Lourdes Yan Morvan
Toutes les photos sont de Yan Morvan.
Culture

Guérir à Lourdes, par Yan Morvan

A 25 ans, le photographe avait traversé ce lieu de rencontres et de prières où ceux qui ont la foi se rendent en espérant être sauvés.
15.7.21

Yan Morvan a traîné avec des Hell’s Angels, voyagé dans les zones en guerre les plus reculées du globe et a même bossé avec le tueur en série Guy Georges. Au-delà de ces hauts faits d’armes, Yan Morvan a ­été un acteur majeur du photojournalisme en France pendant trente-cinq années. Aujourd'hui, la librairie indépendante et maison d'édition BattCoop chargée de ses archives, publiera une revue tous les quinze jours et un livre par trimestre sous le titre sobre "Archives Yan Morvan". VICE en partagera des extraits à chaque nouveau numéro. Après l'invasion du Liban par l'armée israélienne en 1982 ou encore le squat de la rue Didot, voici le cinquième numéro.


Les fortifications. Dans le grand ciel pur, d’une sérénité chaude, le soleil de deux heures descendait lentement. Au-dessus de Paris immense, des fumées lointaines, des fumées rousses s’élevaient en nuées légères, une haleine éparse et volante de colosse au travail. C’était Paris dans sa forge, Paris avec ses passions, ses combats, son tonnerre toujours grondant, sa vie ardente toujours en enfantement de la vie de demain. Et le train blanc, le train lamentable de toutes les misères et de toutes les douleurs, y rentrait à grande vitesse, en sonnant plus haut la fanfare déchirante de ses coups de sifflet.

Les cinq cents pèlerins, les trois cents malades allaient s’y perdre et retomber sur le dur pavé de leur existence, au sortir du rêve prodigieux qu’ils venaient de faire, jusqu’au jour où le besoin consolateur d’un rêve nouveau les forcerait à recommencer l’éternel pèlerinage du mystère et de l’oubli. Ah ! Tristes hommes, pauvre humanité malade, affamée d’illusion, qui, dans la lassitude de ce siècle finissant, éperdue et meurtrie d’avoir acquis goulûment trop de science, se croit abandonnée des médecins de l’âme et du corps, en grand danger de succomber au mal incurable, et retourne en arrière, et demande le miracle de sa guérison aux Lourdes mystiques d’un passé mort à jamais !

Là-bas, Bernadette, le nouveau messie de la souffrance, si touchante dans sa réalité humaine, est la leçon terrible, l’holocauste retranché du monde, la victime condamnée à l’abandon, à la solitude et à la mort, frappée de la déchéance de n’avoir pas été femme, ni épouse, ni mère, parce qu’elle avait vu la Sainte Vierge. 

Les photos ci-dessous :

02LOURDES.jpg
05LOURDES.jpg
13LOURDES.jpg
15LOURDES.jpg
18LOURDES.jpg
22LOURDES.jpg

Retrouvez les prochaines publications de Yan Morvan sur Archivesyanmorvan.com, publiées par la Battcoop.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.