Publicité
Munchies

Aller au Japon pour se bourrer la gueule dans une piscine à boules

Pas de tables, pas de chaises. Juste 20 000 balles et un océan de nostalgie dans lequel les clients peuvent nager tout en s'enfilant de l'alcool à volonté.

par Nick Rose
26 Septembre 2016, 8:00am
ball-pool-bar-dive

Pour la plupart des gens normalement constitués, les mots « bar à boules » évoquent généralement un rade où l'on peut entamer une conversation tarifée avec une personne du sexe opposé ou à la rigueur faire un billard entre potes.

Au Japon, le concept est assez différent et le Ball Pool Bar Dive d'Osaka désigne exactement ce que son nom indique. Il mélange la piscine à boules de votre enfance avec le bar de votre vie d'adulte. Bonus : la mise en scène léchée qu'on peut attendre de ce genre de combinaison quand elles sont réalisées par des Japonais.

Un rade éphémère reprenant ce concept avait ouvert à San Francisco pendant deux jours en mars dernier, mais le Ball Pool Bar Dive est là pour durer. Pas de tables, pas de chaises, mais 20 000 balles multicolores, petites pokéballs de nostalgie, dans lesquelles les clients peuvent déambuler tranquillement, un verre d'alcool à la main, pendant 60 ou 90 minutes selon le nombre de billets que vous êtes prêts à lâcher.

LIRE AUSSI : La fermeture de restau la plus triste de l'histoire du Japon

Bien évidemment, filer des shots illimités à des adultes, même pendant une courte période de temps, est un postulat assez périlleux et les propriétaires du Ball Pool Bar Dive ont apparemment conscience du danger. Ils servent donc les cocktails susmentionnés dans des verres étanches. La paille permettant d'éviter que les clients en foutent partout dans la piscine.

Un truc complètement hors du contrôle des proprios du Ball Pool Bar Dive c'est l'irresponsabilité des clients potentiels et le vomi. Comment garantir une zone non contaminée alors qu'on propose un système de consommation similaire à l'open-bar ?

Et ce n'est pas le seul truc compliqué à gérer en matière d'hygiène. Tous ceux qui se rappellent des piscines à boules de leur McDo préféré, le font avec une pointe de mélancolie mais aussi de dégoût. Qui n'a jamais tripoté une boule à la viscosité suspecte ? Cet univers coloré, bruyant et uniquement fréquenté par des gamins, n'était-il pas le nid à germes le plus flippant et dégueulasse de l'histoire ?

Il y a quelques années, CBS News avait même enquêté sur le niveau d'infection de certaines piscines et conclut que la densité de microbes présente sur certaines balles pouvait causer des « méningites, des maladies d'origine alimentaire et des infections à l'épiderme ou aux yeux (…) dont la plupart sont résistantes aux médocs et potentiellement mortelles. » Amusez-vous bien les enfants !

Après, on ne va pas se plaindre qu'un mec ait décidé de mélanger alcool et piscine à boules, vu que tout le monde a l'air d'y passer un moment détente. En plus, l'alcool tue les germes nan ?