FYI.

This story is over 5 years old.

Une touriste filme un combat épique entre deux mambas noirs

Un conseil : ne vous interposez pas pour les séparer.
27.5.16

Cette vidéo amateur a été tournée par Kirstie Bowers de Johannesburg alors qu'elle faisait un safari dans le parc national Pilanesberg en Afrique du sud. Il s'agit d'une scène exceptionnelle : deux mambas noirs sont engagés dans un combat impitoyable, dont l'enjeu est probablement une femelle.

« C'est une scène rare et très impresionnante, » explique Kenneth Krysko, conservatrice au Muséum d'Histoire Naturelle de Floride et responsable des collections d'herpétologie, au National Geographic. « On voit deux mâles tentant de soumettre leur adversaire à tout prix. »

Les mambas noirs sont des serpents lisses de couleur olivâtre (leur nom fait référence à la teinte noire qui tapisse l'intérieur de leur bouche), très communs en Afrique sub-saharienne. On les trouve le plus souvent sur le sol des savanes boisées. Parce qu'ils préfèrent rester à distance des humains, il est très difficile pour les herpétologistes d'observer leur comportement à l'état sauvage.

Selon Kryski, cette vidéo montre ce que l'on nomme « un combat en tresse. » C'est une technique spécifique aux serpents, qui s'enroulent l'un autour de l'autre de manière dissuasive. Il se mordent très rarement à cette occasion, mais continueront de se battre jusqu'à ce que l'un des deux adversaires se soumette.

Publicité

« C'est une chance d'être témoin de ce genre d'évènement, » ajoute Krysko. « Et cela change des sempiternelles scènes d'accouplement. »

Le mamba noir est considéré comme l'un des serpents les plus rapides et les plus dangereux au monde. En Afrique du sud, sa morsure

est surnommée

« le baiser de la mort » et contient suffisamment de neurotoxines pour tuer 15 hommes adultes. Si la blessure n'est pas traitée rapidement, la mort survient dans 100% des cas. Et même si un anti-venin existe effectivement, il est très difficile

de se le procurer

dans les régions du sud et de l'est de l'Afrique.

Malgré leur mauvaise réputation, les mambas noirs ne cherchent pas l'affrontement avec l'homme ; ils n'attaquent que lorsqu'ils se sentent menacés. Même si l'espèce n'est pas en voie de disparition, la destruction de son habitat, due au développement humain, pourrait lui jouer un mauvais tour.