FYI.

This story is over 5 years old.

Culture

Des dessins qui font des vêtements qui font des dessins

Edda Gimnes imprime directement ses sketches sur les pièces de sa dernière collection.
9.5.16
Images courtesy of the artist 

Si vous avez déjà vu un créateur de mode esquisser quelques tenues avec un crayon, vous savez que c’est assez magique. Tout d’abord ça ne ressemble à rien, jusqu’au dernier moment où la silhouette et le vêtement se distinguent l’un de l’autre et on comprend enfin. C’est tellement bien qu’on aimerait parfois porter directement ces dessins. C’est désormais possible grâce à la collection d’Edda Gimnes, une jeune designer norvégienne qui fait des dessins qui font des vêtements qui font des dessins.

Publicité

« Au lieu de commencer par le tissu ou les motifs, je commence par un simple dessin et ensuite j’accorde. Ça me permet de garder le sketch au premier plan. Le sketch est un art et aussi un simple outil dans le processus, un moyen d’arriver à un projet. Ce n’est pas valable que dans la mode. Le dessin c’est le meilleur moyen de visualiser un grand projet dès le départ. De le faire avancer. » En changeant la place du sketch, Gimnes met sur le devant de ses créations le processus plutôt que le produit, elle monde que les premières étapes d’un projet sont aussi importantes que les dernières.

« Je dessine presque tout avec ma main opposée, cela me permet d’avoir un trait naïf et vraiment manuel. » nous explique Edda qui trouve que ses travaux en noir et blanc semblent sortir d’un dessin animé.

« Je transfère mes illustrations sur le tissu à l’aide d’impression numérique. Les coupes en elle-même sont simples. Je joue sur des oversized et des tissus épais pour accentuer l’aspect papier. Je me permets de continuer les lignes directement sur la peau des mannequins. Ils deviennent des dessins à leurs tours. »

Tous les travaux d’Edda Grimnes sont à découvrir sur son site