Vous avez sans doute de l'herpès

Vous avez sans doute de l'herpès

La bonne nouvelle, c'est que les autres aussi.
29.12.16

À chaque fois que ma copine chope un bouton de fièvre (autrement dit : de l'herpès), elle m'autorise cinq blagues sur l'herpès. Mais mes blagues ont un effet limité, et pour cause : j'ai sans doute moi aussi de l'herpès, même si je n'en ai pas de symptômes apparents. Comme 70% des êtres humains, en fait. Le virus Herpes simplex est l'un des virus les plus efficaces de la planète, et ça vaut le coup de se renseigner sur le sujet.

Publicité

Il y a quelque temps, une virologiste s'est livrée à l'exercice de l'AMA sur Reddit pour y parler de ses recherches sur le virus, ce qui a éveillé mon intérêt. Comme beaucoup d'autres, je pensais être épargné, tout simplement parce que je n'avais jamais eu de bouton de fièvre. Et comme beaucoup d'autres, j'avais tort.

Plusieurs études ont en effet révélé que beaucoup de personnes n'ayant jamais manifesté de symptômes étaient en réalité infectées. Une étude de grande échelle menée au Canada a montré que 45% des femmes n'ayant jamais eu de symptômes étaient porteuses du virus de l'herpès. 45% ! Donc avant de fermer cet onglet en pensant "Hum, désolé mec, mais j'ai pas d'herpès", laissez-moi vous dire que vous vous plantez peut-être bien.

Les virus sont des créatures fascinantes. Officiellement, ils ne sont pas considérés comme étant vivants, mais ils jouent un rôle dans la vie. Comme le dit notre virologiste sur Reddit, "Ce sont de petits tas de matériel génétique qui ne pensent qu'à créer d'autres petits tas de matériel génétique - et certains font ça très, très bien !"

L'un de ces petits tas de matériel génétique, c'est l'herpès. Selon certains chercheurs, il existe depuis plus de 100 millions d'années, et a évolué de manière à pouvoir infecter la plupart des mammifères, certains poissons, et même des bivalves tels que les huîtres.

Si le virus est aussi efficace, c'est certainement grâce à son mécanisme d'infection : il a des périodes d'activité durant lesquelles il infecte d'autres personnes (ou d'autres huîtres !), mais il peut aussi rester en sommeil jusqu'à ce qu'il décide de se réveiller à nouveau pour défigurer quelqu'un.

Publicité

Mais le virus reste contagieux quand il est en sommeil. Autrement dit : vous pouvez infecter quelqu'un à tout moment, même si vous n'avez pas de bouton tout moche sur le visage. L'infection est moins probable dans ces cas-là, mais elle peut tout de même se produire. Par ailleurs, si vous êtes déjà porteur de l'herpès (ce qui est probable), ça n'a pas trop d'importance pour votre vie quotidienne ; par contre, ça peut être dangereux au cours des grossesses. Une infection prénatale à l'herpès peut engendrer une encéphalite mortelle. Du coup, n'oubliez pas cette règle simple : pas de cunnilingus pendant la grossesse. Vous avez de l'herpès.

Sur Reddit, la virologiste a expliqué comment le virus fonctionne :

1. The virus infects mucosal epithelial (skin) cells and replicates, destroying the cells and causing lesions.
2. New virus enters into the nerve endings nearby and travels to the body of the neuron. Here it will become silent, ever waiting until…
3. The virus reactivates! It will replicate in the neuron, travel back to the nerve ending, and re-infect the same site of the initial infection - and then maybe someone else.
4. Rinse/Repeat!

À ce stade de la discussion, il faut peut-être faire une distinction entre les deux types d'herpès les plus répandus : le Type 1 (HSV-1) et le Type 2 (HSV-2). Le premier est généralement responsable de l'herpès buccal (appelons un chat un chat, au lieu de parler de "boutons de fièvre"). Le second est plutôt responsable de l'herpès génital. C'est toujours bon à savoir.

On ne sait pas exactement pourquoi certaines personnes ont des symptômes et d'autres non, mais il semblerait que ce soit lié à la force de leur système immunitaire. Un système immunitaire plus faible permet au virus de "s'exprimer" plus facilement. Mais cela pourrait aussi être lié à la souche du virus. Comme tous les autres virus, l'herpès existe sous plusieurs formes, dont la "force" varie. Vous pouvez donc avoir un système immunitaire très robuste mais avoir des boutons de fièvre malgré tout, simplement parce que vous avez eu le malheur de choper une souche particulièrement pénible.

Hélas, il n'existe pas de remèdes capables de débarrasser totalement le corps humain du virus. Tout ce que peut faire la médecine actuelle, c'est limiter les dégâts, et c'est à cause du mode "chill" du virus. Quand il n'est pas en train de couvrir votre visage ou vos parties génitales de boutons dégueulasses, il est pratiquement invisible pour le système immunitaire et les médicaments.

Heureusement, il y a de l'espoir. La virologiste a expliqué sur Reddit qu'il existait actuellement de nouvelles stratégies en cours de développement, même si on est encore loin de savoir éradiquer le virus. Certaines de ces stratégies consistent à attaquer le génome du virus à l'état latent - autrement dit, à le détruire à sa source. D'autres méthodes cherchent à perturber certains processus vitaux pour le cycle du virus. Mais comme dit précédemment, ces traitements en sont encore aux premiers stades de développement.

On dirait donc qu'on va encore devoir vivre avec l'herpès pendant un petit moment, avec toutefois une belle consolation : on l'a tous. #noshame.