FYI.

This story is over 5 years old.

Vice Blog

NEW YORK - DES HASSIDIM BOURRÉS POUR POURIM

Yo. Petit rappel si jamais vous avez zappé, mais dimanche c'était la fête de Pourim. C'est le jour où les juifs de tous types se déguisent en vaches et figures religieuses dont la majorité des goys n'a jamais entendu parler, et vont s'envoyer quelques coups de Manischewitz et de Schnapps. Des litres et des litres de Schnapps.

Pour comprendre la fête de Pourim, il faut revenir à la Perse et à un enfoiré de la royauté, Haman, de son nom. Haman était le vizir du roi Assuérus, et il lui a dit que les juifs en avaient rien à foutre du roi et de ses lois, et qu'il fallait donc les virer du paysage ethnique. Le roi a répondu à Hamam qu'il pouvait faire absolument tout ce qu'il voulait des juifs. Enfin, tout… jusqu'au jour où sa femme, Esther, lui avoua qu'elle-même était juive. Le roi fut alors bien remonté contre Hamam, et décida de le faire pendre à la potence qu'Hamam avait lui-même construite pour Mardochée, un juif qui lui avait foutu les nerfs dans le passé, et qui se trouvait donc à l'origine de la haine généralisée des juifs portée par le vizir.

Publicité

Cette année, Dieu a célébré la fête de Pourim en essayant de tuer Snooki et Vinny de Jersey Shore (ce truc sur MTV qui fait rire tout le monde) avec une lame en verre, pendant que les Hassidim du sud de Williamsburg se chargeaient la gueule dans la rue. Voici quelques photos des costumes que j'ai préféré.

Le hassidim Al Jolson

Le hassidim Robert E. Lee

Le hassidim Gordon's Fisherman

Le transsexuel hassidim Minnie Mouse et le hassidim Hasidiman Man.

Le hassidim « verre à bière » qui porte un chapeau en forme de verre à bière alors que ses verres de lunettes sont aussi des verres à bière.

Le bus hassidim de la fête, qui crachait de la musique klezmer depuis les enceintes sur le toit, des décibels à en faire vibrer les fenêtres.

Le hassidim qui imite un policier qui indique la route.

PS : je serais sur le cul si ce gars était encore vivant d'ailleurs. Il courait au milieu de la route et faisait des grands sauts devant les voitures qui passaient. Et à chaque fois qu'une voiture s'arrêtait, il taxait une clope.

MAZEL TOV !