Publicité
Santé

Pitié, n'utilisez pas d'aspirateur pour mettre fin à vos règles plus tôt

On a parlé à une gynécologue à propos des « extractions de règles. »

par Nana Baah
29 Juillet 2019, 7:13am

Photo via Flickr

Les règles ne sont jamais les bienvenues. Elles sont le signe de contractions abominables, de bouteilles d’eau chaude et d’analgésiques censés calmer vos douleurs pour vous sortir de votre position fœtale. Elles ruinent vos draps - ainsi que vos sous-vêtements - et vous rappellent au passage que vous contribuez au dérèglement climatique en utilisant à nouveau des tampons juste parce que votre copain ne veut plus mettre ses mains dans votre partie génitale pour récupérer la MoonCup coincée.

Mais que se passerait-il si vous pouviez arrêter vos menstruations dans leur élan ? Qu’est-ce que vous diriez si vous étiez libérées de vos règles jusqu’au prochain cycle après une « procédure » de vingt minutes ? Il existe déjà pleins de manières de mettre un terme à vos règles - comme prendre pleins de pilules contraceptives à la suite par exemple - mais que se passerait-il si vous pouviez les accélérer plutôt que de les stopper entièrement, avec un appareil électroménager par exemple ?

Un tweet absolument délirant, posté par une infirmière - selon sa bio Twitter - déclare que deux femmes ont été admises en état de choc dans l'hôpital dans lequel elle travaille suite à l'utilisation d'une lance d'aspirateur pour mettre fin à leurs règles.

Cette histoire assez loufoque semble tout droit sortie de l’imagination d’un mauvais blagueur - qui peut l’être, puisque cette annonce ne reste qu’un tweet parmi tant d’autres - mais autrefois, « l’extraction menstruelle » était réellement pratiquée. À l’origine, elle était destinée aux femmes qui n’avaient pas accès à l’avortement dans les années 1970 et qui à l’aide d’un petit tuyau et d’une seringue, pompaient l’intérieur de leurs utérus pour extraire directement son contenu. À l’heure des tutos et du Do It Yourself, certaines femmes ont décidé de réitérer cette action en remplaçant les équipements médicaux par un humble aspirateur.

J'ai envoyé le tweet par mail au Dr Shazia Malik, une gynécologue obstétricienne au Portland Hospital for Women and Children de Londres et elle m'a tout de suite rappelé pour répondre à cette question essentielle : est-ce que se foutre une lance de Dyson dans le vagin est une bonne idée ? (vous imaginez bien que ça ne l'est pas.)

VICE: Bonjour Dr Malik. Donc… C’est un petit peu bizarre, n’est-ce pas ?
Oui, je suis complètement surprise par cette histoire.

Avez-vous déjà entendu que des gens pratiquaient « l’extraction des règles » ?
Je travaille depuis plus de vingt ans en gynécologie obstétrique et je n’ai jamais entendu quelque chose de ce genre.

D’accord, mais est-ce que ça pourrait fonctionner ?
Non, pas du tout. Le sang des règles provient du revêtement de l’utérus donc passer l’aspirateur dans son vagin ou y mettre n’importe quoi d‘autres ne changera pas la durée de vos périodes. La quantité de sang qui sort est la même que vous mettiez un tampon ou une serviette hygiénique. Vous ne pouvez pas accélérer le processus.

L’utilisation d’une aspiration pourrait être risquée ?
Ce serait trop risqué. Ce serait même carrément dangereux.

Qu’est-ce qu’il arriverait ?
Vous pourriez endommager la partie apparente de votre vagin ainsi que provoquer des saignements ou des infections. Imaginez les germes sur le bout de votre aspirateur et sa puissance d’aspiration. Vous pourriez vous retrouver avec un traumatisme génital, avec votre cervix endommagé et une douleur abominable.

Tout ça pour dire que s’insérer une lance d’aspirateur est une très mauvaise idée ?
Oui, je mets en garde tout ce qui envisage de l’essayer.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et Flipboard.