring My Walls Down » montre un type sous le soleil en T-shirt Def Leppard entouré par deux copines très cools dont une fait des bulles avec son chewing-gum. Soit ma définition parfaite d'un été réussi.

Lelo Jimmy Batista, Rédacteur en chef
Lelo sur Noisey


BRILLIANT - « Love is War »
Je réécouterai de la musique actuelle lorsque les tubes de l'été ressembleront de nouveau à une mixture impossible proposée par un mec de Killing Joke, un mec de The KLF, une chanteuse de Brit-Funk, au milieu d'un décor calqué sur la décharge post-apocalyptique-mais-estivale du film australien Dead End Drive-In, plutôt qu'à ça.

Rod Glacial, Rédacteur
Rod sur Noisey | Rod sur Twitter


BELLY BUTTON - « Rusty »
L'été 1996, je parcourais les routes de la future Europe des 28 dans le véhicule du groupe Belly Button. Ce fut mon service militaire à moi. Alors, signer pour rempiler l'été 2016, c'est ma réserve opérationnelle à moi. Tout orange de corrosion, le camion de Belly Button avait un surnom : « Rusty ».

Guillaume Gwardeath, Contributeur
Guillaume sur Noisey | Guillaume sur Twitter


DRUGDEALER - « Suddenly »
Je ne sais pas si c'est le temps qui passe ou le fait de prendre des vacances d'été pour la première fois depuis l'année de mon bac, mais ce titre de Drugdealer (quel sale nom) qui mélange Todd Rundgren et 10cc se boit comme un petit lait de poule.

Adrien Durand, Contributeur
Adrien sur Noisey | Adrien sur Twitter


SPACCANAPOLI - « Vesuvio »
J'ai passé la moitié de l'été à Naples, et l'autre moitié à me refaire pour la 4ème fois l'intégrale des Sopranos. En toute logique, la chanson que j'ai le plus entendu cet été s'appelle « Vesuvio » du groupe Spaccanapoli : thème musical qui revient régulièrement pendant l'histoire d'amour platonique entre Furio et Carmela.

Genono, Contributeur
Genono sur Noisey | Genono sur Twitter


SALOME DE BAHIA – « Otro Lugar »
Son à fond pendant les J.O pour se croire à Rio sur chaque épreuve. Son à fond sur l'autoroute des vacances direction le soleil. Son à fond sur la plage pieds dans l'eau avec toujours un ballon de foot à proximité, au cas où la ginga s'emparerai de moi. Ce titre a bercé mes vacances - et celles de tous les aoûtiens étendus à moins de 30 mètres de moi.

Salim Jawad, Contributeur
Salim sur Noisey | Salim sur Twitter


SALEM – « King Night »
Alors que leur retour est annoncé pour 2016 avec -enfin- des nouveaux morceaux attendus depuis 5 ans, on imagine les géniaux auteurs de « Yes, I smoke crack » pénétrer dans le game par la porte de derrière, fauchés, hagards et codéinés comme jamais pour pondre encore dans l'indifférence générale un chef-d'oeuvre de witch house sous Xanax, et mettre enfin un terme définitif aux concepts d'« été » et d'« hétérosexualité ». On leur pardonnerait presque d'avoir bossé sur un titre de Yeezus.

Iris de Saint-Aubin d'Aubigny, Contributeur
Iris sur Noisey


MARY CLARK - Take Me I'm Yours
Probablement LE morceau estival depuis l'été 1980.

Julie Le Baron, Rédactrice en chef web de VICE
Julie sur VICE | Julie sur Twitter


TEENAGE FANCLUB - « I Don't Want Control of You »
J'aime tout de Teenage Fanclub. Plus que leurs pulls amples tricotés main et torsadés, leur dégaine d'employés de la fonction publique, leurs inénarrables chaussures de ville et le fait que personne ne les aient jamais vraiment pris au sérieux, même ceux que l'on a longtemps appelés « les popeux », parce que leurs morceaux étaient tout simplement trop bien, trop faciles, trop naïfs et trop cons, et géniaux, et incroyables, et gentils dans le sens biblique du terme, une gentillesse qui a aucun moment ne se considère en tant que gentille mais plutôt en tant que « normale », et putain ce nom d'album – Songs from Northern Britain – qui résume en quatre mots accolés toute la puissance basique de la classe moyenne immémoriale, avec son internationale silencieuse, ses convictions politiques jamais nettes, ses pintes et ses nouvelles générations sans cesse aussi identiques que les précédentes, sa stabilité dans la lutte, son semi-confort matériel et ses morceaux préférés, qui ressemblent à ceux des Byrds mais avec encore moins de second degré et que l'on se plaît à écouter en Audi 80 près de San Sebastian, fin juillet, sur l'autoroute en direction du Portugal.

Julien Morel, Rédacteur en chef de VICE
Julien sur Noisey


BRIGITTE BARDOT - « À la fin de l'été »
Ce morceau est humide. Il ne peut servir qu'à se baigner dans des eaux claires et chaudes, à faire l'amour à l'ombre de la torpeur du début d'après-midi dans un torrent de corps détrempés, ou à pleurer à chaudes larmes que l'amour que c'est de la merde. Choisissez votre camp. De mon côté, je continuerai simplement à l'écouter en boucle tous les 1er septembre qu'ils me restent, et ce, que je baise, que je me baigne ou que je chiale.

Pierre Berthelot-Kleck, Rédacteur en chef de The Creators Project
Pierre sur TCP


MAFOUE - «Tous ensemble »
Quand Grégoire XII a inventé le calendrier grégorien, se doutait-il que septembre deviendrait le mois qui fait ramasser tout le monde ? Se doutait-il seulement qu'un jour, les néoparents connectés de 2016 allaient se sentir « obligés » de partager des photos de la rentrée de leurs « petits bouts de chou » sur Facebook ? Cassez-vous, sérieux : on en vient à se dire que la seule bonne nouvelle de l'été, c'est la découverte de Proxima B, l'exoplanète la plus proche de la Terre. L'occasion de rêver à une vraie rentrée intergalactique dans un endroit où, « Tous ensemble », on pourrait partir loin des souvenirs de vacances, loin des pantashorts et des paires de Stan Smith. Comme dirait Mafoué dans son [clip officiel] : « On voudrait s'endormir en paix, ne plus pouvoir se réveiller. Partir, s'enfuir à tout jamais. »

Léo Bourdin Rédacteur en chef de Munchies
Léo sur Twitter


PINK TURNS BLUE – «Your Master Is Calling»
Nombre de baignades au cours de l'été : 0
Nombre d'amours de vacances au cours de l'été : 0
Nombre de transferts des Girondins de Bordeaux au cours de l'été : 5 (dont un prêt)
Qualité globale de l'été : 2 sur une échelle de 10 (7 étant l'été 2003, quand j'étais aux États-Unis alors que la canicule décimait les petits vieux de notre France millénaire)

Romain Gonzalez, Contributeur
Romain sur Vice | Romain sur Twitter


ERIC DOLPHY -«God Bless the Child»
Autant dire que j'ai passé des vacances sous le signe de la vieillesse et de l'introspection. Et que j'ai bien fait chier tout le monde.

Virgile Iscan, Contributeur
Virgile sur Noisey


THE LEFT - « The Melody »

Théo Pillaut, Contributeur
Théo sur Noisey | Théophile sur Twitter


MODELE MECANIQUE - « Dark Of The Moon »
Début. Essence. Bagages. Volant. Péage. Carte bleue. Station-service. Sandwich triangulaire. Essence. Cuvette. Clef. Maison. Nuit. Réveil. Douche. Savon. Aube. Petit. Déjeuner. Tongs. Shorts. Serviettes. Crème solaire. Sunglasses. Pied. Sable. Vent. Algues. Sourire. Panier. Goûter. Douche. Marche. Bière. Vin. Charbon. Pin. Huile. Sopalin. Viande. Beaucoup. Fraîcheur. Coucher. Modèle. Mécanique.

Albert Potiron, Contributeur
Albert sur Noisey | Albert sur Twitter


JONATHAN RICHMAN & THE MODERN LOVERS - « I'm Straight »
Jonathan Richman ne vante pas à tue-tête les mérites de l'hétérosexualité. Il ne prône pas non plus la sobriété comme art de vivre puisqu'il la tourne en dérision, avouant lui-même vouloir être à la place de ce « hippie Johnny ». Il est tout à fait possible que, à la suite de cette décision radicale prise cet été (arrêter de fumer), dans mes songes les moins profonds, exhalant mes dernières volutes de cigarette, le pull faussement noué nonchalamment sur les épaules, j'explose la gueule de ce « hippie Johnny », par pure jalousie. Mais Dieu merci, je ne serais pas seul dans cette lutte entre le bien et le mal. Une rédactrice en chef online, une graphiste, un chef de projet et un mec dont l'état civil est directement inspiré du chanteur des Modern Lovers m'épauleront dans l'abstinence. Oui, arrêter de fumer a également fait de moi une poucave.

Bertrand Thibert, Responsable des opérations publicitaires


NEGATIVE APPROACH - « Can't Tell No One »
Cet été, j'ai eu l'occasion de voir Negative Approach dans une sorte de MJC sordide en banlieue stockholmoise. J'en ai pas forcément retenu grand chose, si ce n'est que John Brannon est la synthèse parfaite entre Bruce Jenner et l'adjectif furax.

Sarah Mandois, Contributrice
Sarah sur Noisey | Sarah sur Twitter


KICKBACK - « Runining the Show »
Bonne rentrée à tous mes collègues de VICE ! Je vous souhaite à tous de passionnants brainstormings dans la salle de réunion 3 (celle qui a le wifi !), de bonnes pauses café-clope à 11h30, des bons petits repas apportés par Fricthi et plein de projets de brand content excitants !

Sylla Saint-Guily, Assistant de Production
Sylla sur Noisey | Sylla sur Twitter



À vendredi prochain. D'ici-là, suivez-nous sur Facebook, sur Twitter et sur Spotify aussi tant que vous y êtes.

Tagged:
Music
Noisey
Noisey Blog
teenage fanclub
Bloods
Brigitte Bardot
salem
Jonathan Richman
Playlist
noisey nouveautés
Brilliant
Belly Button
Drugdealer
Spaccanapoli
Salome de Bahia
Mary Clark
Mafoué
Pink Turns Blue
Eric Dolphy
The Left
Modèle Mécanique
Modern Lovers