FYI.

This story is over 5 years old.

Mixed Mediums

Je m'apprête à partir en live avec des gens connus

Bienvenue dans Station to Sation, un projet d'art public de l'artiste Doug Aitken rendu possible par Levi's. Par cette collaboration, ils vont s'associer avec les marques et les icônes américaines qui incarnent l'esprit pionnier de l'Amérique.
24 septembre 2013, 1:00pm

Photo par Ben Gottesman

Quand vous serez en train de lire ces lignes, je serai à bord d’un train privé en compagnie d’artistes et de musiciens tels qu’Ariel Pink et Charlotte Gainsbourg. Tout au long du mois de septembre, nous voyagerons de New York à San Francisco. Le train s’arrêtera dans diverses villes d’Amérique et on fera des fêtes qui n’auront rien à envier aux hystéries psychédéliques d’un Acid Test des Merry Pranksters ou aux évènements avant-gardistes Fluxus. Et moi je serai là, au milieu de tout ça, à ma soûler, prendre des photos et rencontrer des gens.

Je vais vivre, manger et dormir aux cotés de certains des artistes les plus renommés du moment.

Ou peut-être que non. Peut-être qu’on ne me laissera même pas monter à bord du train. Peut-être que je me contenterai de le suivre, et que j’essaierai d’avoir un apercu de quelque chose d’intéressant à travers la fenêtre d’un train lancé à pleine vitesse. Je ne sais pas. Mais je saurai bientôt.

Cette idée d’un voyage en train de trois semaines est sortie tout droit du cerveau de Doug Aitken. Il a accouché de ce plan ambitieux et idéaliste et l’a présenté à Levi’s®. Ensemble, ils l’ont nommé _Station to Station : Un projet artistique rendu possible par Levi’s_®. Levi’s a écouté le plan et lui a donné vie..

Levi’s® a rempli le train d’objets emblématiques d’expression artistique réadaptés à notre ère digitale. Un appareil photo Graflex de 1939 uploadera automatiquement des photos sur Instagram, une Gibson de 1959 sera synchronisée sur SoundCloud, et vous pourrez envoyer vos tweets en tapant sur une machine à écrire datant de 1901. Tout cela est vraiment futuriste. Levi’s® fera vivre  l’esprit de l’expérience au niveau mondial grâce à des collaborations online sur le site MakeOurMark (levi.com/makeourmark).

Même si vous n’êtes pas à bord du train, vous pourrez vous tenir au courant de toutes les péripéties qui s’y dérouleront, et vous pourrez même y participer en taggant des post suivis du hashtag #makeourmark sur Instagram, Twitter, Soundcloud et tous les autres sites de réseaux sociaux. Une fois la traversée du pays terminée, l’expérience continuera de donner naissance à des collaborations artistiques à travers une série de cours sur Skillshare.

L’idée dans son ensemble a l’air complètement dingue, dans le meilleur sens du terme possible. Prenez une poignée d’artistes et de musiciens, fourrez-les dans un train, branchez-les à une poignée de cloches et sifflets numériques et foncez à travers l’Amérique. Faites des arrêts à Pittsburgh, dans les Twin Cities, à Chicago, dans le Missouri, au Nouveau-Mexique, en Arizona—et puis un peu partout en Californie, organisez des concerts et des performances artistiques et voyez ce qu’il se passe .

Je vais être témoin de tout ça et essayer de le documenter.

Je ne vais pas pouvoir tout capter, quoique soit ce tout. Mais je vais essayer, et j’espère que si je n’y arrive pas, mon échec sera tout de meme intéressant. Mais j’écrirai des nouvelles quotidiennes de mon voyage sur la route, que ce soit du wagon restaurant du train Station to Station ou du wagon Levi’s®.

La fête de lancement de ce projet a eu lieu le 6 septembre aux studios Riverfront de New York. Elle a été marquée par des performances de No Age, Boredomes et des Ariel’s Pink Haunted Graffitti. On dit que les légendes proto-punks de Suicide y ont même fait une apparence. On a même entendu parler de fumigènes technicolores. Mais on a entendu beaucoup de rumeurs de ce genre.

J’ai entendu parler d’OVNIs à Barstow, de fanfares voodoo à Pittsburgh, et d’une grosse performance de Beck à Los Angeles. J’ai aussi lu qu’Ariel Pink va collaborer avec d’autres artistes à bord du train pour enregistrer un album inspiré de Station to Station. Mais je ne sais pas ce qui est vrai et ce qui est faux. Quoiqu’il arrive, je vous enverrai des dépêches quotidiennes pour vous tenir informés.

Ce seront des brouillons griffonnés et des entrées de journal, écrits dans des sièges passagers, sur des lits d’hôtels ou dans des coins tranquilles au beau milieu d’une fête. Ils seront remplis de fautes et terminés à la hâte, mais ce seront de véritables mises à jour en temps réel de mon voyage sur les traces d’un train rempli de cool kids. Moi en train d’essayer de m’insérer dans leur vie. Essayer de comprendre le but de ce voyage. Essayer de voir quelque chose qui en vaut la peine. Et quand j’y arriverai, vous en entendrez parler.