Publicité
Sports

Rien ne va plus pour Joakim Noah

Après divers problèmes physiques et une suspension de 20 matches, le pivot des Knicks va se faire opérer de l'épaule.

par VICE Sports
12 Avril 2017, 10:45am

Photo Reuters.

Avant le début de la saison NBA, on s'attendait à ce que Joakim Noah casse la baraque : il venait de signer un contrat de 72 millions de dollars sur quatre saison avec les Knicks de New York, qui pouvaient dès lors espérer jouer les premiers rôles avec dans leurs rangs Derrick Rose, Carmelo Anthony, Kristaps Porzingis et Noah donc.

Sauf que la première année de contrat de l'ancien pivot des Bulls ne s'est pas déroulée comme espérée. Bien au contraire. Au gré de performances décevantes, Noah a petit à petit perdu la confiance de Jeff Hornacek et son temps de jeu n'a cessé de décroître. « Il a même des difficultés dans des domaines où c'était impossible de l'imaginer. Ce n'est pas seulement un problème par rapport à une nouvelle ville ou une nouvelle équipe, c'est simplement un joueur complètement différent », déplorait un dirigeant de la NBA, en décembre 2016 dans les colonnes du New York Post.

Son corps défaillant en a rajouté une couche et a mis un terme à sa saison avant même l'officialisation de sa suspension de 20 matches pour usage de produit interdit : une blessure aux ischios-jambiers tout d'abord, puis une arthroscopie du genou et, enfin, une épaule endolorie qui va le contraindre à passer sur le billard pour soigner une déchirure de la coiffe des rotateurs (tendons et muscles situés au niveau de l'articulation). Et pan, entre 4 et 6 mois d'indisponibilité.

Joakim Noah a peut-être choisi le bon moment pour subir cette opération puisque, de toute façon, il n'a pas le droit de rejouer avant décembre 2017. La faute à une suspension de 20 matches pour avoir consommé du LGD-4033, un produit interdit censé brûler ses graisses et augmenter sa masse musculaire.

C'est en tout cas très triste car on n'a plus revu Joakim Noah sur un parquet depuis le 4 février et on assiste à son lent déclin. Cette saison, il n'a disputé que 46 matches pour 5 points et 8,8 rebonds de moyenne. Le Joakim Noah d'antan semble avoir disparu, ce leader défensif, vecteur d'énergie positive pour toute son équipe.

On a peur qu'il bouffe les miettes lors de son retour car pendant son absence l'Espagnol Willy Hernangomez prend ses marques.