Lire

Comment le film « In the Fade » va modifier votre vision du terrorisme

Une sombre histoire de sang, de terrorisme et de larmes.

Vous mangez tranquillement votre croissant dans le train lorsque soudainement vous l’abandonnez sur la tablette pliante: votre smartphone est envahi de notifications à propos d’un nouvel attentat dans une capitale européenne. Malheureusement et sans vous en rendre compte, vous n’êtes plus vraiment étonné par ce genre d’évènements. C’est un peu comme les annonces SNCB qui vous préviennent que votre train est en retard. Presque une habitude. Vous vous dites que c’est encore sûrement lié à l’État Islamique.

Publicité

Si vous le pensez réellement, ça voudrait dire que vous gobez tout ce qui se trouve dans les journaux. Mais vous n’êtes pas si crédule, si ? Car non, les méchants ne sont pas toujours des hommes non-blancs qui combattent pour l’EI. Ou uniquement des hommes, d’ailleurs. Cela dit, vous n’êtes pas obligé de nous croire. Vous pouvez simplement aller voir In the Fade, le nouveau film de Fatih Akin. Mais oui, le type derrière Head-On.

Bon, on ne va pas vous expliquer toutes les scènes, mais ces quelques mots-clés peuvent être utiles: Allemagne, drame, attentat à la bombe, et la très bonne réplique de Katja (Diane Kruger ! Le rôle pour lequel elle a gagné à Cannes !), « The Nazi’s killed my husband. »

Encore plus simple : vous pouvez aussi regarder le trailer, ou même aller voir le film au cinéma. Car oui, on vous invite.

Rendez-vous lundi 15 janvier à 19h15 dans les sièges de l’UGC Toison D’Or à Bruxelles avec vos popcorns.

Confirmez votre présence ici .

Pour plus de Vice, c’est par ici.