Publicité
Cet article a été publié il y a plus de 5 ans

Jeune et gay dans la Russie de Poutine

Milène Larsson a rencontré des victimes de la répression de l'homosexualité en Russie.

par Milene Larsson
21 Janvier 2014, 11:00am

Depuis que Vladimir Poutine a fait passer une loi contre la « propagande gay » en juin 2013, les jeunes de la communauté LGBT russe sont considérés comme des ennemis de l'État. En plus d'être légalement acceptée, l'homophobie est vivement encouragée, et on constate une hausse déprimante d'attaques et de meurtres anti-gay.

Le but de cette loi, qui bannit toute démonstration publique d'homosexualité, est d'empêcher les mineurs de croire qu'être gay est une chose normale. Depuis, les jeunes gays de la Russie de Poutine ne peuvent bénéficier d'aucun soutien légal.

On s'est rendu en Russie juste avant les Jeux olympiques d'hiver à Sotchi, afin d'enquêter sur les conséquences de cette loi. On a rencontré des jeunes membres de la communauté LGBT de Moscou, des militants homosexuels, un conseiller de Poutine et le législateur à l'origine de la loi anti-gay.  

Pour en savoir plus sur ces problèmes, rendez-vous sur cette page : http://www.stonewall.org.uk/international