Life

Pourquoi les hommes hétéros devraient essayer le pegging

Si vous souhaitez vous faire pénétrer par votre petite amie mais que vous n'osez pas lui en parler, voici quelques conseils qui pourront vous aider.
04 juin 2020, 7:59am
abby broad city pegging
Capture d'écran : "Broad City" via Comedy Central

Le pegging est une pratique sexuelle qui consiste à sodomiser un homme avec un gode. Le premier avec qui j'ai essayé était loin d'être un puits de sagesse, mais il a décrit ça comme « passer d'une Playstation 1 à une Playstation 4 ». Depuis, c'est devenu mon argument pour convaincre les hétéros de me laisser les pénétrer. L'inversion des rôles et le sentiment de pouvoir qui accompagnent le fait de labourer le cul énorme et poilu d'un homme est un plaisir qui ne peut être égalé par aucun autre.

La plupart des femmes aiment le pegging pour une seule et même raison : le sentiment de puissance et de domination. Selon Gillian Myhill, sexologue et cofondatrice de l'application de rencontres BARE, les hommes aiment ça pour une autre raison assez évidente : le plaisir prostatique. En effet, la prostate d'un homme est en quelque sorte son point G et le fait de la stimuler « peut induire un type d'orgasme complètement différent » que le mec hétéro moyen ne connait pas. Si vous souhaitez essayer mais que vous n'osez pas en parler à votre petite-amie, voici quelques conseils qui pourront vous aider.

Évaluez votre audience

Si votre copine n'a jamais touché à votre anus et n'a jamais évoqué l'idée, un « baise-moi le cul » franc et direct n'est peut-être pas la meilleure idée. Allez-y progressivement, proposez d'abord un doigt ou un anulingus, et ne prenez pas un air choqué si elle ne sait pas ce qu'est le « pegging ».

Déterminez pourquoi vous voulez tant essayer et communiquez cette information à votre petite amie. Une explication séduisante permettra, espérons-le, de l'exciter. « Abordez le sujet en lui demandant si elle a des fantasmes, si elle aime la sodomie et si elle est prête à essayer quelque chose de nouveau », conseille Alg, 27 ans. « Soyez simplement ouvert et honnête, ajoute Caoili, 25 ans. Et si votre copine est horrifiée, vous n'êtes pas avec la bonne personne ! Ou, plus exactement, vous ne baisez pas avec la bonne personne. »

Préparez vos accessoires

Kelsey, 28 ans, me dit que son plus grand fantasme, c'est qu'un mec lui tende un gode ceinture et lui demande de l'enculer. Ce qui est déjà arrivé. « Pendant un plan à trois, l'autre fille m'a demandé si je voulais baiser le mec. Puis elle est réapparue avec un gode ceinture et il s'est mis en position. C'est le fait d'être prise au dépourvu qui a rendu la chose si sexy ! Une autre fois, j'ai voulu réessayer avec un autre mec. Il était hyper partant, mais j'ai dû aller acheter un gode : ça m'a semblé étrangement prémédité et transactionnel. L'excitation est vite retombée. »

Mais si vous n'êtes pas encore prêt à vous lancer dans une collection de godes et de harnais, essayez plutôt d'inclure votre partenaire dans votre prochain achat de sex-toy et de lancer l'idée au détour d'une conversation en parcourant les rayons de la boutique.

Soyez confiant

« Malheureusement, beaucoup d'hommes ont peur d'explorer le plaisir anal, déplore Myhill. Les questions de sexualité, la gêne liée à la propreté et la honte en sont les principales raisons. » Et c'est dommage : si vous avez confiance en vos désirs et que vous souhaitez inclure votre partenaire dans vos fantasmes, il n'y a guère de raison qu'elle s'y oppose.

Enfin, si vous voulez faire preuve d'un peu d'originalité, suivez les conseils d'Alex, 27 ans : « J'aime bien qu'on me demande une pénétration comme un lycéen demanderait à son crush de l'accompagner au bal de promo. Mets-toi devant ma fenêtre un vendredi soir, écris le mot « PEGGING » avec de l'essence et fous-y le feu avec Peter Gabriel en fond. »

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.