Vice présente : Chris Korda, man of the future

Pour ce nouvel épisode de notre émission radio sur Rinse, Marc-Aurèle Baly invite Chris Korda, grande figure de la techno des années 90 et de l'activisme écolo.
12.3.21
chriskorda-cover

Tous les deuxièmes mercredis du mois, de 12h à 14h sur Rinse FranceMarc-Aurèle Baly de VICE tente avec ses invités de remonter le fil rouge de la musique à l’aide de théories plus ou moins fumeuses.

Si les qualificatifs « légendaire » et « sans compromis » sont absolument galvaudés aujourd'hui lorsqu'on parle de musiciens (et ne parlons même pas des producteurs électroniques), ils sont tout à fait pertinents lorsqu'on parle de Chris Korda. Activiste trans et vegan géniale lorsque la transidentité et le veganisme étaient encore des choses totalement aberrantes au sein de la société ampoulée du début des années 90, Chris Korda était alors connue pour ses slogans provocateurs et sa techno novatrice (dont le point culminant se situe sans doute dans le morceau d'ouverture de cette émission, « Save The Planet, Kill Yourself »). Surtout, elle a fondé la Church of Euthanasia, faux clergé d'activistes anti-natalistes qui se démarquaient par leurs happenings et dont les quatre piliers reposaient alors sur les préceptes suivants : le suicide, l'avortement, le cannibalisme, et la sodomie. 

Après avoir laissé de côté la musique pendant une quinzaine d'années, Chris Korda est revenue sur le devant de la scène en 2019, avec une poignée d'albums sous le bras, mais surtout, après avoir perfectionné son propre séquenceur de musique générée par une intelligence artificielle. Pour faire vite, c'est un système qui permet de générer de la musique de manière algorithmique, lui permettant d'atteindre des niveaux de complexité rythmique qui l'éloignent de plus en plus de la binarité du système 4/4 qu'on entend dans tous les warehouses de France et de Navarre – et qui, selon les propres dires de l'artiste, commence à la fatiguer pas mal. Car il ne faut pas oublier que Chris Korda fait partie de la très rare catégorie des véritables innovateurs musicaux aujourd'hui en activité, et rien que pour cette raison, l'inviter est une chance rare. 

Dans la lignée de sa vision post-humaniste du monde, elle a choisi de nous répondre avec sa voix d'IA, confectionnée avec son propre logiciel de traitement de texte qu'elle utilisait dans son album Apologize to the Future paru en 2020 chez Perlon. En bonne activiste qu'elle est, son logiciel est bien évidemment libre, et en open source. 

Publicité

Dans une deuxième partie d'émission, Marc-Aurèle Baly vous parle de quelques sorties du moment, puis la deuxième heure est consacrée à une sélection musicale de Chris Korda, qui nous dévoile son amour pour le label allemand de musique classique, contemporaine et jazz ECM.

L'émission est à réécouter ci-dessous :

1ère partie :

Deuxième partie :

Invitée :

Chris Korda

Morceaux Joués :

Chris Korda – Save The Planet Kill Yourself [Eight Billion Humans Can't Be Wrong, Mental Groove, 2020]

Chris Korda – Buy [Eight Billion Humans Can't Be Wrong, Mental Groove, 2020]

Chris Korda – Ilopo Ferese [Polymeter, Mental Groove, 2020]

Chris Korda – Apologize to the Future [Apologize to the Future, Perlon, 2020]

Publicité

 Nouveautés de mars

Liquid Son – Tonefloat [Musique pour la danse]

Panoptique – Look at the stars [Macadam Mambo]

DJ Varsovie – Elle venait de Saint-Nazaire [Nadsat, Because]

Tracklist Mix de Chris Korda [ECM]

Pat Metheny Group - San Lorenzo
John Abercrombie  - Ralph’s Piano Waltz
Ralph Towner - Spirit Lake
Pat Metheny Group - Phase Dance
Gary Burton & Ralph Towner  - Drifting Petals
Pat Metheny Group - April Wind
Pat Metheny Group - April Joy
Ralph Towner  - Icarus
John Abercrombie - Timeless

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.