Toutes les photos sont de Martin Bertrand.

Les banques françaises ont tellement peur de vous qu'elles se barricadent

Loi Travail, Nuit Debout et tensions avec les flics – quand les petites agences de Rennes se transforment en Fort Alamo.

|
mai 18 2016, 5:00am

Toutes les photos sont de Martin Bertrand.

La ville de Rennes est, depuis quelques mois, le théâtre de manifestations à répétition. Avant, il s'agissait de s'opposer à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Depuis quelques semaines, c'est le projet de loi Travail porté par Myriam El Khomri qui incite les gens à descendre dans la rue.

Mes photos datent des trois dernières semaines. Elles ont été prises à proximité de la place Charles-de-Gaulle, située près du centre-ville de Rennes. Elles dévoilent l'attitude des agences bancaires locales, qui décident de se barricader pour éviter les dégradations. En effet, lors des manifestations, la tension est telle, les affrontements avec les forces de l'ordre si fréquents, que les débordements ne sont jamais loin – débordements se limitant très souvent à des projections de peinture sur les façades.

Les agences qui se barricadent sont le symbole du manque de confiance entre la population et les hautes sphères économiques – qui sont considérées comme étant fondamentalement avares. D'ailleurs, la Société Générale est la plus visée par les manifestants, car c'est la banque la plus citée dans les affaires de fraude fiscale.

Je discute souvent avec les manifestants. Certains sont mes amis, d'autres de simples passants. L'un d'entre eux m'a dit une phrase toute simple, mais qui résume parfaitement l'état de notre pays : « Les médias se lamentent pour quelques vitrines dégradées, mais oublient de s'interroger sur les vies détruites par les banques. »

Allez faire un tour sur le site de Martin, ou sur son Twitter.

Plus de VICE
Chaînes de VICE