Sports

Des jeunes espagnols ont créé leur propre Fight Club

Un groupe de mineurs se réunit depuis plusieurs mois dans différents endroits de la ville de Lugo pour se bastonner.
3.11.16
Drei der Fight-Club-Mitglieder. Foto: La Voz de Galicia

La première règle du Fight Club est : personne de parle du Fight Club. C'est le fameux précepte de Brad Pitt dans le célèbre film de David Fincher. Il est assez difficile à mettre en œuvre dans la vie réelle en raison, notamment, des smartphones et des réseaux sociaux. Encore plus quand les mecs qui se battent sont des enfants ou presque.

Selon le journal espagnol La Voz de Galicia, il y a dans la ville de Lugo un groupe de jeunes qui échangent sur Whatsapp pour organiser des bastons dans des lieux publics de la ville. Il s'agit de jeunes gens âgés de 14 et 15 ans qui viennent de différents établissements scolaires de Lugo. Jusqu'à présent, ils ont réussi à échapper aux autorités espagnoles. Ce Fight Club réunirait entre 30 et 50 personnes par combat.

Publicité

Le combat suivant aurait eu lieu il y a environ un mois :

Selon El Mundo, qui a obtenu les témoignages de certains participants, ce Fight Club 2.0 possède quatre règles :

– Il est interdit d'avoir des clefs et d'autres objets dans ses poches
– Il est interdit de tabasser un mec au sol
– Il est interdit de mordre ou de saisir un adversaire
– Quand un combattant dit « Je veux arrêter », le combat est terminé.

Ils ou elles (car il y a des combats de jeunes femmes) ont réussi à ne pas se faire arrêter et ont installé des guetteurs autour des endroits où ils se battent. La police mène l'enquête et n'a jamais reçu de plainte concernant ces bastons.

Aujourd'hui, il semblerait que le mode de fonctionnement de ces gamins ressemble à celui des gangs.