Film

À la rencontre des gratteurs de Cannes

Sur la Croisette, les gens sont visiblement prêts à tout pour obtenir des invitations.

par Natasha Bright, Texte : Daniel Dylan Wray
22 Mai 2015, 5:00am

Si vous vous promenez le long de la croisette pendant le festival de Cannes, vous risquez de croiser un tas de gens très différents. Vous rencontrerez des personnes excessivement riches qui prennent des bains de champagne, des célébrités, des gens qui essaient d'avoir l'air riche quitte à louer des Ferrari en s'endettant sur cinq ans – et les autres. Ceux qui passent leur temps devant des salles de projection avec une petite pancarte faite main, en attendant que quelqu'un daigne leur offrir une invitation.

On a discuté avec quelques-uns d'entre eux afin d'en savoir plus sur leurs techniques. Par exemple, si vous voulez passer quelques minutes près de Salma Hayek, il vous faudra enchaîner une chaise près des barrières qui bordent le tapis rouge, porter un costume ou une robe de soirée et agiter une pancarte où vous aurez exprimé votre désir d'obtenir une invitation. Aussi étonnant que cela puisse paraître, cela peut réellement porter ses fruits.

VICE : Salut. D'où viens-tu ?
L'homme à la tête de cheval : Je suis né au Pérou, mais j'ai grandi à San Francisco.

Ça fait combien de temps que tu essaies d'avoir une invitation ?
Je suis arrivé il y a dix minutes.

Tu fais ça tous les soirs ?
Non, je suis venu pour Sicario, et c'est le seul film que j'ai vraiment très envie de voir. Je suis prêt à porter une tête de cheval pour ça, c'est dire.

Tu viens d'où ?
Marilyn : Des États-Unis. Je suis venue travailler sur un projet qui permet d'amener des étudiants en ciné à Cannes.

Tu es contente de ton séjour au festival ?
C'est super – je mate des films toute la journée et je fais la fête, je dors deux heures et je repars mater des films. C'est un rythme intenable, mais c'est marrant à faire pendant deux semaines.

T'as fait des soirées intéressantes ?
Je suis allée à l'after party de The Tale of Tales [un film italien de Matteo Garrone avec Vincent Cassell, Salma Hayek et John C Reilly] et tout le monde devait avoir 15 ans de plus que moi. Mais il y avait un open bar, donc c'était marrant quand même.

Tu as rencontré des gens célèbres ?
J'ai été à côté de Salma Hayek pendant quelque temps, et j'ai pu prendre une photo avec l'ogre [Guillaume Delaunay] du film – c'est à peu près tout.

Tu passes tous les jours à essayer de choper des invitations ?
Oui. Parfois on peut gagner des invitations, mais c'est rare. Et dans tous les cas, il faut faire la queue pour aller voir un film. Cette méthode est beaucoup plus efficace. Au début, j'étais un peu gênée de faire ça. Mais depuis que je le fais tous les jours, ça va mieux.

Vous venez d'où ?
De Cannes.

Vous êtes là depuis quand ?
On s'est installées il y a une semaine, la veille du festival. Là, ça fait depuis midi qu'on est là.

Ça fait une semaine que vous attendez ici chaque jour ?
Oui
.

Qu'est-ce qui vous attire dans ce festival ?
Tout. On vient pour les célébrités parce qu'on est un peu des fangirls. On a un blog où on partage tout ce qu'on voit, histoire d'en faire profiter nos amis qui ne peuvent pas être sur place.

C'est quoi le truc le plus intéressant que vous avez vu ?
On a vu nos acteurs français préférés, mais aussi Colin Farell – il est trop mignon.

Comment on fait pour obtenir la meilleure place ?
Les gens les mieux placés ramènent leurs affaires environ deux semaines avant le festival. Ils dorment ici. Nous, on s'est ramenées la veille du festival – on n'avait pas le temps, ni l'énergie.

Il y a d'autres célébrités que vous aimeriez voir ?
Oh oui, Michael Fassbender et James Franco !

Merci à vous deux.

@DanielDylanWray

Plus de photos ci-dessous