FYI.

This story is over 5 years old.

News

Un bref entretien avec le dessinateur à l'origine des caricatures de Mahomet

Selon Kurt Westergaard, il ne faut pas se soumettre et penser qu'il est dangereux de dessiner sur l'Islam.
12.1.15

Kurt Westergaard

Le caricaturiste danois Kurt Westergaard sait pertinemment ce que l'on peut ressentir quand on est ciblé par des extrémistes. En 2006, il a publié une caricature dans le journal danois Jyllands-Posten, représentant Mahomet avec une bombe dans son turban. Ce dessin a très rapidement suscité la controverse et des manifestations se sont multipliées un peu partout dans le monde. Depuis, Westergaard vit sous une constante protection policière. Des extrémistes l'ont quand même attaqué chez lui en 2010, et comme si cela ne suffisait pas, l'extrême droite s'est appropriée son dessin de Mahomet et continue de l'utiliser afin de montrer pourquoi ils estiment que l'Islam est aussi dangereux que violent.

Peu après l'attentat aux bureaux de Charlie Hebdo, on lui a passé un coup de fil afin qu'il nous fasse part de sa réaction.

Publicité

VICE : Que pensez-vous des événements tragiques qui ont touché la rédaction de Charlie Hebdo?
Kurt Westergaard : Comme tout le monde, je trouve ça affreux. Vraiment, vraiment affreux. L'Europe toute entière se remet à peine du choc.

Estimez-vous que les attaques contre la liberté d'expression sont de plus en plus intenses ?
À chaque fois qu'une chose pareille arrive, la situation s'intensifie très rapidement. Et elle entraîne des conséquences terribles – tout le monde se met à s'autocensurer.

Qu'en est-il de vos propres dessins ? Les considérez-vous différemment ?
Non. Le plus important, c'est de ne pas faire marche arrière. Nous ne devons pas nous soumettre à cette situation grotesque et penser qu'il est dangereux d'écrire ou de dessiner sur l'Islam. Quand un événement aussi tragique survient, c'est un choc terrible. Mais cela peut aussi avoir des répercussions affreuses sur l'intégration, et ce partout dans le monde.

L'extrême droite s'est plus ou moins appropriée votre caricature de Mahomet. Qu'en pensez-vous ?
Ces dessins m'appartiennent. Je trouve ça très étrange que l'extrême droite se l'approprie ainsi. C'est tout à fait illégal, et je devrais les poursuivre en justice – mais pour l'instant, je dois m'en accommoder.

Cette attaque a-t-elle changé quelque chose pour vous, personnellement ?
Je suis très énervé à l'idée de devoir vivre sous une menace constante depuis que j'ai réalisé ces dessins. Cette colère m'a permis d'oublier ma crainte de me faire attaquer.