Des avantages d’être célibataire à vie

Une psychologue nous a expliqué comment rester seul tout en étant épanoui.

|
23 août 2016, 5:00am

Pendant des années, les célibataires ont été moqués, vilipendés, traités de « losers », de perdants du grand jeu de l'amour et du hasard. Hollywood a réussi la prouesse de produire trois Bridget Jones sur cette simple idée. La plupart des recherches sur les personnes seules sont d'ailleurs effectuées sous le prisme du mariage, de la vie de couple, conférant à la solitude une image d'anormalité. En réalité, être seul pour toujours n'est pas si terrible.

Frustrée par le manque d'études au sujet de l'épanouissement du célibataire, le docteur Bella DePaulo, psychologue et auteure de Singled Out, a entrepris d'enquêter sur le célibat il y a de ça une décennie. Son dernier ouvrage suggère qu'embrasser la solitude favoriserait le développement psychologique et social, à l'inverse des personnes mariées – paradoxalement plus disposées à l'isolement.

J'ai contacté le docteur DePaulo, également chercheuse et professeure à l' université de Californie à Santa Barbara, afin de l'interroger sur l'obsession de la société vis-à-vis du couple.

VICE : Pourquoi sommes-nous autant effrayés à l'idée de rester seuls ?
Dr Bella DePaulo : Tout le monde veut être en couple pour être conforme aux attentes de la société. En se mariant, les gens pensent qu'ils seront plus heureux, en meilleure santé, qu'ils vivront plus longtemps. Ils ont l'impression de faire ce qui est juste. En adhérant à cette façon de penser, les personnes seules deviennent menaçantes – surtout si elles profitent pleinement de leur vie de célibataire. Ça remet en question l'hypothèse selon laquelle le mariage est la seule voie vers le bonheur.

Souvent, être célibataire semble susciter de la pitié.
Nous avons peur d'être seuls parce que la vie de célibataire est stéréotypée et stigmatisée dans la société. Les gens pensent que si vous êtes célibataire, c'est que quelque chose doit clocher chez vous. Puisqu'il n'y a pas de perception respectueuse et positive des personnes seules, nous préférons entretenir des relations qui ne nous conviennent pas. Le paradoxe, toute l'ironie de la chose, c'est qu'une moindre discrimination envers les personnes seules aiderait également les personnes cherchant à être en couple, parce qu'elles pourraient appréhender cela comme un désir plutôt qu'une obligation.

Quels sont les avantages du célibat ?
Il y a tellement de recherches sur la solitude – les psychologues sont obsédés par ce sujet. Si la solitude peut être douloureuse et avoir des effets négatifs, nous passons à côté de ses avantages en nous concentrons uniquement sur ses dangers. Les célibataires profitent vraiment de leur expérience. Ils savourent ces moments. De nouvelles recherches suggèrent que le célibat est bon pour la créativité, la détente, la réflexion.

Quelles sont les caractéristiques des personnes célibataires ?
Les personnes seules ont tendance à contribuer à la société de façon significative. L'un des stéréotypes veut que les célibataires mènent une vie dédiée à la recherche du plaisir mais, en fait, ils font beaucoup de bénévolat.

Les célibataires se distinguent en n'étant pas focalisés sur une seule personne. Des recherches montrent que lorsque les gens se marient, ils s'isolent – et ce même avant d'avoir des d'enfants. Cela fait partie de notre mentalité matrimoniale – un couple est censé être cette entité hermétique au monde extérieur. D'autre part, les célibataires sont plus proches de leurs amis, famille et collègues de travail.

Les gens mariés sont-ils voués à se replier sur eux-mêmes ?
Il leur suffit de s'ôter de l'esprit l'idée qu'ils sont une unité inséparable. Ils doivent se sentir libres de se consacrer aux personnes et aux passions qui leur importent.

Que peut-on faire pour mettre fin aux craintes qui entourent la solitude ?
Il faut reconnaître que passer du temps seul est une bonne chose ! Il faut essayer et voir si vous trouvez du positif dans la solitude, puis envisager ce temps libre comme une opportunité plutôt qu'une menace.

Pourquoi y a-t-il si peu d'études sur les célibataires ?
On ne se rend pas encore assez compte à quel point les choses évoluent. Les gens restent plus longtemps célibataires, divorcent plus souvent – s'intéresser exclusivement aux gens mariés est une absurdité. Ce qui m'a vraiment choquée quand j'ai commencé à étudier ce thème, c'est que tous les avantages du mariage – la santé, le bonheur – sont soit grossièrement exagérés, soit tout simplement faux.

Quelle est la prochaine étape dans vos recherches ?
Nous devons vraiment prendre les célibataires au sérieux, et arrêter de les étudier à travers le prisme du mariage. Pour ce qui est de mon travail, je cherche à en savoir plus sur les personnes qui sont célibataires par choix – ceux pour qui ce mode de vie est le plus authentique et le plus significatif.

Merci Docteur.

Plus de VICE
Chaînes de VICE