Il y a 70 ans, l'humanité voyait la Terre depuis l'espace pour la première fois

Le 24 octobre 1946, la photographie franchit un nouveau cap - pour toujours.

|
24 Octobre 2016, 8:37am

Première photo de la Terre vue de l'espace, prise le 24 octobre1946. Image: US Army/White Sands Missile Range/Applied Physics Laboratory

Voir la Terre depuis l'espace a totalement transformé notre perspective sur notre civilisation, notre planète, et notre relation avec l'univers tout entier. Ce lundi marque le 70ème anniversaire du jour où nous avons vu pour la première fois notre planète de l'extérieur ; un événement crucial qui s'est produit le 24 octobre 1946.

Prise depuis une altitude de 105 kilomètres par une caméra cinématographique Devry 35mm, la photo en noir et blanc révèle la courbure de la Terre et les nuages qui couvrent le sud-ouest américain.

La caméra avait été installée sur une fusée V-2, un missile balistique à longue portée développé par les nazis qu'Hitler avait utilisé contre les Alliés à Londres, Anvers et Liège au cours de la Seconde guerre mondiale, tuant au passage des milliers de civils.

Au cours des derniers mois du conflit, les forces américaines acceptèrent la reddition de scientifiques allemands importants, parmi lesquels Wernher von Braun, qui devint ensuite l'architecte des fusées Saturn V du programme Apollo. Ces experts en aéronautique émigrèrent secrètement aux Etats-Unis dans le cadre de l'opération Paperclip, et ils emportèrent avec eux des dizaines de fusées V-2 pour lancer le programme spatial américain.

Initialement, l'US Army souhaitait surtout tester les limites des V-2 en matière d'exploration spatiale et de défense. Entre 1946 et 1950, des équipes envoyèrent des charges à des altitudes de plus en plus élevées grâce aux missiles ainsi adoptés, lesquels ramenèrent au passage plus de 1000 photos incroyables de la Terre prises depuis l'espace.

Un court documentaire sur les premières images prises par les V-2 depuis l'espace.

Les pellicules furent protégées de l'impact avec la surface de la Terre lors du retour par des boîtiers en acier, qui furent ensuite récupérés par des militaires là où les fusées s'étaient écrasées. Fred Rulli faisait partie de l'équipe qui récupéra les premières images prises depuis l'espace il y a 70 ans, et se souvient que tout le monde eut immédiatement conscience de l'importance de ces photos.

"Les chercheurs étaient en extase, ils sautaient dans tous les sens comme des gosses, raconte Rulli au magazine Air & Space. Quand on a projeté pour la première fois les photos sur l'écran, les scientifiques sont devenus fous."

Avant cela, les images prises depuis l'altitude la plus élevée avaient été le fait de l'équipage (deux hommes) du ballon à air chaud Explorer II, qui était grimpé jusqu'à 22 kilomètres en 1935. C'était certes impressionnant pour l'époque, mais la fusée V-2 prit des photos depuis une altitude cinq fois plus élevée.

Sans surprise, les photos sont assez rudimentaires au vu des standards actuels. Elles ont depuis été éclipsées par des images plus détaillées telles que "Earthrise" ou "Blue Marble", prises par les membres du programme Apollo, ou "Pale Blue Dot", prise par la sonde Voyager 1 alors qu'elle se trouvait à quelque 6 milliards de kilomètres de notre planète. Et d'ailleurs, la toute première image prise depuis l'espace n'a même pas eu droit à son propre surnom, contrairement à ses successeuses.

Mais à défaut de style, la photo ne manquait pas d'originalité. Peu importe si les futures photos de la Terre deviennent de plus en plus incroyables - et c'est le cas -, cette modeste image en noir et blanc demeurera à jamais la première.