On a demandé à un fétichiste du vomi comment on tombe là-dedans, exactement

Ho est une personne lambda, à cela près qu’il lui arrive de lécher le vomi d’inconnus sur des cuvettes de chiottes.

|
avr. 7 2017, 4:45am

Scruter les rues de sa ville dans l'espoir d'y trouver une flaque de vomi pourrait sembler absurde pour la plupart des gens, mais pour certains émétophiles – les fétichistes du vomi – cela s'apparente à une vraie lubie sexuelle. Comme n'importe quel fétichisme, tout est une question de nuances. Si certains prennent du plaisir à regarder des vidéos de personnes en train de vomir, d'autres vont jusqu'à demander à leur partenaire de leur vomir dessus pendant qu'ils se masturbent – par exemple.

Il n'existe pratiquement aucune recherche là-dessus. D'un côté, ce n'est pas vraiment quelque chose dont vous vous vantez après quelques verres. Seul le psychiatre Robert Stoller a conduit une étude en 1982.

Du coup, j'ai voulu savoir ce qui pouvait pousser quelqu'un à bander à la vue d'une régurgitation humaine. J'ai discuté avec Ho, un mec de 27 ans qui habite à Hong Kong, afin d'en savoir plus sur lui et surtout sur sa passion pour le vomi.

VICE : Salut Ho. Quand as-tu découvert que le vomi provoquait un truc chez toi ?
Ho : Lorsque j'avais 11 ans. Je ne pouvais pas m'empêcher de me faire vomir – c'était comme une addiction. La première fois que j'ai vraiment compris que ça me faisait quelque chose, c'est lors d'une scène de Super Size Me où le mec vomit après avoir trop mangé. Mon émétophilie ne s'est vraiment déclarée que lorsque j'ai récupéré le vomi d'un mec en 2011. C'est bizarre, car je détestais l'odeur nauséabonde et le goût du vomi quand j'étais gamin.

Qu'est-ce qui t'excite dans le vomi ?
Son apparence. Mon préféré est le vomi naturel causé par une trop forte dose d'alcool. Le vomi qui vient d'une intoxication alimentaire est lui aussi génial. Si c'est forcé et non naturel, c'est nettement moins intéressant.

Est-ce que ça a le même effet avec ton vomi, ou faut-il qu'il s'agisse de celui de quelqu'un d'autre ?
Je peux être excité par mon propre vomi, mais je déteste vomir. Je suis nettement plus attiré par le vomi des mecs. Généralement, le mieux reste le vomi des mecs hétéros, ou des mecs qui sont papas. Mais bien sûr, il est compliqué de trouver un hétéro ou un papa qui accepte de me vomir dessus. C'est beaucoup plus simple de trouver un gay. Si je vois un mec qui vomit dans la rue, celui-ci n'a pas besoin d'être beau pour que je sois excité – tant qu'il vomit et que c'est un mec, c'est tout ce qu'il me faut.

Est-ce qu'il est compliqué de révéler cette pratique à tes partenaires ?
Honnêtement, même si je suis émétophile et que je me sens souvent sale, je n'ai aucun problème à le dire à mes partenaires. Si j'estime que c'est la bonne personne, je ne vois aucune raison de ne pas lui dire. Je suis bisexuel et mon copain, comme mon ex-copine, sont au courant pour mon émétophilie. Ils l'acceptent et ça n'a que très peu d'impact sur notre relation.

Après, je suis sorti avec des gens qui n'étaient pas au courant de mon penchant pour le vomi, et tout se passait bien. Si le vomi est le truc qui m'excite le plus, tout ne repose pas sur ça. J'en ai déjà parlé à des amis proches et tous l'acceptent. Certains d'entre eux ont même essayé de me donner leur vomi.

Le vomi fait partie intégrante de ta vie sexuelle ou est-ce que ça reste un fantasme ?
Je n'ai jamais eu de relations sexuelles à proprement parler avec mon copain ou mon ex-copine. On ne fait que se masturber l'un et l'autre. J'ai déjà demandé à mon copain de me vomir dessus, mais je ne peux pas le forcer. Il l'a déjà fait, puis nous nous sommes masturbés. Je l'encourage à boire de vin dans l'espoir qu'il vomisse, mais ça n'arrive pas souvent. Je ne peux pas dominer ou contrôler ça. Je préfère quand ça vient tout seul.

Quel est le truc le plus extrême que tu aies fait pour obtenir du vomi ?
J'ai léché le vomi d'un inconnu sur le coin d'une cuvette de chiottes d'un bar. Je me suis aussi rendu au centre commercial de ma ville pendant Noël pour trouver du vomi de fêtards. C'est très difficile de savoir si du vomi trouvé dans la rue provient d'un homme ou d'une femme. Ça casse un peu le truc. Un soir, j'ai vu un homme vomir et j'ai alors tendu mes mains pour en récupérer le plus possible.

Parfois, il m'arrive d'en ramener à la maison, comme lorsque j'ai découvert un type vomir dans des toilettes publiques situées près de chez moi. J'ai utilisé un sac pour récupérer le vomi. J'essaye d'en récupérer le plus possible, mais je commence à avoir des problèmes pour le stocker proprement. Généralement, je le laisse dans une caisse sous mon lit. Mais l'été ça devient rapidement l'enfer, du coup je le stocke aussi parfois dans le frigo pour le conserver plus longtemps.

Est-ce que tu connais d'autres personnes comme toi ?
Oui, via Internet. Mais j'aimerais trouver quelqu'un dans la vraie vie avec qui je pourrais partager la même obsession.

OK, bonne chance Ho.

Layla est sur Twitter

Plus de VICE
Chaînes de VICE