ukraine

Une vidéo montre le feu de forêt près du site nucléaire de Tchernobyl

Le feu pourraient dégager du matériel radioactif dans l'atmosphère, ce qui pourrait causer des problèmes de santé aux personnes qui vivent bien au-delà de la zone contaminée.

par VICE News
30 Avril 2015, 10:20am

Image via YouTube

Le plus grand feu de forêt en Ukraine depuis 1992 a fait des ravages à une vingtaine de kilomètres de la centrale de Tchernobyl — ou a eu lieu ce qui est considéré comme la plus grande catastrophe nucléaire de l'histoire. L'incendie menace de libérer de la radioactivité stockée dans les arbres et la terre autour de la centrale abandonnée. Le 26 avril 1986, le réacteur numéro 4 de Tchernobyl s'est effondré. Les autorités de l'époque ont vite imposé un périmètre de sécurité de 30 kilomètres autour de l'installation abandonnée.

Le feu de ces jours-ci s'est trouvé à près de 5 kilomètres d'un entrepôt où des déchets nucléaires de Tchernobyl se trouvent, d'après l'agence de presse ukrainienne Interfax.

Mardi, le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a survolé le site en hélicoptère. Il a essayé de rassurer la population.

« La situation est sous contrôle, » a-t-il dit aux journalistes selon l'AFP. « Nos services d'urgence sont au travail pour éviter que le feu ne s'étende. »

À lire : Des feux de forêt pourraient rendre Tchernobyl encore plus radioactif

Les flammes ont déjà consumé 400 hectares, le feu était annoncé circonscrit mercredi matin. Le ministre de l'Intérieur Arsen Avakov a émis l'idée qu'il pourrait s'agir d'un incendie volontaire dans un message qu'il a posté sur Facebook.

« On suspecte un incendie criminel, parce qu'il y a eu des explosions à plusieurs endroits, des deux côtés de la rivière, » écrit-il. « Les patrouilles ont été renforcées. La Garde nationale et les troupes du ministère de l'Intérieur ont été placées en état d'alerte. »

La menace de feux de forêts à proximité de la centrale est connue. Une centaine d'incendies se sont déclenchés dans la zone évacuée ,entre 1993 et 2010, en grande partie à cause des sécheresses et des nuisibles et des maladies qui font mourir les plantes sur pied.

Une étude publiée en février dans le journal Ecological Monographsmettait en garde contre la menace d'incendies pouvant libérer des matières radioactives dans l'atmosphère si la gestion du territoire n'était pas améliorée, ce qui posait des risques pour la santé des hommes — même pour ceux qui vivraient au-delà de la zone contaminée.

Tchernobyl se trouve à une centaine de 100 kilomètres de Kiev, la capitale ukrainienne. La branche de Kiev du service d'urgence de l'État ukrainien a rapporté que les niveaux de radiation dans la zone étaient restés inchangés.

« Il n'y a pas de menace de contamination par radiation dans la capitale et ni les vies ni la santé des habitants ne sont en danger, » dit l'agence.