Sports

Le match Besiktas-Benfica mériterait presque un Oscar

Un come-back inespéré ! Des poteaux ! Des ciseaux ! Des coups du foulard !
24.11.16

Si vous avez regardé le match Besiktas-Benfica mercredi soir, soit parce que vous faites partie de la communauté turque ou portugaise, soit parce que vous avez voulu faire votre original plutôt que de mater Arsenal-PSG, eh bien, vous avez sacrément de la chance au vu du scénario du match et de la qualité des buts marqués.

Ça a commencé par un but assez classique du Benfica via Gonçalo Guedes. 0-1 pour les visiteurs qui doublent la mise quelques minutes plus tard par Nelson Semedo d'une frappe somptueuse. 25 minutes et déjà 0-2 :

Ensuite, 31e minute. Coup franc pour le Benfica. La suite : deux têtes, deux barres, une autre tête, un poteau, le pied gauche de Lubomir Fejsa et enfin le but. Le Benfica mène 0-3 au moment de rentrer au vestiaire, de quoi voir venir :

Sauf que le Besiktas arrive vite. 58e minute, Cenk Tosun inscrit définitivement le plus beau but de cette partie avec une volée-ciseau de l'espace :

Ensuite, après une main débile dans la surface de Lindelöf, Quaresma ramène son équipe à 2-3. Et puis, 90e minute, le même Quaresma offre le but de l'égalisation à Vincent Aboubakar d'un somptueux coup du foulard :

3-3 au final donc, une mi-temps chacun. Il y avait tout dans ce match, même une séquence émotion, quand les supporters de Besiktas ont tenté de faire un chant en langue des signes, un peu perturbé par les supporters du Benfica. Celui-ci était destiné à attirer l'attention des malentendants sur le racisme qui est en constante augmentation en Turquie.

Un Oscar, on vous dit !