FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

Attentat suicide à Erbil, capitale du Kurdistan irakien

Au moins quatre personnes sont mortes dans une explosion à la voiture piégée dans cet attentat suicide dirigé contre le siège du gouvernorat. Il s'agit de la première attaque d'envergure en un an dans la ville.
19.11.14
Image via Reuters

Connue pour être une ville sûre, la ville d'Erbil, capitale du Kurdistan irakien a été frappée par un attentat suicide mercredi, qui a fait quatre victimes. Il s'agit de la première attaque d'envergure dans la ville cette année.

Un assaillant non identifié a tenté de conduire un véhicule rempli d'explosifs au siège du gouvernement vers midi heure locale, mais d'après les médias locaux, la voiture a explosé prématurément quand des gardes ont fait feu.

Publicité

L'explosion a tué deux membres des forces de sécurité et deux civils. Il y a 22 blessés, ont confié des sources du ministère de la santé à l'agence de presse kurde Rudaw.

Video via Youtube/Rudaw Kurdish

Le lieu de l'attaque a été rapidement bouclé par les forces de sécurité. À 15h30 heure locale, voitures calcinées et autres débris étaient déjà déblayés.

Personne n'a revendiqué l'attentat, mais le gouverneur d'Erbil Nawzad Hadi a déclaré à Rudaw qu'il soupçonnait l'organisation djihadiste connue sous le nom d'État islamique (EI). Des combattants affiliés à l'EI ont conquis une grande partie du nord de l'Irak en juin, et en août ils se sont dangereusement rapprochés d'Erbil avant qu'une contre-attaque kurde soutenue par des bombardements américains ne stoppe leur avancée.

Video via YouTube/KurdistanTV

L'EI affronte à présent les peshmerga kurdes le long d'une ligne de front de près de 1000 kilomètres et menace d'attaquer les territoires contrôlés par le gouvernement régional kurde d'Irak. Malgré tout, contrairement à la capitale Bagdad, régulièrement secouée par des explosions à la voiture piégée, Erbil est plutôt épargnée par ce genre d'actions, comme c'est le cas d'une grande partie du Kurdistan irakien.

La dernière attaque d'ampleur date du 29 septembre 2013, elle était dirigée contre le siège des services de sécurité. Un attentat suicide coordonné avec un attentat à la voiture piégée avait fait sept morts et blessé des douzaines de personnes.

Suivez John Beck on Twitter: @JM_Beck