Etats-Unis

Le visage de Trump imprimé sur des sachets d'héroïne

Cette démarche « marketing » ne manque pas d'ironie, puisque Trump a affirmé à de multiples reprises son ambition de réduire drastiquement le trafic de drogue aux États-Unis.
6.2.17

Le département de la police d'une ville de Floride a récemment mis la main sur des paquets d'héroïne étonnants : le visage de Donald Trump était imprimé sur les sachets retrouvés lors d'une opération antidrogue de grande envergure.

Le département du shérif du comté d'Hernando a saisi près de 5 500 sachets individuels d'héroïne le mois dernier, rapporte le Tampa Bay Times. Il' s'agirait de la saisie de drogue la plus importante de l'histoire du comté.

Publicité

Trump n'était pas le seul personnage connu à avoir son visage sérigraphié sur les sachets de drogue. Les policiers ont aussi trouvé des paquets avec la tête du baron de la drogue colombien, Pablo Escobar, et d'autres avec le visage du boss du cartel de Sinaloa, Joaquin « El Chapo » Guzman.

Hernando Co. sheriffs office makes what may be County's largest heroin bust ever. Seized 5500 packets some with Pres. Trump's face on them. — Rod Carter (@WFLARod)February 3, 2017

S'il est difficile d'expliquer pourquoi le visage de Trump s'est retrouvé sur les sachets d'héroïne, cette démarche « marketing » ne manque pas d'ironie. Pendant sa campagne et depuis son arrivée au pouvoir, Trump a affirmé son ambition de réduire drastiquement le trafic de drogue aux États-Unis — notamment grâce à une politique stricte en matière d'immigration. Le shérif Al Nienhuis a néanmoins indiqué au Tampa Bay Times que la drogue venait du nord-est des États-Unis.

Cette découverte n'a pas du tout amusé la procureur générale de Floride, Pam Bondi. « Tout ce que je veux dire à ce trafiquant de drogue, c'est qu'il a commis une grave erreur en ayant mis la photo du président là-dessus, » a dit Bondi. « C'est une grave erreur. Parce que le président va être intransigeant pour combattre le trafic de drogue. Vous y croyez [à ce que cet homme a pu faire] ? Grave erreur. »

La police a appréhendé Scott Johnson, un homme de 46 ans, en relation avec cette découverte. Johnson est notamment soupçonné d'être impliqué dans un trafic d'héroïne, parmi d'autres accusations. Sa caution est fixée à 75 000 dollars. Johnson est dans le radar des autorités depuis mai 2016, quand la poste américaine avait intercepté un colis contenant 550 sachets d'héroïne.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR