Publicité
amour

Ce que ça fait de sortir avec quelqu’un qui a 40 ans d’écart

Une histoire de complexe d'Œdipe, de double standard et de sexe oral.

par Sophie Saint Thomas
11 Juillet 2017, 10:17am

Pour la plupart des gens, avoir des relations sexuelles ou amoureuses avec un partenaire beaucoup plus âgé est étrange. Il faut savoir gérer les différences de points de vue, les différences d'idéaux de vie et parfois les différences physiques – sans oublier les regards de travers et les reproches occasionnels que vos amis, votre famille et les inconnus pourraient vous faire. Les gens se demandent souvent : est-ce vraiment de l'amour ? Ne s'agit-il pas plutôt d'une relation Sugar Daddy/Momma ?

« Comme pour d'autres types de relations, celles avec un écart d'âge peuvent être saines comme être malsaines ; tout n'est pas noir ou blanc », estime la sexologue Vanessa Marin. « Bien sûr, ces relations peuvent être difficiles à vivre puisque les partenaires sont dans des périodes très différentes de leur vie. Parfois, l'un vient tout juste de finir ses études, tandis que l'autre est sur le point de prendre sa retraite. Trouver des choses autour desquelles se rapprocher ou des buts partagés n'est donc pas forcément évident. »

« Même si on voit beaucoup de vieux hommes riches et puissants avec des jeunes filles au bras, cela ne signifie pas que l'argent est au cœur de ces relations », ajoute-t-elle. Une autre idée reçue veut que les jeunes femmes qui sortent avec des hommes âgés aient un complexe d'Électre non résolu.

« Comment ne pas utiliser nos parents comme des baromètres pour jauger nos relations à l'âge adulte ? » se demande Marin. « Si votre figure paternelle ou maternelle n'est pas très présente, vous pouvez – consciemment ou inconsciemment – chercher un partenaire plus âgé afin de remplir ce rôle plus tard. Si votre enfance était chaotique, vous pouvez désirer la stabilité offerte par quelqu'un de plus mature dans le futur. »

Les gens se lient pour toutes sortes de raisons, sexuelles ou émotionnelles ; les relations peuvent être deux choses opposées vues de l'extérieur et de l'intérieur. Pour en savoir plus sur les réalités des relations avec un décalage d'âge et survoler les stéréotypes, j'ai discuté avec des femmes et des hommes qui en avaient vécu : Phil*, un homme plus vieux dans une relation longue distance avec une jeune fille de 22 ans ; Dina*, une polyamoureuse de 20 ans qui se tourne vers son plus vieux partenaire pour des conseils de vie ; Fiona*, une veuve de 70 ans qui sort avec des hommes qui l'aident avec Internet ; et Brad*, un homme de 31 ans qui préfère les femmes âgées parce qu'elles vont droit au but.

Phil, 69 ans, Oklahoma

VICE : Bonjour Phil. Pouvez-vous m'en dire un peu plus sur vous ?
Phil :
Je suis psychologue. Je vis actuellement une relation avec une jeune femme de 22 ans qui habite en Caroline du Nord. J'ai passé deux semaines avec elle l'année dernière, et nous avons eu beaucoup de rapports sexuels.

En quoi les jeunes sont-elles différentes des femmes de votre âge ?
Les femmes de mon âge ont souvent beaucoup de problèmes, contrairement aux jeunes filles.

Quelle est la chose que vous préférez chez votre petite amie ?
Eh bien, nous sommes dans une relation à distance. Je lui ai rendu visite pendant environ deux semaines et elle est venue chez moi pendant environ une semaine. Elle est vraiment très intelligente et créative. Elle chante et adore l'opéra ; elle écrit des poèmes ; elle peint ; elle prend des cours d'espagnol et d'allemand. Elle est aussi très sexy. Ce qui me fait le plus craquer, c'est qu'elle a la même voix que Marilyn Monroe – une voix très jeune et « mignonne ». J'adore l'écouter parler.

Comment est le sexe avec elle ?
Fantastique. J'ai l'impression d'avoir de nouveau 17 ans. Le seul problème, c'est que je ne peux plus bander comme avant, mais ma langue peut faire des merveilles. Demandez-lui.

Que pense votre famille de cette relation ?
Je ne leur en ai pas parlé. J'ai une fille de 46 ans. Cela la choquerait sûrement.

Dina, 20 ans, Californie

VICE : Pouvez-vous vous présenter un peu ?
Dina :
J'ai 20 ans et je suis née en Californie. Mes parents sont d'origine perse. Je suis en deuxième année de fac, j'adore les études, la lecture, la peinture et j'ai un côté gothique. Je ne crois pas en Dieu. Je suis devenue polyamoureuse après mes 18 ans. J'ai rencontré un homme plus âgé que moi un peu avant mes 19 ans, et j'en suis tombée amoureuse. Cette relation m'a fait comprendre que l'âge n'était qu'un chiffre et pas une barrière.

L'un de vos partenaires a 45 ans de plus que vous. Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Nous nous sommes rencontrés sur Fetlife. Il travaillait dans le milieu médical mais il est à la retraite maintenant. J'ai une maladie dont il parlait sur un sujet du forum. Nous nous sommes rendu compte que nous avions beaucoup de choses en commun et nous nous sommes donné rendez-vous au restaurant pour un brunch. Ensuite, nous avons eu l'idée de devenir « partenaires de jeu » afin de gagner de l'expérience en rapport avec les fantasmes que nous partagions. Ça a fini par devenir une relation amoureuse, pas seulement amicale.

Quel a été ton rendez-vous romantique préféré ?
Nous sommes allés à Old Sac [le vieux Sacramento] une nuit, juste comme ça. Nous avons garé nos vélos et sommes allés nous balader main dans la main. Un moment donné, nous sommes rentrés dans une confiserie et il a commencé à rire aux éclats parce que j'avais l'air « d'une enfant dans un magasin de bonbons ». Je souriais alors qu'il me montrait les sucreries de son enfance. Ensuite, nous sommes tombés sur un magasin de cerfs-volants et nous nous sommes engouffrés à l'intérieur. Grâce à ça, j'ai su qu'il avait lui-même possédé un magasin par le passé et qu'il aime toujours faire voler des cerfs-volants de temps à autre.

En quoi votre relation est différente de celles avec des gens de votre âge ?
C'est plutôt la même chose, à vrai dire. Ce qui change, c'est que je peux lui demander des conseils ; il a assez d'expérience pour m'orienter, contrairement à quelqu'un de mon âge. En plus, j'entends des histoires sur des choses dont j'ai uniquement entendu parler dans des bouquins d'histoires. J'adore les conversations intelligentes que nous avons et les différents points de vue qu'il m'apporte. Il a commis des erreurs et a pris des décisions auxquelles je n'ai pas encore eu à faire face ; le fait qu'il m'en parle me prépare à les affronter.

En ce qui concerne les rapports sexuels, ils sont différents et extraordinaires à la fois. C'est un amant génial, il a pris le temps d'apprendre à connaître mon corps et mes zones érogènes afin de me faire rugir de plaisir. Le sexe oral, en particulier, est vraiment fou. De toute façon, il est trop âgé pour bander proprement. Il est souvent mou ou à moitié dur, ce qui rend la pénétration difficile, mais ce n'est pas grave ; ça ne retire rien à ses connaissances et ses autres qualités au lit, ni à son envie d'expérimenter de nouvelles choses.

Quelle relation entretenez-vous avec votre père ? Pensez-vous que cela ait quelque chose à voir avec votre préférence pour les hommes plus âgés ?
Mon père et moi sommes proches. Nous avons eu des hauts et des bas et nous avons des divergences d'opinions, mais je l'ai toujours considéré comme un bon père. Il m'a toujours soutenue, que ça aille bien ou mal. Je n'ai pas de « complexe d'Électre » ni de problèmes avec lui, même si par moments, je ne suis pas sa plus grande fan.

Fiona, 70 ans, Arizona

VICE : Comment vous décririez-vous ?
Fiona :
Je suis une femme de 70 ans sexuellement dominante et polygame. J'ai participé activement à de nombreux mouvements BDSM au Royaume-Uni, en Nouvelle-Angleterre et à Chicago depuis les années 1970. J'ai déménagé en Arizona pour soigner mon arthrite, mais ça ne s'est pas amélioré. C'était il y a un an. Mais ici, je ne me suis pas fait d'amis qui soient intéressés par ces pratiques.

Parlez-moi de vos expériences avec des hommes plus jeunes.
Toutes mes expériences sexuelles avec des hommes l'ont été avec des gens plus jeunes que moi, comprenant deux mariages qui ont duré 22 et 14 ans. Les plus jeunes hommes avec lesquels je suis sortie sont à la fin de leur vingtaine. Ils vivent ici et cela fait plusieurs mois que nous nous voyons. Nous ne sommes pas devenus intimes pour autant... Cela se fait lentement sur une période assez longue. D'anciens amis intimes [entendez par-là sex friends] du Vermont et d'autres endroits viennent me rendre visite ici.

Combien de temps a duré votre relation la plus longue ?
C'était mon mariage qui a duré 22 ans et qui s'est terminé quand mon mari est mort. Il a eu une crise cardiaque à 45 ans.

En quoi est-ce différent des relations sexuelles ou amoureuses avec des gens de votre âge ?
Je n'ai jamais couché avec un homme ayant moins de 12 ans d'écart avec moi. J'aime la compagnie, la candeur et l'idéalisme des hommes plus jeunes que moi.

Vous traitent-ils bien ?
Ils me respectent, me révèrent et ne manquent jamais de politesse. Je leur fais savoir dès le début que j'ai des valeurs plutôt anciennes avec pas mal de courtoisie intersexuée : ouvrir les portes, porter ce qui est lourd, se lever quand je sors de table, me parler doucement et prendre ma commande au restaurant, toutes ces choses...

Comment décririez-vous le sexe ?
Sensationnel. Rare, mais exceptionnel. J'ai une préférence pour les « expériences paroxystiques », c'est pourquoi je n'ai de relations sexuelles que lorsque je suis le plus actif des partenaires. Parfois, je décide d'être celle qui s'occupe de tout dans l'aspect sexuel de la relation ; par exemple, porter un gode ceinture en leur disant que leur rôle est d'être sexy et désirables à mes yeux. Je développe des relations intimes et sors uniquement avec des mâles alpha.

Pensez-vous qu'il existe un double standard en ce qui concerne les femmes qui sortent avec des hommes plus jeunes qu'elles ? Pourquoi pensez-vous que l'on considère « plus normale » une relation où l'homme est plus vieux ?
Je n'en ai aucune idée, mais je suis d'accord avec vous. Je sais qu'il existe un double standard en ce qui concerne les femmes sortant avec des hommes plus jeunes. Mes relations attisent beaucoup de curiosité. On m'a souvent fait des commentaires du style : « c'est votre fils ? » La plupart venaient de femmes. Certains étaient curieux et courtois, d'autres plein de conseils, type : Croyez-moi, cela ne peut pas bien se terminer, ou encore Vous vous rendrez bientôt compte que vous n'avez rien en commun avec cet enfant.

Brad, 31 ans, New Jersey

VICE : Pouvez-vous me parler de vos expériences avec des femmes plus vieilles ?
Brad :
Je suis sorti avec une femme de 62 ans quand j'en avais 24. Nous nous sommes fréquentés sur une période de deux ans et demi, avec quelques coupures. Elle pensait que je n'étais pas attiré par elle, jusqu'à ce qu'elle se rende compte que je l'étais vraiment. Je suis sorti avec d'autres femmes un peu plus vieilles, et beaucoup d'entre elles pensaient que je n'étais pas sérieux.

Comment les avez-vous convaincues que votre sérieux ?
Je laissais sortir une remarque très freudienne – quelque chose de sexuel – ou attendais que l'âge vienne se glisser dans une discussion avant d'insister sur le fait que ce n'était qu'un chiffre. Parfois, je les regardais dans les yeux et essayais de leur faire comprendre.

Que trouviez-vous de sexy chez elles ?
Leur vécu. Elles connaissent et font des choses simplement incroyables au lit. Elles sont très directes. Elles ne jouent pas de jeu idiot.

C'est comment, le sexe ?
Hallucinant. Parfois, au début, il faut y aller un peu plus lentement, elles n'aiment pas forcément les trucs qui font kiffer les jeunes, plus crades en général. Mais quand elles aiment, il n'y a pas de limites.

Comment rencontrez-vous ces femmes ?
En personne, généralement. J'ai assez de chance pour les rencontrer par hasard, démarrer une conversation et susciter assez d'intérêt chez elles pour obtenir leur numéro de téléphone ou leur adresse e-mail.

En quoi sont-elles différentes des femmes plus jeunes ?
Elles savent ce qu'elles veulent. Elles attendent certaines choses de nous : la ponctualité, que nous soyons gentleman et courtois. Elles n'attendent pas l'attention de la même manière. Elles demanderont un câlin au lieu de tourner autour du pot.

Quand vous êtes-vous rendu compte de votre attirance pour les femmes plus vieilles ?
C'est difficile à dire, mais quand j'étais enfant, je me souviens avoir vu par la fenêtre une vieille femme en train de faire l'amour. Puis j'ai eu un déclic quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles.

Quel a été le moment le plus mémorable pour vous en rendez-vous avec une femme plus âgée ?
Mon préféré ? C'était très simple, et ça ne s'est pas terminé par une relation sexuelle. Je l'ai rencontrée dans un piano-bar et je l'ai écoutée parler, avec attention. Je l'ai écoutée et ai parlé au minimum, l'ai raccompagnée à sa voiture et lui ai dit à quel point que je m'étais amusé. Elle m'a regardé dans les yeux et m'a embrassé sur la joue. Je savais qu'elle ressentait la même chose que moi à son baiser. J'étais content de l'avoir rendue contente.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui souhaite sortir avec des femmes ayant plus de 60 ans ?
Ne soyez pas horrible et n'empruntez pas la route cougar en vous disant que la mère de Stifler veut vous niquer. Écoutez, participez à la conversation, montrez que vous êtes intéressés et elles seront folles de vous. Surtout, ne soyez pas timide au lit ; ouvrez votre braguette et foncez.

*Tous les noms ont été changés.