Des vaisseaux américains envoyés dans la péninsule coréenne

Un porte-avions et plusieurs vaisseaux constituent le groupe aéronaval Carl Vinson, qui va prendre position dans la péninsule. Les navires ont la capacité de tirer et d'intercepter des missiles.

|
10 Avril 2017, 10:26am

Les États-Unis ont envoyé des navires de guerre dans la péninsule coréenne ce dimanche, alors que la Corée du Nord continue d'ignorer les appels du monde entier à mettre un terme à son programme de tests nucléaires.

Un porte-avions et plusieurs vaisseaux constituent le groupe aéronaval Carl Vinson, qui va prendre position dans la péninsule. Les navires ont la capacité de tirer et d'intercepter des missiles.

« La Corée du Nord continue d'être le danger numéro 1 dans la région, en raison de son irresponsable et inquiétant programme de tests de missiles et sa course à l'armement nucléaire », a déclaré le porte-parole du Commandement de la région Pacifique à la BBC.

Donald Trump et Hwang Kyo-Ahn, l'actuel président de la Corée du Sud, ont échangé par téléphone ce samedi, s'accordant sur le fait de rester en contact avec la Corée du Nord. Trump avait déjà annoncé que les États-Unis étaient préparés à agir en cas de menace nucléaire de la Corée du Nord.

Mercredi dernier, la Corée du Nord a tiré un missile test de portée moyenne en mer du Japon. Le pays ignore depuis toujours les restrictions des Nations unies en matière de test d'armes nucléaires.

Après le lancement de 59 missiles Tomahawk par les États-Unis sur la Syrie jeudi dernier, visant l'une des bases aériennes de Bachar Al-Assad, la Corée du Nord a saisi cette opportunité pour justifier la mise en place de son programme nucléaire. « L'attaque américaine contre la Syrie est une agression claire et intolérable contre un État souverain et nous la condamnons fermement », a déclaré un haut dignitaire du régime à l'agence de presse nord-coréenne KCNA. « La réalité du monde nous oblige à résister à la force par la force et cela prouve un million de fois que notre décision de renforcer notre dissuasion nucléaire est la bonne ».


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR