Gaming

Un Français a passé 342 heures d'affilée devant un jeu pour le terminer entièrement

Vous trouvez que cet homme en fait trop ? Non. Il en fait beaucoup trop.
30.11.16
Photo : Bandai Namco

Si un jour, vous êtes pris par l'envie soudaine de faire un speedrun (à savoir terminer un jeu vidéo le plus rapidement possible), il y a des chances que vous conceviez ce défi en secondes, en minutes ou en heures – mais certainement pas en jours. Mais pour venir à bout de Baten Kaitos, un JRPG culte sorti sur GameCube, le Français Julien « Baffan » Jaffrès a passé 342 heures, 19 minutes et 56 secondes devant son écran. Soit environ 14 jours.

Publicité

« Quand on découvre le speedrun, la première chose qu'on se dit, c'est : "Sur quel genre de jeu je pourrais bien le faire ?" J'ai pensé à Baten Kaitos, un jeu que j'adore, et je me suis dit que ce speedrun devait être extrêmement long. J'étais quand même curieux de savoir combien de temps il me faudrait pour le terminer. »

La réponse est : environ deux semaines.

Baten Kaitos est un jeu particulièrement long, quelle que soit votre manière de l'aborder. Le site internet How Long to Beat qui répertorie le temps nécessaire pour finir n'importe quel jeu affirme qu'il faut compter au moins 55 heures pour terminer Baten Kaitos Jaffrès, qui détenait déjà le record en any percent pour ce jeu, a été capable de torcher ce RPG japonais en 13 heures, 21 secondes il y a neuf mois. Il existe plusieurs types de speedruns : le any percent, le 100 % ou le low percent. L'any percent implique de finir le jeu le plus rapidement possible grâce à tous les moyens mis à disposition. C'est la forme la plus commune de speedrun, car elle laisse la possibilité aux joueurs d'exploiter toutes sortes de glitches et autres bugs pour arriver à leurs fins – comme dans cette vidéo complètement délirante de Half-Life 2 terminé en 1 heure et 36 minutes. Le low percent demande au joueur de terminer le jeu en utilisant le moins d'items possible – par exemple, sans jamais se soigner. Ici, tout dépend de ce qu'entend la communauté par « le moins possible ». Enfin, le 100 % est ce que nous allons aborder ici. Le joueur doit terminer le jeu le plus vite possible dans son intégralité – c'est-à-dire en récupérant toutes les améliorations, tous les items, tous les secrets, toutes les missions secondaires, etc.

Terminer le jeu à 100 % est donc une autre paire de manches, et c'est probablement pour ça qu'une seule personne a eu cette drôle d'idée. Le gameplay du jeu en lui-même implique énormément d'attente. Par exemple, rien que pour upgrader l'un de vos objets dans Baten Kaitos, il faut attendre ; et le temps ne passe dans le jeu que si vous êtes en train d'y jouer. Si vous éteignez votre console, l'amélioration s'arrête, elle aussi. Si vous allez dans le menu du jeu, l'amélioration s'arrête également. L'upgrade d'un objet en particulier, le shampoing, exige deux semaines de jeu – soit 336 heures de boulot.

Publicité

(Si vous supprimez le shampoing et quelques autres trucs, il vous faudra tout de même près de 80 heures pour finir le jeu à 100 %, selon Jaffrès.)

Cette longue durée est aussi due à un cruel manque de glitches dans Baten Kaitos. Beaucoup de speedrunners essayent par tous les moyens de casser le gameplay d'un jeu, d'y trouver une faille, un bug ou n'importe quoi qui puisse leur permettre d'aller plus vite. Rien de tout ça n'est possible dans Baten Kaitos. Vous devez vous plier aux règles imposées par les développeurs, et faire preuve d'une patience exemplaire.

Si vous devez rester concentré pendant plus de 13 heures d'affilée, il faut préparer des trucs à manger et des bouteilles d'eau. Vous devez savoir exactement quand vous pouvez aller aux toilettes.

Si Jaffrès a pu profiter de quelques moments d'attente pour dormir, il a tout de même été contraint de rester devant sa console pendant des heures entières : « Si vous devez rester concentré pendant plus de 13 heures d'affilée, il faut préparer des trucs à manger et des bouteilles d'eau. Vous devez savoir exactement quand vous pouvez aller aux toilettes. »

Pour la plupart d'entre nous, il suffit de se rendre aux toilettes après avoir mis le jeu sur pause. Mais pour Jaffrès, ces pauses ont toutes été calquées sur les cinématiques auxquelles il ne pouvait pas couper.

« Parfois, j'allais aux toilettes après avoir joué entre sept et huit heures. Je n'avais que 40 secondes de cinématique devant moi. Malheureusement, j'ai pris deux minutes aux toilettes. J'ai donc perdu une minute et 20 secondes. »

Baten Kaitos n'est pas vraiment un best-seller. Si vous décidez de vous lancer dans un speedrun de The Legend of Zelda aujourd'hui, vous disposerez d'une tonne de guides pour vous aider. Jaffrès faisait face à un jeu que personne n'avait encore vraiment retourné du début à la fin. En conséquence, il a pris la peine de rédiger des guides et des stratégies pour réussir un speedrun 100 % sur ce jeu avant de se lancer. « Il m'a fallu deux semaines rien que pour lister tous les objets à récupérer dans le jeu. »

Le tableau de chasse de Jaffrès est disponible sur le site Speedrun.com. Néanmoins, il a du mal à considérer son exploit comme un speedrun: « Je pourrais difficilement l'appeler ainsi, notamment parce que je n'ai pas été en mesure de le streamer. Mais bon, personne ne peut regarder la même chose pendant 340 heures sans avoir envie de mourir. » À ce jour, Jaffrès a terminé quatre speedruns 100 % de Baten Kaitos, et il se prépare actuellement à s'embarquer dans un cinquième périple. Son but est de tout finir en moins de 341 heures.

« J'ai perdu beaucoup de temps [lors des runs précédents] parce que je devais vérifier dans mes menus s'il ne me manquait rien, histoire de lister chaque objet », a-t-il expliqué. « Mais quand on fait ça, l'upgrade de l'objet s'interrompt. Quand on navigue dans les menus pendant deux heures, on perd littéralement deux heures de jeu. C'est une chose importante que je dois prendre en compte pour mes futurs runs. »

Il pourrait probablement utiliser une machine à remonter le temps, aussi.