Dressés pour gagner

Même les chiens les plus moches du monde méritent votre amour.

|
08 Juillet 2014, 8:42am


Photo : Kira Stackhouse

Quand j'étais plus jeune, j'avais un chat que j'adorais mais que tout le monde trouvait gros. J'ai eu beau expliquer pendant des années que c'était sa morphologie, voire son ossature, rien à faire ; les gens riaient la première fois qu'ils le voyaient, puis finissaient par s’attendrir devant son comportement propre à tous les chats.

Les animaux sont eux aussi jugés selon des canons de beauté : l'existence de concours canins ou félins, à l'image des concours de miss, en témoigne. Mais pour montrer au monde que ce n'est pas parce qu'un animal est laid – ou parce que son ventre touche le sol – qu'il ne mérite pas l'amour, les comtés de Sonoma et Marin, Californie, organisent tous les ans le Concours du chien le plus Moche du Monde. L'objectif affiché est de montrer que même s'ils souffrent de prognathie, de strabisme, de chutes de poils localisées ou de tout autre attribut inesthétique, ces chiens sont plutôt attachants et leurs propriétaires les aiment vraiment beaucoup. L'idée, par ailleurs, est d'inciter les gens à adopter des animaux en refuge, en leur montrant que même s'ils sont moins mignons qu'un jeune chiot, ils méritent d'être aimés et peuvent rendre cet amour.

Quoiqu'il en soit, la photo de Peanut – le lauréat 2014 – a fait le tour des Internets depuis qu'il a remporté le concours. Devant tant de bons sentiments autour de chiens qui, qu'on se le dise, auraient tout à fait leur place dans un remake animalier de film d'horreur genre Retriever Evil, Blair Bitch Project ou Le Border Collie a des yeux– j'ai contacté Karen Spencer, directrice marketing de l'événement, pour lui demander comment c'était de réunir les chiens les plus moches du monde et les faire défiler sur un tapis rouge.


Peanut, le chien le plus moche du monde en 2014. Photo : Kira Stackhouse

VICE : Comment est venue l'idée d'organiser un concours du chien le plus moche ? Quel est l'objectif du concours ?
Karen Spencer :
Le concours a été repris en 1989 par la Foire des comtés de Sonoma et Marin. Avant cette date, il s'agissait du Concours de Chiens Laids de Petaluma, une ville du comté de Sonoma. Il existait depuis les années 1950, mais ce n'est qu'en 1989 que la marque World's Ugliest Dog a été déposée. Le concours a gagné en popularité au fil des années, pour devenir ce qu'il est aujourd'hui.

Comment les lauréats sont-ils choisis ? Quels sont les critères d'évaluation ?
Les chiens reçoivent un certain nombre de points, calculé en fonction de la première impression qu'ils donnent, du fait qu'ils possèdent ou non des attributs étonnants ou inhabituels, de leur personnalité, et de l'effet qu'ils font sur le public. La décision finale est donnée par le jury, pas par le public ni par le vote sur le site internet. Le vote sur le site est surtout mis en place à des fins promotionnelles.

Vous ne leur faites pas faire des tours ?
Non, on regarde juste leur apparence.

Dommage pour eux. Vous souvenez-vous d'un lauréat particulièrement laid ? Plus que tous les autres ?
C'est un avis personnel, mais je dirais que Sam, le chinois à crête de Susie Lockheed, était le plus laid. Il a gagné en 2003, 2004 et 2005. Mais aujourd'hui, un même chien ne peut plus cumuler deux titres.


Sam a gagné trois ans de suite, avant de décéder en 2005. Il avait des arguments à faire valoir.  Photo via

Y a-t-il à l'inverse des chiens qui sont amenés au concours alors qu'ils ne sont pas si moches que ça ?
Vous savez, la beauté ou la laideur est dans l'œil de celui qui regarde. On entend souvent des gens du public dire : « Ce chien est tellement laid qu'il en est mignon ! »

C'est vrai. Comment voyez-vous l'avenir du concours ?
C'est un événement local, et pourtant il a acquis une notoriété internationale. Les gens ne viennent pas que de Californie : un des lauréats de 2012 venait de Grande-Bretagne, et nous avons déjà reçu une candidature irlandaise pour 2015. En général, il y a entre 25 et 30 chiens inscrits, et environ 700 personnes dans le public. D'autres concours de chiens laids ont vu le jour dans le monde mais le notre est le plus connu et le seul à avoir déposé sa marque, sous le nom World's Ugliest Dog®.

Qu'est-ce qui a rendu les participants laids, en général ? Ils sont nés comme ça, ou ils ont été victimes de maladies ou d'accidents ?
La plupart des chiens sont nés ainsi, naturellement laids. Mais il est vrai que nous avons eu plusieurs cas de chiens ayant subi un événement au cours de leur vie qui les a rendus moches. Un vétérinaire vérifie l'état de santé de tous les participants pour s'assurer qu'ils vont bien et que leurs propriétaires ne leur ont rien fait subir pour les enlaidir volontairement. Ils doivent de toute façon fournir des documents signés par leur propre vétérinaire pour s'inscrire. On pense que le vainqueur de 2014, Peanut, a subi des brûlures quand il était jeune. Il était dans un refuge depuis 9 mois quand il a finalement été adopté. Maintenant, il est en bonne santé, c'est un chien dynamique qui adore qu'on s'occupe de lui.


Sweepee Rambo a gagné dans la catégorie chiens de race, mais Peanut le corniaud l’a éclipsé sur le web. Photo : Kira Stackhouse

Les propriétaires ont l'air d'aimer leurs chiens, mais est-ce qu'il n'y a pas un peu de cruauté à les amener devant 700 personnes pour se moquer de leur laideur ?
Tous ceux qui ont eu l'occasion de participer ou d'assister au concours savent tout l'amour et toute l'attention que reçoivent ces chiens. Ces derniers ont l'air contents d'être au centre de l'attention, et leurs propriétaires sont félicités pour avoir sauvé et soigné des chiens qui, sans eux, auraient sans doute eu du mal à trouver un foyer et à être heureux. L'idée de ce concours est de célébrer des chiens qui ne sont pas parfaits mais sont néanmoins attendrissants, ainsi que les propriétaires qui ont dépassé l'a priori esthétique pour les aimer. C'est un moyen de sensibiliser les gens à ce que vivent les animaux en refuge et de les encourager à adopter. Des associations de protection des animaux ont d'ailleurs des stands sur le site du concours.

J'ai vu que les vainqueurs étaient répartis en deux catégories : les chiens de race et les bâtards. J'ai de l'affection pour les bâtards, alors ça me ferait plaisir si vous me disiez que les chiens de race fournissent autant de chiens moches que les corniauds.
J'ai le sentiment qu'il n'y a pas vraiment de différence : les chiens les plus laids peuvent tout aussi bien être des bâtards que des chiens de race. De toute façon, c'est au propriétaire de choisir la catégorie dans laquelle il inscrit son chien.

J'en étais sûr. Et y a-t-il une race qui a fourni plusieurs vainqueurs ?
Effectivement, il y a plusieurs vainqueurs de la même race que Sam : des chinois à crête.

Mmmh. Merci beaucoup Karen.