FYI.

This story is over 5 years old.

Vice Blog

INTERVIEW - 1349 ROULE DU COTE DE SATAN

23 juin 2009, 3:10pm

Pour faire simple, le groupe d'Oslo 1349 représente la frange le plus dure du black metal actuel le plus true. Ce qui veut dire qu'ils font la musique la plus satanique sur terre derrière les Naïve New Beaters. Ils sont tellement true qu'il n'y a pas grand chose à raconter sur eux puisque leur style badass des forêts recoupe celui de tous les meilleurs groupes de black metal scandinave des quinze dernières années : ils sont maquillés, se griment en personnages tolkieniens qui tirent la gueule et ils crachent du feu pendant leurs concerts. À part ça, leur chanteur est super sympa.

Vice : Ça veut dire quoi 1349 ?

Ravn : Ça correspond à l'année 1349 au cours de laquelle la peste noire décima la Norvège. Elle tua les 2/3 de la population totale, mit fin à la dynastie royale d'alors et fît passer la Norvège sous contrôle danois et suédois. Ça explique le fait que notre musique soit très sombre et qu'il s'en dégage un sentiment de rancoeur assez fort.

Ça fait quoi d'être norvégien ? Je veux dire, on est fiers de ce grand sang viking qui parcourt nos veines, ou on s'en branle complètement ?

Je ne crois pas qu'il y ait de quoi être fier d'être né norvégien, parce que ça tient exclusivement au hasard. Mais en revanche, il y a vraiment de quoi être impressionné par la nature et les paysages norvégiens. Leur majesté domine tout.

Justement, je sais que certains membres du groupe viennent de la campagne norvégienne. Est-ce que le fait que le black metal célèbre la nature, les bois et les grands paysages enneigés favorise les kids de là-bas à se mettre à ce genre de musique ?

Ben, je viens de la campagne pour ma part, et ce n'est pas vraiment ça qui m'a poussé à faire du black. J'ai toujours écouté de la musique qui t'affecte de manière directe, primaire. J'ai grandi en écoutant du heavy metal, puis j'ai toujours cherché à découvrir des musiques de plus en plus sombres et extrêmes. J'ai su en écoutant Slayer pour la première fois que j'étais proche du but. Et quand j'ai découvert Burzum, j'ai compris que c'était ça que j'avais toujours cherché.

Ça vient d'où cette obsession pour l'hiver qu'ont la plupart des groupes de black ? Il fait toujours froid dans vos disques on dirait.

Je peux très bien apprécier l'été comme l'hiver, mais ma saison préféré est sans conteste la fin de l'automne. J'aime cette époque, juste avant que la neige tombe et que les nuits durent plus longtemps que les jours. L'air froid est propre et rafraîchissant alors que la nature tout autour est en train de mourir. J'imagine l'hiver et l'été comme des créations totales alors que le printemps et l'automne sont de longues phases de transition, dans laquelle l'une vient à la vie alors que l'autre se meurt. Je me sens bien dans un temps qui meurt.

OK. Et cette autre tradition du metal scandinave qui consiste à se plonger dans les grandes forêts nordiques par - 30°, ça te plaît aussi ?

Oui. Je m'y sens au calme, comme chez moi.

T'as déjà vu des loups dans les bois ?

Les loups sont extrêmement rares en Norvège, presque en voie d'extinction. Ils sont même chassés et exterminés par le gouvernement parce qu'ils tuent les moutons des paysans, et bien entendu, on ne laisse jamais un loup dans la bergerie... Sinon, j'ai en effet vu un loup une fois. Ce fût un court, mais très grand moment dans ma vie.

C'est vrai que vous avez monté 1349 dans le but de devenir le groupe le plus « dur » jamais crée ?

C'est en partie vrai, mais pas exactement. J'ai fondé le groupe parce que je n'aimais pas la direction que prenait le black metal à la fin des années 1990. Alors, au lieu de râler à propos de ça sur les forums internet ou dans le bar du coin, j'ai préféré passer à l'action. En réaction à l'arrivée des synthés horribles et des morceaux metal de plus en plus pompeux, on a pris la direction opposée : des guitares et du bruit. Notre premier album Liberation a signalé le retour du vrai black metal. Depuis, on a fait notre chemin, pour aller droit en enfer.

Vous avez repris Buried by Time and Dust de Mayhem. C'est étonnant pour quelqu'un qui a commencé la musique en écoutant Varg.

La raison pour laquelle on a repris 'Buried', c'est que l'on trouvait que c'était un morceau fantastique mais qu'il souffrait d'une production un peu trop « ambitieuse » qui rendait la chanson plus douce qu'elle aurait due l'être. On a donc pensé qu'en la reprenant en utilisant nos techniques primitives de production, on rendait à la fois un service au morceau tout en rendant un hommage à Euronymous.

Ah ouais, alors toutes mes théories à propos des fanbases hardcore de Mayhem et Burzum qui se livreraient une guerre sans merci jusqu'à la mort par empalement, tombent soudainement à l'eau.

Eh bien pour être sincère, je suis fan des deux groupes. Mais c'est vrai que Burzum a fait les deux meilleurs morceaux black metal de tous les temps, Jesus DøD et Dunkelheit. Cependant, je trouve que devoir choisir un camp ou l'autre est quelque peu sans intérêt. Je respecte autant Mayhem que Burzum.

Est-ce que ça vous fait pas un peu chier cette espèce de nouveau public qui s'est retrouvé à écouter du black comme les mecs TRVE mais sans porter des pantalons de cuir et des grosses godasses ?

Pas du tout, pourquoi on devrait l'être ? Je suis en faveur des gens qui se remettent en question et s'intéresse à des trucs très éloignés d'eux. Si ça veut dire aussi s'intéresser à la culture black metal, j'ai aucun problème avec ça. C'est bien qu'un livre comme Lord of Chaos se soit bien vendu. Mais comme il s'agit d'un art qui n'est pas destiné à tout le monde, il est possible que des gens ne comprennent pas très bien de quoi il s'agit au fond. Il est déjà arrivé que d'autres livres soient mal interprétés...

C'est quoi le pire truc au monde pour vous : les groupes de metal à synthétiseurs ou la création du death metal ?

J'avoue que je ne m'étais jamais posé la question. Je n'aime pas la plupart des trucs de death mais je crois que ce sont quand même les groupes à synthétiseurs qui gagnent.

Et entre Dieu et Satan ?

La manière dont ils écrivent à propos de Dieu dans leurs livres est similaire à celle utilisée dans n'importe quel conte pour enfants.Je ne comprends pas comment certaines personnes peuvent utiliser ce bouquin à d'autres fins qu'obtenir des conseils sur « comment bien vivre sa vie » ou ce genre de trucs. Je crois qu'il est évident que ce livre a été écrit pour contrôler les masses.

Ah, voilà un discours politisé.

C'est absurde que des gens pensent que les anciennes croyances païennes sont aberrantes alors que l'on fait perdurer la même chose maintenant. Si tu considères maintenant qu'un être humain n'utilise que 10% de ses capacités intellectuelles, tu comprends vite pourquoi l'homme a toujours cherché à donne une explication à ce qu'il ne comprenait pas. C'est pour ça que les religions ont été créées. L'existence d'un « Dieu » au dessus de tout permet à l'homme de se sentir rassuré quant au mystère de la création et de toutes les autres choses qu'il est impossible d'expliquer. Et pour parfaire le portrait, sa volonté est indiscutable. Comme je suis opposé à ce genre d'idées, je me range avec l'autre camp que l'homme a crée, avec le rebelle, l'homme libre, l'ange déchu, Satan.

Cette discussion devient trop métaphysique là. Tu crois en quelque chose sinon ?

Bien sûr. Je crois en moi-même.

JIMMY MORE HELL

L'album de 1349 Revelations of the Black Flame est disponible chez Candlelight/ La Baleine.