Quantcast
Images : Harvey Kurtzman, in « C'est la jungle! » © Éditions Wombat 

Harvey Kurtzman est l'un des plus grands dessinateurs du XXe siècle

Romain  Gonzalez

Romain Gonzalez

À l'occasion de la réédition en France de « C'est la jungle ! », on vous file un extrait de ce recueil phare du fondateur du magazine « MAD ».

Images : Harvey Kurtzman, in « C'est la jungle! » © Éditions Wombat 

Wolinski, Shelton, Spiegelman, Crumb – et même Terry Gilliam. Tous ont, à un moment ou à un autre de leur histoire personnelle, chanté les louanges d'Harvey Kurtzman, maître incontesté des comics américains, héraut du roman graphique. Le fondateur du magazine MAD, reconnu aujourd'hui comme l'un des précurseurs de la bande dessinée contemporaine façon Hara-Kiri et Fluide Glacial (pour ne parler que de nos contrées), est toujours considéré comme l'une des figures tutélaires d'un art qui n'en était pas encore un lors de ses débuts – du moins, qui n'était pas jugé comme tel.

Kurtzman aura donné naissance à de nombreux strips, des scénarios multiples, ainsi qu'une série pour le magazine Playboy de feu Hugh Hefner. Mais ce qui consacrera Kurtzman comme l'un des plus grands n'a rien de polisson. Non, car C'est la jungle ! n'est rien autre qu'un recueil de romans graphiques évoquant, d'une manière ou d'une autre, un monde en mutation, un monde devenu opaque, incompréhensible, absurde, cruel. Pour vous convaincre (si cela est encore nécessaire) du talent d'Harvey Kurtzman, et à l'occasion de sa réédition en France aux éditions Wombat, on vous file un extrait de C'est la jungle !.



Romain est sur Twitter.