FYI.

This story is over 5 years old.

Culture

Des tubes métalliques dans le Tube londonien

Elasticity est une installation qui se fout de la gueule des matériaux.
31.7.14

Je connais bien Dalton Junction, la station de métro de l'Est londonien, d'abord parce que Hackney est un super coin, mais surtout parce que mon pote Filipe habite à coté. Lorsque je suis à Dalton Junction mes sentiments sont toujours mélangés, je suis à la fois ravis d'être là et complètement dégouté de devoir vidé mon PEL pour monter dans un train qui n'est pas l'Orient Express. Heureusement, il y aura désormais la sculpture de Fabrice Le Nezet pour faire passer la pilule, pas sur pour autant que ça justifie le prix du ticket.

Publicité

Ce sculpteur Fabrice Le Nezet a récemment investi la station londonienne d'une colossale installation nommée Elasticity. Dans la lignée de ses travaux, l'oeuvre s'amuse à briser les codes en revisitant les idées reçues sur les matériaux. Les épaisses grilles de métal se trouvent alors molles comme de vulgaires chewing-gums ou plutôt comme ces élastiques que les filles se mettaient autour des chevilles dans les cours de récré.

"L'objectif est de matérialiser la tension, de rendre palpable les notions de poids et d'étirement. Ces structures métalliques massives et abstraites supportent d'imposant bloc de béton, rendant l'impression qu'une force les a distendu alors qu'elles sont statiques. Le métal est ici utilisé comme un matériau flexible, comme si la structure était élastique. Cela créé un contraste entre les réelles propriétés des matériaux utilisés et la façon dont ils sont perçus ici." nous explique par mail l'artiste.

Dans un interview pour le site It's Nice That, Le Nezet approfondi et raconte qu'il a méticuleusement mesuré l'espace qui lui était offert dans Dalston Junction pour pouvoir préconcevoir entierement son installation sur logiciel 3D. "J'ai pu construire une version très précise de la structure. Ce fut très utile pour que tout s'assemble parfaitement à la fin. Les grilles sont en aluminium peint et de béton armé pour l'autre partie." Il ajoute qu'ayant un background scientifique "les maths et la physique ne sont jamais très loin de ses travaux."

Publicité

Fabrice le Nezet n'en est pas là à son coup d'essai puisque sa série Measurereprenait cette idée de bloc en béton maintenu par des toiles faites de tubes métalliques. Une passion pour le béton qui la poussé à entreprendre Fashion for Concrete, un étonnant défilé de mode ou les modèles sont des blocs de sable et de ciment. Au final, ça devient un peu lourd.

Retrouvez l'ensemble des travaux de Fabrice Le Nezet sur son site et dans la station de Dalton Junction après le changement pour l'overground, ou encore dans les photos ci-dessous. Il y a aussi une chouette vidéo qui explique comment ce projet à vu le jour.