Drogue

Dans l’industrie des aliments au cannabis

Sodas, barres chocolatées, pâte à tartiner et space cakes : Damian Abraham est allé à la rencontre des acteurs d'un nouveau marché toujours illégal.
3.6.16

La ville de Toronto connaît actuellement un flou juridique en ce qui concerne le boom des dispensaires de marijuana.

Depuis l'élection du Premier ministre canadien Justin Trudeau l'an dernier et sa promesse de légaliser l'herbe, des entrepreneurs ouvrent illégalement des boutiques aux quatre coins de la ville – même s'ils n'ont aucune garantie que le plan de légalisation de Trudeau inclue effectivement les dispensaires qui ont pignon sur rue.

Si le cœur de leur business est la vente de marijuana médicale à leurs patients, de plus en plus de clients s'y rendent pour y acheter des aliments à l'herbe, des produits que seuls quelques rares producteurs sous licence ont le droit de préparer.

Damian Abraham, correspondant de VICE et lui-même consommateur de marijuana à usage médical, s'est rendu à Toronto pour visiter quelques dispensaires et voir si le skunk-soda et le space cookie pouvaient réellement être considérés comme des médicaments.