FYI.

This story is over 5 years old.

Culture

Les ambitions familiales de Marina Abramović et la sculpture rescapée du 9/11

Une sculpture en hommage aux dealers immigrés de Berlin et le futur musée pour l’ère numérique de Londres : tout ce qu’il s’est passé dans le monde de l’art la semaine dernière.
28.7.16
Image de Une : "Sphere for Plaza Fountain” de Fritz Koening après les attentats du World Trade Center en 2011. Photo via.

Beaucoup de choses se sont passées cette semaine dans le monde étrange de l'art. Certaines étaient scandaleuses, d'autres étaient juste complètement démentes mais toutes méritent votre attention. Voyez plutôt :

+ Une sculpture rescapée des attentas du 11 septembre 2001 à New York va retrouver son emplacement d’origine. La Sphere for Plaza Fountain de Fritz Koenig, qui avait survécu à l’effondrement des Twin Towers, au pied desquelles elle se trouvait, avait été sévèrement endommagée. L’œuvre de bronze de 1971 va être réinstallée au nouveau Liberty Park, à une date encore non communiquée. [Gothamist]

Publicité

+ Dans un entretien au journal allemand Tagesspiegel le 25 juillet, l’éminente artiste serbe Marina Abramović a déclaré avoir avorté trois fois au cours de sa vie car avoir des enfants « aurait été un désastre pour [sa] carrière ». « Pourquoi est-ce qu’on retrouve toujours des hommes au sommet de la hiérarchie ? C’est simple. L’amour, la famille, les enfants — une femme ne veut pas sacrifier tout ça. » [Artnet]

+ Un artiste américain établi à Berlin a proposé à sa ville d’adoption d’ériger une sculpture en hommage aux vendeurs de drogue d’origines africaines dans le parc Görlitzer, dans le quartier de Friedrichshain-Kreuzberg. Vilipendée par des locaux, la volonté de Scott Holmquist de souligner les risques et les violences auxquels sont soumis ces individus a pourtant été saluée par le Parti pirate. [Deutsche Welle]

+ On sait à peu près à quoi pourrait ressembler la prochaine antenne du Victoria & Albert Museum, V&A East, un « musée pour l’ère numérique » prévu dans un « quartier de la culture » à Stratford, dans l’est de Londres. La London Legacy Development Corporation a publié mardi des rendus du projet de l’agence londonienne Allies and Morrison et des architectes O’Donnell + Tuomey. [Evening Standard]

+ La Royal Academy of Arts de Londres va mettre à disposition de ses visiteurs, en septembre prochain, un scanner Veronica Chorographic qui réalisera des sculptures en 3D en seulement quatre secondes. [The Guardian]

Publicité

+ Des chercheurs du MIT ont annoncé avoir développé un écran de cinéma pour diffuser des films en 3D sans obliger les spectateurs à porter des lunettes adaptées. [TechCrunch]

Photo via

+ La ville de Jersey City a commandé une fresque à l’artiste américain Gary Wymans, a.k.a. Mr. AbiLLity, pour sa Newark Avenue Pedestrian Plaza, avant de rétropédaler complètement et la faire effacer par ses employés municipaux, sans même en avertir son auteur. La raison invoquée : les plaintes des locaux et les menaces de désolidarisation des sponsors du programme d’art public de la ville. [Hyperallergic]

+ En Inde, des artistes s’interrogent sur la proposition du gouvernement indien de noter les artistes et écrivains dans le cadre d’un projet de fonds national pour subventionner la création indienne. Trois catégories ont été avancées : exceptionnel, prometteur et en attente. [Hindustan Times]

+ L’icône punk britannique et guitariste du groupe The Slits, Viv Albertine, a été tellement furax de ne voir aucune référence féminine dans l’introduction historique de l’exposition « Punk 1976-1978 » à la British Library, qu’elle a décidé de réécrire l’histoire du mouvement punk en barrant le nom de groupes masculins pour les remplacer par des féminins comme X-Ray Spex ou Siouxsie and the Banshees, concluant par un « Et les femmes dans tout ça ?! ». [Pitchfork]

Image via

+ Une peinture longtemps reniée par Lucian Freud a finalement été authentifiée comme un portrait de jeunesse. Le refus de paternité de l’artiste britannique décédé en 2011 pourrait s’expliquer par le fait qu’il ait été acheté par l’un des rivaux de Freud, Denis Wirth-Miller. [BBC]

+ Les autorités suisses ont saisi une toile de Vincent Van Gogh (La Maison de Vincent à Arles) et deux de Claude Monet (Nymphéas avec Reflets de Haute Herbe et Sainte-Georges Majeur) dans le cadre d’investigations sur le scandale de fraudes du fonds de développement malaisien 1MDB. [BBC]

Publicité

+ La Cour suprême d’Autriche a condamné la ville de Linz à verser des dommages et intérêts de neuf millions d’euros aux héritiers d’une collectionneuse locale pour la perte de quatre œuvres de Gustav Klimt et Egon Schiele. Une sale histoire qui remonte à 2006, quand les descendants d’Olga Jäger ont demandé au lentos Kunstmuseum les œuvres que leur grand-mère avait prêté au musée en 1951. [Artnet]

+ Le Forest of Stone Steles Museum, dans la province de Shaanxi en Chine, est revenu sur sa décision de foutre dehors une famille de chats qui avait élu domicile dans ses murs, suite aux nombreuses réactions d’internautes, estimant qu’il est cruel de « ne pas les laisser vivre en paix ». Le musée avait pris cette décision après qu’un chaton a griffé un jeune visiteur qui avait voulu le caresser. [China Daily]

+ Deux touristes californiens ont écopés d’une amende de 500$ après avoir piqué une tête dans la fontaine de Trevi, tentant peut-être de rejouer la fameuse scène de La Dolce Vita, le film de 1960 de Federico Fellini où l’on voit la très sensuelle Anita Ekberg se rafraîchir face à un Marcello Mastroianni médusé. [ArtDaily]

+ Le National Museum of American History, à Washington D.C. recherche un historien de la bière. Salaire annuel de 64K. CV, lettre de motivation et recommandations à envoyer avant le 10 août 2016. [WJLA]

+ Le Victoria & Albert Museum, à Londres, a reçu la plus grande collection de peepshow, des illustrations populaires au XIXe siècle, que l’on pouvait voir superposées dans une sorte de livre-tunnel. Les collectionneurs privés Jacqueline et Jonathan Gestetner ont fait don de 360 peepshows, dont certains représentent l’invasion de Moscou par Napoléon en 1812 ou le couronnement de la reine Victoria en 1838. [The Guardian]

+ L’historien d’art français Marc Restellini a annoncé sortir un catalogue raisonné de l’œuvre d’Amedeo Modigliani, malgré les nombreuses menaces de mort qu’il a reçues. le commissaire Kenneth Wayne prévoit également de publier un inventaire exhaustif. [The Art Newspaper]

+ La vente aux enchères caritative de Leonardo DiCaprio, pour sa fondation éponyme au Gala de Saint-Tropez le 20 juillet dernier, a fait un carton. Avec un montant total des ventes de 45 millions de dollars, on a vu partir des œuvres de Pablo Picasso, Jeff Koons, Damien Hirst, Marc Quinn, James Turrell, Urs Fischer ou encore Adrien Brody (oui, oui, l’acteur). [Artnet]

“Tiger on Last Legs” d'Adrien Brody a été vendu pour 250 000€ lors du gala de charité donné par Leonardo DiCaprio pour sa fondation le 20 juillet dernier. Image via

Nous avons loupé un fait importantissime du monde de l'art ? Paraît que les commentaires ci-dessous sont faits pour ça.