Publicité
Sports

Katie Sowers est la première coach lesbienne de l'histoire de la NFL

Elle vient d'être engagée par les 49ers de San Fransisco, et participe ainsi à briser le tabou de l'homosexualité dans le foot américain.

par VICE Sports
25 Août 2017, 9:07am

Twitter

Les terrains de NFL ont déjà connu plusieurs histoires de coming-out, dont certains se sont révélés carrément douloureux, Ryan O'Callaghan est bien placé pour le savoir. Avant lui, une petite dizaine de joueurs avait déjà commencé à faire vaciller le tabou de l'homosexualité dans le sport, particulièrement prégnant dans ce monde de gros durs fait de muscles et de testostérone. Mais mardi, une nouvelle étape a été franchie dans la lutte contre ce virilisme dénoncé par certains observateurs, puisqu'un nouveau coming-out a été fait. Et cette fois-ci, il vient du banc de touche, et d'une femme qui plus est, puisque Katie Sowers, la nouvelle coach adjointe des San Fransisco 49ers, a révélé qu'elle était lesbienne, comme le rapporte le Washington Post.

« Peu importe ce que vous faites dans la vie, l'une des choses les plus importantes est de rester en adéquation avec ce que vous êtes, a déclaré Katie Sowers dans la presse américaine. Il y a tellement de gens qui appartiennent au milieu LGBT en NFL et qui n'osent pas l'assumer que j'aimerais les aider en franchissant le pas. »

>> Lire aussi : Orlando Cruz est le seul boxeur ouvertement gay

A 31 ans, Katie Sowers a été engagée par les 49ers comme coach des receveurs après un stage de sept mois dans la franchise. Son but avéré : devenir un jour l'entraîneur principal, objectif qu'elle espère atteindre prochainement. Katie Sowers est ainsi devenue la deuxième femme à diriger une équipe de NFL après Kathryn Smith, qui était à la tête des Bills la saison passée. Pour les deux femmes, la même problématique s'est imposée, à savoir parvenir à imposer leur connaissance technique sans que leur autorité soit remise en cause par leur sexe. Mais Katie Sowers reste optimiste pour l'avenir, arguant que le professionnalisme pousse les joueurs à respecter l'encadrement, du moment que les résultats sont au rendez-vous.

Pourtant, il y a quelques années encore, l'arrivée de Michael Sam, premier joueur ouvertement gay en activité à jouer en NFL, avait suscité quelques réactions hostiles voire carrément homophobes. Le signe que le milieu du foot US n'est pas encore totalement libéré de ses vieux démons.

Tagged:
Sports
VICE Sports
homophobie
autres sports
foot us