FYI.

This story is over 5 years old.

VICE News

Les sodas pourriraient votre ADN

Une nouvelle étude lie l'ingestion de sodas et le vieillissement prématuré de vos cellules.
22.10.14

On sait déjà qu'ils rongent les dents et rendent les enfants obèses. Une nouvelle étude suggère que la consommation de soda pourrait vous faire vieillir plus vite, augmenter vos risques de maladies et causer une mort précoce.

L'étude, menée par les chercheurs de l'université de San Francisco en Californie, et récemment publiée par l'American Journal of Public Health, s'est penchée sur 5 309 adultes de 20 à 65 ans. L'équipe a minutieusement étudié les télomères, ces capuchons protecteurs de l'ADN au bout des chromosomes, sur les cellules de personnes. Elle a trouvé un lien entre l'ingestion de sodas sucrés et le raccourcissement des télomères dans les globules blancs.

Publicité

De plus petits télomères, cela limite la régénération des cellules et c'est la cause de certaines maladies chroniques comme les problèmes cardiaques, le diabète, et différents types de cancers.

« Les gens se qu'on peut boire plein de sodas, tant qu'on ne grossit pas, » a déclaré à une chaîne locale de CBS la docteure Elissa Epel, professeure de psychiatrie et auteure principale de l'étude. « Mais cette étude suggère qu'il y a une route invisible qui mène à un vieillissement accéléré, peu importe le poids. »

La taille standard d'un soda a triplé depuis les années 1950, d'après la Harvard School of Public Health. Près de 5 % des Américains tire chaque jour de ces sodas 567 calories (entre un quart et un tiers de la moyenne quotidienne recommandée). Les boissons sucrées représentent également une grande partie des calories quotidiennes pour les adolescents (226 calories).

Ceux qui ont participé à l'étude buvaient en moyenne 35 centilitres par jour. 21 % d'entre eux buvait près de 60 centilitres, ou plus, par jour.

L'équipe de recherche a estimé que la consommation de 60 centilitres de soda par jour faisait vieillir prématurément de 4,6 années. Des effets sur le corps qui sont comparables à ceux connus par un fumeur régulier.

« La consommation régulière de boissons sucrées peut augmenter le risque de maladies, non seulement à cause de l'effort de contrôle métabolique des sucres fourni par l'organisme. Cela peut aussi accélérer le vieillissement des tissus cellulaires », a affirmé Elissa Epel. Son équipe n'a pas fait le même lien entre de plus petits télomères et la consommation de jus de fruits et de sodas allégés en sucre.

D'après Elissa Epel, c'est la première fois que l'on fait le lien entre les boissons sucrées et le raccourcissement des télomères, tout en précisant que ce lien ne devait pas être confondu avec une cause - pas à cette étape de la recherche du moins. Elle codirige une nouvelle étude qui suivra les habitudes des participants à travers les semaines pour déterminer précisément les effets de leur consommation sur le vieillissement des cellules.

« Le raccourcissement des cellules commence longtemps avant la manifestation de la maladie, » a remarqué Elissa Epel. « De plus, nous n'avons étudié que des cas adultes, et il est possible que la consommation de sodas ronge également les télomères des enfants. »

Cette découverte s'ajoute à la montagne de recherches sur les risques potentiels associés aux sodas. Une autre étude qui a suivi environ 40 000 personnes pendant 20 ans a découvert que ceux qui buvaient en moyenne une canette de boisson sucrée par jour avaient 20 % de chances en plus de faire une crise cardiaque. Une étude similaire sur 80 000 femmes a montré que celles qui buvaient une canette par jour avaient 75 % de chances en plus d'avoir la goutte.

Suivez Sally Hayden sur Twitter : @sallyhayd