Stuff

D’où vient la passion de certains nazis pour les sorcières ?

Une « bibliothèque occulte » de République Tchèque nous révèle l'obsession d'Heinrich Himmler pour la sorcellerie.

par Lauren Oyler; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
04 Avril 2016, 5:00am

Photo via Wikimedia Commons

Le cinquième épisode de la deuxième saison d'Alien Theory – visible icipose une question historique essentielle, mais trop peu approfondie : « L'Allemagne nazie a-t-elle fait usage de la technologie extraterrestre afin de prendre l'avantage lors la Seconde Guerre mondiale ? » Le propos est centré sur l'obsession d'Hitler pour la « mythologie ancienne » et l'« occulte ». Selon certaines sources, le Führer aurait construit une soucoupe volante – ayant contribué à la montée en puissance du Troisième Reich – à l'aide de médiums ayant reçu des plans détaillés d'anciennes machines extraterrestres.

Personnellement, je ne suis pas convaincue de l'existence de cette machine, mais de telles affirmations ravissent les amateurs de sorcellerie et les passionnés de paranormal. Il y a quelques semaines, certains sites ont joyeusement rapporté la découverte d'une « rare collection de livres sur les sorcières et l'occulte » dans une bibliothèque tchèque. Une partie de la bibliothèque aurait appartenu à Heinrich Himmler. La collection comprend notamment un grand nombre de textes francs-maçons norvégiens.

Lorsque j'ai envoyé un mail à Peter Staudenmaier, professeur d'histoire moderne allemande à l'université Marquette et auteur de Between Occultism and Nazism, afin de l'interroger sur les conséquences de cette récente découverte, il s'est d'abord moqué de moi. « Je n'ai pas d'information juteuse à vous raconter, m'a-t-il écrit. À mon avis, cette attention récente est exagérée et malavisée ». Je l'ai quand même appelé pour savoir ce qu'il entendait par là.


Heinrich Himmler. Photo via Wikimedia Commons

VICE : Vous trouvez que l'attention médiatique autour des livres occultes nazis est exagérée. Pourquoi ?
Peter Staudenmaier : Nous savons depuis longtemps que de tels documents ont été collectés de la fin des années 1930 au début des années 1940. Nous savons aussi qu'une bonne partie de cette collection a disparu pendant la guerre – sans savoir si elle avait été détruite.

En tout cas, Prague était la ville la plus susceptible d'abriter ces livres ; c'est l'un des principaux endroits où les nazis envoyaient ce genre de documents. Je ne vois pas cela comme une découverte stupéfiante.

Pourquoi cette collection est-elle aussi dense ?
Le SD [Sicherheitsdienst] était le service de renseignement des SS chargé de garder un œil sur les ennemis de l'État. L'un de ses bureaux a porté une attention particulière aux francs-maçons et aux occultistes – ces groupes étaient mis dans un même panier. En les dissolvant, le SD confisquait leur matériel – leurs archives, leurs livres, etc. Ensuite ils envoyaient tout cela quelque part.

Il y a une certaine confusion. Selon de nombreux médias, les nazis adhéraient eux-mêmes à ces croyances occultes.
À mon avis, c'est tout le contraire. Si les nazis collectaient ces livres occultes, ce n'est en aucun cas parce qu'ils y croyaient. Ces groupes représentaient un danger potentiel pour le nazisme – ils suivaient leur propre idéologie, leurs propres rituels. Ils étaient répertoriés comme des ennemis, alors que la plupart d'entre eux n'en étaient pas. Ces groupes étaient souvent nationalistes et pro-nazis. Mais cela ne comptait pas. Aux yeux des SD, si vous apparteniez à un groupe franc-maçon ou occulte, vous étiez sur la liste noire.

Les médias adorent évoquer la passion d'Himmler pour l'occulte.
Oh oui, ils adorent se concentrer sur Himmler. C'est un sujet épineux. Il serait simple de dire que ces propos n'ont aucun sens, mais ce n'est pas le cas. Himmler était très intéressé par l'occulte, en particulier la sorcellerie – il aimait les spiritualités non conformistes et ésotériques. En revanche, tous les médias font la même erreur – celle d'associer les convictions personnelles de Himmler avec celles de la SS en tant qu'organisation.

Himmler était réticent à l'idée de partager cette passion avec les autres dirigeants nazis. Il les gardait pour lui car il en avait sans doute un peu honte.

Selon vous, d'où venait son intérêt pour l'occulte ?
J'ai une petite idée, mais elle est loin d'être claire. Peter Longerich, le meilleur biographe d'Himmler selon moi, a dédié un chapitre entier aux rapports entre le dignitaire nazi et l'occulte. À la fin du chapitre, cet historien ne semble pas plus avancé.

Je pense que cela a un peu à voir avec la génération dans laquelle Himmler a grandi. Tous les jeunes de son âge avaient l'impression de ne pas pouvoir faire leurs preuves. Ils n'étaient pas en âge de participer à la Première Guerre mondiale et ils ont grandi dans l'Allemagne des années 1920. Les mecs d'extrême droite pensaient que le pays leur échappait des mains. C'était devenu une république démocratique – tout ce qu'ils détestaient. Beaucoup de gens comme Himmler se sont isolés et ont essayé de trouver quelque chose qui les connectait à l'ancienne grandeur de l'Allemagne. Pour Himmler, cela a pris la forme de l'ésotérisme et de l'occultisme.

Un article du Daily Mail évoque un Himmler affirmant que « la croyance mystique est la preuve de la supériorité de la race aryenne ». Est-ce vrai ?
Il s'agit d'une déformation. Dans l'esprit d'Himmler, il y avait un lien entre l'aspect occulte, mystique et païen des choses et la dimension aryenne du peuple allemand.

Himmler voulait créer une version alternative de l'histoire allemande, fondée sur la persécution des sorcières par les églises allemandes il y a quatre siècles. Il pensait que les nazis pouvaient utiliser cela contre les églises établies. D'un point de vue pratique, il s'agissait d'une arme politique.

Tagged:
Adolf Hitler
ss
occulte
livres
bibliothèque
Nazi
Vice Blog
sorcières
ésotérisme
Heinrich Himmler
race aryenne