FYI.

This story is over 5 years old.

LE NUMÉRO PRÉFÉRÉ DES OUGANDAIS

Music Reviews

Tous les mois des disques sortent. Tous les mois nous les accompagnons avec de gentils sourires ou des gens qui vomissent toute leur haine dessus.
21.4.15

MEILLEUR ALBUM

SWERVEDRIVER : I Wasn't Born to Lose You (Cobraside)

Swervedriver est sans conteste le groupe le plus snowboard de tous les temps. Les mecs avaient des putains de dreads plus longues qu'un joueur de backgammon, et jouaient du shoegaze pour bros tellement bro qu'ils ont composé la B.O. de Road Rash, un jeu de moto où il fallait défoncer la gueule de ses concurrents à coup de chaîne de vélo. Bon, aujourd'hui ils ont un peu vieilli et perdu quelques tifs, et niveau poudreuse, ils se placent plus dans une vibe ski de fond que half-pipe. Mais au lieu de vous foutre de leur gueule, allez replaquer un 1 080 corkscrew monkey grab en baggy fluo à leur âge sans ressembler à un conseiller financier en crise de la quarantaine, et on en reparle.
BORIS HEALTHY

PIRE ALBUM

ENFORCER : From Beyond (Nuclear Blast)

Quoi de plus triste que le quatrième album d'un groupe de heavy metal « kitsch » ? Suédois en prime. Avec une tête de mort sur la pochette. Et des chansons abordant le mal immortel, le masque de la mort rouge ou le feu qui détruit tout. Le pire dans tout ça ? Ils n'ont toujours pas splitté à l'heure qu'il est et je suis sûr en plus qu'ils s'éclatent.
ORCHESTRAL PHILIPPE MANŒUVRE IN THE DARK

MEILLEURE POCHETTE

ATA KAK : Obaa Sima (Awesome Tapes from Africa)

Fin 1991, Yaw Atta-Owusu s'ennuie au Canada et décide d'enregistrer sa version de la hip-house à l'aide du logiciel Atari Notator, d'un synthé d'occase et d'une panoplie Melle Mel topée en friperie. Le temps de digérer le tout, ses sept compositions archéofuturistes en langage Twi sortiront en 1994, sur 50 cassettes manufacturées au Ghana. Il en vendra trois. Aujourd'hui, grâce au pouvoir de l'Homme, grâce à la Technologie et grâce à Internet, ce trésor est à nouveau disponible pour vous tous. Il fait bon vivre à la veille de l'apocalypse.
VINCENT GLAD

PIRE POCHETTE

SOKO : My Dreams Dictate My Reality (Because)

50% Chloë Sevigny, 50% Lana Del Rey. 100% Tromblon.
SYLLA SAINT-CREEPY

KENDRICK LAMAR
To Pimp a Butterfly
Top Dawg/Aftermath

Devinez qui a une nouvelle fois enfilé son plus beau costume de père de famille pour un public de trublions acquis à toutes les causes démocratiques ? Un indice : il est plus relou que Mos Def. Un autre indice : il lui arrive de disserter pendant 4 minutes après la fin d'un morceau sur des sujets tels que l'humanité (où va-t-elle ?) ou les droits civiques (qu'en reste-t-il ?). Un dernier indice : il est l'incarnation humaine de l'idée de spoken word. Qui est-il ?
QUESTION MARK

IBEYI

On me reproche souvent d'être un brin obtus, donc je vous le dis sans sourciller les filles : vous m'avez perdu dès les 5 premières secondes de votre album ethnique. Puis vous m'avez récupéré avec votre orgue à la Terry Riley. Puis quand l'ombre de Radio Nova est apparue, vous avez fini de me perdre à tout jamais.
FIDÈLE CASTRÉE

TINASHE

La grande révolution du R&B des années 2010, c'est que désormais tous les morceaux ressemblent aux ballades d'Aaliyah que personne n'écoutait il y a 20 ans. Depuis qu'Internet a capitalisé sur ce genre et que le parlement Tumblr a reconnu qu'il constituait l'une des meilleures musiques d'accompagnement à la pratique du sexe – ce qui est vrai –, le secteur nommé « black music » sur iTunes ne produit plus que ce genre de chansons. C'est une bonne nouvelle pour tous les gens qui aiment The Weeknd et regarder des clips de Sade sur YouTube, c'est-à-dire, pour tous les gens du monde entier.
JIMMY MORE HELL

MODEL 500
Digital Solutions
Metroplex

Au bout de 1 837 morceaux, 1 255 performances stoïques, 802 pseudonymes différents, 573 interviews cryptiques, 345 vols pour Berlin, 99 projets collectifs et 50 albums concepts, les mecs de Detroit sont enfin arrivés au terme de leur mission : devenir aussi Blancs que Kraftwerk.
SKID CRÉOLE

FLAVIEN BERGER
Leviathan
Pan European

Lorsque j'écoute Sébastien Tellier, j'ai souvent envie de satisfaire des pulsions intimes, lesquelles me poussent à penser très fort à l'actrice d'Inherent Vice à poil dans une piscine chlorée. D'autres, quand ils écoutent Sébastien Tellier, ont plutôt envie de faire des disques et c'est le cas de Flavien Berger, qui est une sorte de mutant composé d'extraits de France période Pompidou, de John Carpenter et de l'un de ces paroliers héroïnomanes que l'on rencontre parfois au détour d'une compile D-I-R-T-Y. En gros c'est très bien, et ça n'a aucune chance de marcher en dehors du territoire qui a vu naître Christophe et les 35 heures.
KELLY SLAUGHTER

PEARSON SOUND
S/T
Hessle

J'ai remarqué que dans son grand recensement de toutes les crises d'aujourd'hui, le vindicatif site politique Lescrises.fr avait oublié d'aborder la crise des collectionneurs de matos de studio – micro-niche au sein de laquelle le producteur Pearson Sound semble occuper une place de choix. Cette crise se manifeste par un besoin impérieux de répéter et d'étirer la même note sur 9 minutes et d'appeler ça un morceau, même quand il s'agit plus de la preuve d'un curieux désordre monomaniaque ou plus prosaïquement, d'une merde. Sur la longueur d'un album, il est convenu de parler de « geste », apparemment.
AUSTWIN TOWERS

ACTRESS

Le premier inconvénient quand on partage un bureau avec le rédacteur en chef chargé de dispatcher les CD à chroniquer, c'est que l'on se retrouve systématiquement à évaluer des disques envoyés par des attachés de presse qui auraient dû croupir dans un carton plutôt que de trouver leur chemin sur une bibliothèque iTunes. Mais parfois, il arrive que des vagues étincelantes s'élèvent dans cet océan de tristesse – et c'est précisément le cas de cette compilation d'Actress qui m'a permis d'accepter l'importation d'un disque sur mon ordinateur pour la première fois depuis six mois.
DJ SALINGER

BRODINSKI

Brava est le genre d'album qui ne s'explique pas : pour le comprendre, il fallait être à la release party, au YOYO. Dans les grandes lignes, Brodinski a invité une vingtaine de collaborateurs, principalement issus de la frange afro-américaine des ghettos d'Atlanta, Chicago et Houston pour rapper sur ses prods. Et c'est pas mal. Débrouillez-vous avec ça, c'est par pur localisme qu'on m'a confié cette review et si vous voulez tout savoir, j'ai d'autres causes à défendre comme l'adhésion forcée à la nouvelle région « Grand Est » et les efforts fournis par la municipalité pour « tuer la vie nocturne à Reims ».
REIMS FM

KJELD
Skym
Hammerheart

Kjeld sont originaires de Frise orientale, région située sur les côtes de la mer des Wadden, dans le land de Basse-Saxe en Allemagne, qui fut vouée à la piraterie tout au long de l'ère Viking et qui est globalement constituée de gigantesques étendues d'eau aux reflets métalliques, d'églises lourdement déformées par l'instabilité des sols et de hautes herbes balayées par les vents du Nord. Soit, en gros, le paradis. Exactement comme leur premier album, que j'écoute sans interruption et de manière totalement exclusive depuis maintenant 43 jours, 13 heures et 29 minutes.
JELLO BONHOMIE INTESTIN

DR. LIVING DEAD
Crush the Sublime Gods
Century Media

Peut-on vraiment détester un groupe qui singe Suicidal Tendencies au point de s'habiller exactement comme eux, avec ce putain de bandana bleu à croix blanches ? Peut-on vraiment détester un groupe qui, pour se différencier quand même un peu de Suicidal Tendencies, a décidé d'être composé uniquement d'êtres humains nés en Suède dissimulant leurs visages derrière des masques-tête de mort et de baser sa musique sur un concept assez hasardeux de savant fou mort-vivant voyageant dans le temps ? Peut-on vraiment détester un groupe capable de faire une synthèse de tous les riffs présents sur les vidéos Thrasher et Chocolate et de les balancer à chaque morceau, dans le désordre, en pensant que personne ne le remarquera ? Non. On ne peut pas.
LAISSE LES MONGOLS À VENISE

GIVE
Sonic Bloom
Revelation

Depuis quand les hippies font du hardcore sérieux. Dégagez avec vos putains de fleurs. Allez jouer à Coachella. J'ai jamais entendu une voix aussi insupportable depuis la démo de Vincent Delerm. Bordel. Ce truc sort sur Revelation ? Ces types ont compris tout Gorilla Biscuits dans le désordre. Typiquement le genre de types qui « écoutent de tout ». Allez vous acheter dustyle mais ne revenez surtout pas. Changez de scène. Ce que vous auriez dû faire dès 2009 d'ailleurs. Hippies de merde.
DIRE STRAIGHT

BLACKLISTED
When People Grow Up, People Go
Deathwish

Comme le dit George Hirsch lui-même, leader ultra torturé du groupe de Philadelphie : je suis arrivé dans le hardcore comme un gosse innocent qui voulait juste voir des groupes jouer, et parfois, je souhaiterais toujours être cet enfant innocent venu juste pour voir des groupes. C'est sûrement la meilleure définition du hardcore et ce sera certainement l'un des trois meilleurs disques hardcore de l'année.
KURT COBAIN

WEED
Running Back
Lefse

Revenir en arrière, ne pas regarder devant soi, faire tout ce qu'on aurait dû faire, effacer ses regrets, aimer ses parents, réussir ses études, ne pas gaspiller son été, faire gaffe à l'argent, ne jamais rien devoir à personne, ne pas faire à autrui ce qu'on n'aimerait pas qu'il nous fasse, nettoyer ce qu'on a sali, réparer ce qu'on a cassé, écouter de l'emo, tout oublier.
EDGAR GROS PYLON

TORCHE
Restarter
Relapse

J'aurais ensuite pu continuer sur l'importance de la scène parce que les mecs, c'est grâce à des groupes comme Torche que le Glazart tient encore debout, que les concerts Stoned Gatherings ne désemplissent pas et que c'est pour ça qu'il faut payer son billet peint à la main un peu plus cher, mais aussi plus beau. Mais c'est une review, pas un billet d'humeur Wordpress.
J-LO BIAFRA

NIGHTBREED
S/T
Witches Brew

Il faut imaginer Sisyphe heureux, portant une veste à patches et un t-shirt Carcass dans un Tartare rebaptisé « l'Europe de Maastricht », tentant chaque matin de gravir une colline métaphorique qui serait l'âge adulte avant d'y renoncer chaque soir en riant bêtement. C'est ce que font ces mecs en jouant pendant 40 minutes le même riff sur la même partie de batterie en alternant les mots « blood », « holocaust » et « Satan ». J'ai envie de croire que chaque solo est une célébration d'un versement de la CAF qui leur assurerait l'accès aux 5 Maximator dont l'enregistrement de la chanson suivante dépend. Et toi, t'es quoi ? Planneur strat ?
DAVID LEE ROHFF

SCORPIONS
Return to Forever
Sony Music

Je pensais pas voir ça de mon vivant, mais Scorpions est, album après album, en train de prouver ma théorie sur le déclin culturel des États-Unis. Remballe ta merde, Obama : Merkel et ses potes hardos reviennent régner sur le rock ! Tu peux nous envoyer autant de Jack Black que tu veux, l'Europe du travail et des Audi A6 est là pour opérer le Grand Remplacement du heavy metal, et de la même manière que l'annexion de la Crimée – tu peux rien y faire.
JOHN & SARAH CONNARD

NOEL GALLAGHER'S HIGH FLYING BIRDS
Chasing Yesterday
Sour Mash

Noel Gallagher est le seul mec sur Terre dont je tolérerais qu'il porte une montre connectée. Je trouverais ça plutôt ouvert d'esprit de sa part de se prêter au jeu de la modernité alors que tout ce qu'il représente exprime le contraire. Apparemment, pour les fans, Chasing Yesterday est « l'album de la discorde » – je cite ici une source proche. Mais pour un béotien comme moi qui ai toujours préféré Blur à Oasis, ça n'a pas vraiment d'importance. Je me contenterai donc de citer à nouveau ma source : « aucun journaliste n'a dit qu'il s'agissait en fait de démos qui circulent depuis 20 ans ». J'ai décidé de me faire l'écho de cette fan de Noel Gallagher déçue, bien qu'elle reconnaisse – malgré toute son amertume – qu'« après, sur scène, il envoie le bois ». Nous voilà prévenus.
DAMON ALBURNE

HANNAH COHEN
Pleasure Boy
Bella Union

À bien des égards, Hannah Cohen me rappelle une des filles populaires de mon collège de Sablé-sur-Sarthe – une petite exécrable qui, du haut de ses 12 ans, rêvait déjà d'un appartement haussmannien et d'un métier qui lui permettrait d'asservir des hordes d'employés. La différence, c'est qu'elle n'a jamais croisé la route du gratin artistique new-yorkais et qu›elle est restée coincée aux alentours de Solesmes, tandis que Hannah Cohen a pondu un album chiant fondé sur les instruments à vent et les minauderies – accessoirement, sa pochette la met en scène face à une trentaine de pièces montées qui doivent coûter une centaine d'euros chacune. N'oublie jamais que la roue tourne, Hannah.
SANDRA BOLLOCKS

PURITY RING
Another Eternity
4AD

Un jour, une amie m'a pris de haut parce que j'avais trouvé Virgin Suicides nul. Elle n'avait trouvé de mieux que de me sortir une réplique du film, « Obviously doctor, you've never been a 13 years old girl ». Maintenant que j'ai écouté Purity Ring et que j'ai trouvé ça très bien, je ne manquerai pas de lui annoncer la prochaine fois que je la verrai que ça y est, j'ai été une gamine de 13 ans, que je me suis mis à écrire un journal intime sur Facebook, que je l'emmerde et que Virgin Suicides est en effet un film pour femmes malheureuses de quarante ans. Et j'espère qu'elle m'en voudra.
SARAH CONNARD

COLLEEN GREEN
I Want to Grow Up
Hardly Art

Inutile de me mentir, si Colleen Green était passée sur MTV en 1994, je serais instantanément tombé amoureux d'elle. J'aurais toléré beaucoup de choses d'elle, comme je tolère aujourd'hui ce petit chapeau en carton qui vient gâcher une pochette en bubble-gum velours qui me fait rêver et me transporte plus loin que n'importe quelle pochette de bande originale de film d'horreur. Si j'avais su qu'on faisait encore ce genre de musique aujourd'hui, j'aurais pas arrêté d'en écouter le 15 avril 2002. J'avais 26 ans.
CHAUSSURES JACK PURCELL

DRENGE
Undertow
Infectious

Souvent, les endroits où il ne se passe absolument rien peuvent devenir des terreaux de productivité pour les musiciens qui s'ennuient – en attestent notamment les exemples de Francfort et l'État du New Jersey, qui auront respectivement vu naître Hans Zimmer et le groupe Real Estate. Les deux membres de Drenge ont grandi dans la ville anglaise de Castletone, où il n'y a apparemment pas grand-chose à faire d'autre que travailler dans une mine ou détruire des Citroën Saxo sur fond de post-grunge lourdement influencé par Nirvana. Ils ont finalement opté pour le deuxième choix, et c'est probablement le meilleur truc imaginé par des types nés après 1991 que j'ai eu l'occasion d'entendre ce mois-ci.
TRICKY MARTIN

HAPPYNESS
Weird Little Birthday
Moshi Moshi

Pour m'acheter de quoi déjeuner entre midi et deux, je vais chez le faiseur de pidde kurdo-turkmène de la rue du Faubourg Saint-Denis. Pour me rafraîchir les idées, je jette un coup d'œil au Morandini Zap de l'animateur télé du même nom. Pour écouter un rip-off super plat mais pas indigeste de Blonde Redhead, je me rends sur le Soundcloud du label Moshi Moshi, endroit privilégié où se crashent tous les groupes qui ont déjà joué en première partie de Real Estate et qui sortent tous les deux ans un nouvel album en forme d'hommage à l'idée de persévérance. C'est l'ultime cri de tous les hommes et les femmes qui ont eu 6,9 sur Pitchfork une fois dans leur vie.
JOHNNY MORE SWELL

DUTCH UNCLES
O Shudder
Memphis Industries

Ça doit être hyper triste d'être un groupe Blogothèque tellement random qu'au bout du cinquième album, ledit groupe n'a toujours pas réussi à placer la moindre chanson dans une pub pour eau minérale. Les gars, il est temps d'accepter : tout le monde s'en branle de l'indie rock. Je sais pas, faites un métier utile, devenez ingénieur ou boulanger, au moins vos parents accepteront de vous reparler avant leur mort, et vous pourrez profiter d'une retraite bien méritée.
FLORENCE DEL REY

WAXAHATCHEE
Ivy Tripp
Wichita

Respect à toi, indie-folk naturaliste et contemplatif à destination des directeurs de pub fermement décidés à conserver leurs cheveux à une longueur mi-cou et à porter en toutes circonstances des hauts de survêtement d'équipes de football bulgares achetés à Camden en 1995 : tu viens à nouveau d'accoucher d'un nouveau chef-d'œuvre.
JEAN-DANIEL BEAUX-VOLETS

TOBIAS JESSO JR.
Goon
True Panther

Question théologique épineuse et contestée, les limbes des enfants (limbus puerorum) sont supposés accueillir les âmes des enfants morts avant d'avoir reçu le baptême. J'aime à croire qu'on y trouve, comme au Mega Macumba de Mérignac, deux salles et deux ambiances : dans l'une, les enfants portent des t-shirts trop larges et évoluent pour l'éternité dans le clip de I Wanna Be Adored, Ian Brown prépubères aux portes d'un Paradis qui ne s'ouvrira jamais ; dans l'autre, rendus léthargiques par la proximité des flammes de l'Enfer, ils sont condamnés à écouter Tobias Jesso Jr. chanter mollement ses ruptures au piano pendant que Sofia Coppola les filme en un long plan séquence qui n'aura jamais de fin. Dans le doute, sachez que le baptême est gratuit.
JOSEPH MENGELOL