FYI.

This story is over 5 years old.

Les tenues SM très spéciales d'Assaad Awad

Les Libanais aussi ont le droit de s'amuser (et de se taper dessus dans des tenues très serrées)
10.4.14

Photo : the Leafhopper Project

Assaad Awad fabrique des tenues qui ont le pouvoir d’effrayer les gens. Ce designer d’origine libanaise basé à Madrid a passé 14 ans dans la pub avant de quitter son boulot et d’ouvrir son propre atelier. Il s’est depuis spécialisé dans les costumes et les accessoires qui auraient parfaitement leur place dans une cave, juste avant un viol. Il a notamment dessiné une armure en or à l’occasion d’un défilé Thierry Mugler, une robe en bois pour Lady Gaga et des couronnes « égyptiennes » pour la performance de Madonna au Super Bowl de 2012. Il fabrique aussi des tenues sadomasochistes pour une clientèle plus discrète et plus étrange. Je l’ai rencontré, à sa demande, dans la cave d’une boutique fétichiste de Madrid.

VICE : Quelles sont les différences culturelles et sexuelles entre l’Europe et le Liban ?
Assaad Awad : Voici comment les choses fonctionnent en Europe : vous sortez boire un verre, vous êtes bourré, vous flirtez avec quelqu’un, vous le ou la ramenez chez vous et vous baisez, sans même connaître son nom. C’est ce que j’appelle le sexe micro-ondes. Au Liban, le sexe nécessite une approche différente. C’est quelque chose de plus réfléchi. Comme on le sait, plus on laisse un plat mijoter, plus il est savoureux. Vous chauffez votre partenaire et vous le voyez plusieurs fois avant de l’inviter à goûter votre nectar.

La société libanaise est-elle plus ouverte d’esprit qu’en Espagne ?
Tout ce qui est interdit crée du désir. Le monde du fétichisme est une sorte de jeu de rôles mais, dans le monde arabe, il a deux faces : sur l’une, il y a le jeu et, sur l’autre, il y a l’interdit, le réel. Le désir en est décuplé.

J’imagine qu’il se passe beaucoup de trucs étranges au Liban.
L’une des commandes les plus bizarres que j’aie reçue venait d’Arabes de Beyrouth. La plupart des trucs que j’ai fabriqués pour ces gens ne pouvaient même pas s’envoyer par FedEx – ç’aurait été bloqué à la douane. Le seul moyen, c’était de faire passer les accessoires séparément, dans les bagages d’un autre voyageur – des harnais muraux, des godes-ceintures, des plugs, des clous, etc. Certains de mes clients aiment se faire prendre par un gode-ceinture attaché au quadriceps, à la cheville ou même au dos de leur partenaire. Le dernier projet sur lequel j’ai travaillé était très intéressant : il s’agissait d’un vibromasseur Rabbit fixé à un sac à dos en cuir. Ainsi, l’un des deux partenaires n’avait plus qu’à enfiler le sac et laisser l’autre le monter comme un cheval afin qu’il prenne son pied.

Wow.
Il y a une chose que j’ai apprise grâce à mes clients : plus vous avez de pouvoir social, et plus vous souhaitez vous faire humilier par votre maître ou maîtresse. Comme vous avez besoin d’être fort et méchant dans votre travail, le sadomasochisme vous offre en quelque sorte une sensation que vous ne connaissez pas. Dans la sphère privée, vous avez envie d’abandonner votre autorité professionnelle, de recharger vos batteries et de faire le plein d’énergie pour être encore plus cruel dans le monde réel.