FYI.

This story is over 5 years old.

Stuff

On a trouvé un donjon de la pisse au fond d'un pub

Une histoire vraie à propos d'une nouvelle déviance sexuelle dans le centre de Londres.
15.3.12

Vous avez déjà entendu l'histoire de la fille qui couche avec un mec et se retrouve avec une maladie chelou qui lui ronge la chair – maladie qui, selon le docteur, ne peut être contractée qu'en baisant avec un cadavre ?

De temps en temps, on entend des histoires de déviances sexuelles tellement vrillées qu'elles nous retournent littéralement le crâne. C'est encore plus dérangeant quand vous en êtes témoin à la source et que vous pouvez constater la chose par vous-mêmes.

Publicité

L'un de mes meilleurs potes tient un pub dans le cœur de Londres. Il y a quelques semaines, il était derrière le bar quand un mec est venu le voir, l'air contrarié. Voici ce qu'il lui a dit :

« Écoute mec, ça va te paraître complètement dingue, mais je viens de pisser dans ton urinoir et je pourrais jurer avoir vu un œil dans le trou, en train de me mater. »

« Pardon ? », a rétorqué mon pote.

« Pas juste un œil, mais genre, un sourcil aussi. Et il regardait la scène. »

Bref, le mec convainc mon pote de venir voir pour le rassurer. Ils se rendent dans les toilettes du bas tous les deux pour vérifier les dires du client. En passant la première porte, ils constatent que le sol est recouvert de pisse. Quelque chose clochait.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Arrivés devant la deuxième porte – une sortie de secours qui doit rester ouverte pour des raisons évidentes de sécurité – ils constatent qu'elle est verrouillée. Mon pote sort ses clefs pour ouvrir, entre la clef dans la serrure et, à ce moment-là, un brouhaha retenti de l'autre côté la porte. En essayant d'ouvrir, la poignée lui échappe des mains et un mec sort de la pièce en courant, recouvert de pisse de la tête aux pieds. Mon pote et le client se font bousculer au passage, mais sont trop choqués pour réagir devant cet homme qui s'éloigne en hurlant « Je n'ai rien fait ! ». Le temps de regagner leurs esprits, le type s'était échappé, laissant derrière lui une scène de dépravation abjecte.

La plomberie de l'urinoir avait été retirée méticuleusement et déposée sur le côté, laissant un trou assez grand dans la maçonnerie pour faire entrer une tête et des épaules. Du PQ avait été disposé sur le mur de briques afin que la tête puisse reposer confortablement pour se faire pisser dessus tranquillement. Par des hommes. En cachette. Dans un pub appartenant à la plus grosse chaîne de pubs de Grande-Bretagne. Oh ! Et je vous ai parlé du tuba ?

La police a été appelée. Les experts ont scruté la scène à la recherche d'empreintes mais n'ont rien trouvé à cause de la quantité de pisse qu'il y avait partout.

Mon pote m'a raconté cette histoire alors que j'étais complètement weedé. Du coup, j'étais assez incrédule et je l'ai été plus encore quand il m'a montré les photos de ce donjon de la pisse improvisé sur son téléphone, prises quelques instants seulement après l'incident.

Il m'a avoué être assez perturbé par le fait d'avoir surpris ce mec ordinaire, d'âge moyen, au plus bas de sa vie d'homme. Il avait clairement fait une reconnaissance des lieux et passé un certain temps à planifier l'opération, avant de s'enfermer dans la pièce sans éveiller les soupçons du staff ou des clients, du moins, avant qu'il ne soit trop tard.

Enfin, voilà. Tout ça pour dire que la prochaine fois que vous pissez dans un urinoir, ou ailleurs en fait, gardez en tête qu'à quelques centimètres de là, quelqu'un attend peut-être de se faire arroser par vos liquides corporels.