FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

À Kaboul, un attentat suicide filmé par une caméra de surveillance

En début de semaine, une série d'attentats attribués ou revendiqués par les talibans a visé les forces de polices d'Afghanistan.
14 novembre 2014, 9:20am
Image via YouTube/TOLO News

Des caméras de surveillance des quartiers généraux de la police ont filmé un homme bien habillé arpentant les locaux dimanche dernier. Sous son costume, il cache des explosifs. La déflagration a causé sa mort, celle d'un colonel, et a blessé six autres personnes.

Les premiers rapports disaient que l'assaillant était vêtu d'un uniforme militaire, mais cette vidéo, diffusée par la chaîne afghane TOLO News montre que ce n'est pas le cas. Le chef de la police de Kaboul, le général Mohammed Zahir Zahir, était la cible de l'attaque, qui a entraîné la mort de son adjoint.

Les images montrent le suspect montant les escaliers des quartiers généraux, passant juste devant deux hommes armés. Une autre caméra montre l'homme dans un couloir. Il frappe à une porte et est invité à rentrer dans la pièce.

La vidéo montre à nouveau l'escalier avant l'explosion, qui fait voler des débris. Les gens se mettent à courir partout. À la fin de la vidéo, on voit un garde emmenant une personne en bas. On ne sait pas si elle est vivante.

D'après TOLO News, le général Mohammed Zahir Zahir a dit que l'assaillant est arrivé dans une voiture qui n'a pas été fouillée quand il est rentré dans l'enceinte du bâtiment.

Dimanche, trois explosions ont visé la police et les forces de sécurité à Kaboul, et lundi, deux autres attaques ont eu lieu, tuant au moins 10 policiers. Un terroriste kamikaze a tué sept officiers à la station de police de la province de Logar, au sud de Kaboul. Une autre bombe, actionnée à distance a tué trois instructeurs de police à Jalalabad. Les talibans ont revendiqué ces attaques.

Une autre bombe a aussi détoné mardi près d'une université à Kaboul, blessant plusieurs civils. Des rapports indiquent que c'est un convoi de sécurité qui était visé. Les talibans n'ont pas revendiqué cette troisième attaque.

Suivez Payton Guion sur Twitter: @PaytonGuion