Publicité
Cet article a été publié il y a plus de 5 ans
Stuff

Péter n'est pas un crime !

Il y a même des gens qui étudient ce curieux phénomène

par Jonathan Smith
06 Avril 2012, 10:25am

Passé l'âge de 10 ans, tout le monde est au fait de la grande variété de pets possibles, de leurs différents sons, de leurs multiples odeurs et de leurs sobriquets. Pourtant, peu d'entre nous sont capables d'expliquer quoi que ce soit quant aux sources de cette grande diversité. Par exemple, savez-vous pourquoi certains pets procurent une telle sensation de chaleur alors que d'autres dégagent un léger côté « épicé » ? Pas moi, et je trouve ça triste. Afin de combler ces graves lacunes du système éducatif international et de tirer au clair toute cette histoire de pets, j'ai passé un moment avec le Docteur Lester Gottesman : un proctologue qui ressemble beaucoup trop à Jerry Springer.

VICE : Bonjour Docteur. Nous sommes donc ici pour parler de pets.

Dr. Gottesman : Apparemment, oui.

Comment expliquez-vous l'incroyable diversité de bruits de pets ? Pourquoi certains font seulement un léger couinement alors que d'autres sortent dans un fracas de moteur diesel ?

Les différentes sortes de flatulences sont liées à l'air que vous avalez et à la capacité de votre intestin à transformer la nourriture en gaz. Ça dépend aussi de la taille du sphincter au moment où le gaz est relâché. Le bruit sera différent suivant si il est serré ou relâché.

Souvent, péter me procure une légère sensation de chaleur. Comment l'expliquer ?

Cette sensation se produit lorsque le sphincter interne s'ouvre pour dégager un échantillon de ce qui se trouve dans le rectum. C'est une réaction normale. S'il n'y a pas assez de gaz, le corps va alors l'expulser lentement et vous procurer cette sensation de chaleur. Si au contraire, il y a beaucoup de gaz, il sera expulsé bien trop vite pour que le corps ressente une quelconque chaleur.

La température des pets lents est significativement plus élevée que celle des pets rapides ?

Au final, la température doit être la même. Encore une fois, cela dépend de la vitesse à laquelle le gaz est expulsé.

Qu'est-ce qui explique l'odeur ?

L'odeur est due à l'expulsion de molécules contenant du méthane – qui provient de la fermentation de ce que nous mangeons et qui entraîne souvent des gaz malodorants. Lorsque vous êtes né, en passant par le vagin, vous avez été infecté par une bactérie située dans le colon de votre mère et vous garderez celle-ci toute votre vie. C'est ce qui explique que nous sommes tous différents dans notre manière de digérer le lait, les céréales, etc. Si vous ne les digérez pas bien, cela produira beaucoup de méthane et d'acidité qui auront tendance à favoriser les mauvaises odeurs.

Attendez, revenons à cette histoire de vagin s'il vous plaît.

Un bébé nait avec un tube intestinal stérile. Pendant l'accouchement, il y a beaucoup de fluides, de selles, etc. On pense que tout cela expose le colon du bébé aux bactéries situés dans le colon de la mère. Ce sont elles qui affectent l'odeur de vos pets pour le restant de vos jours. Il existe aussi d'autres théories selon lesquelles le colon serait contaminé pendant les premiers mois où il est exposé à la matière fécale – mais pour être honnête, ça n'influe probablement pas autant que l'exposition du bébé aux selles durant l'accouchement.

Wow. En fait, c'est une sorte de merde originelle. La bactérie que l'on chope est-elle affectée par ce que la mère a mangé avant l'accouchement ?

Oui. En fait, on pense aussi que l'appendice possède un arsenal de bactéries. Pour une raison qui m'échappe, lorsque les bactéries du colon sont tuées par les antibiotiques, l'appendice peut donc le repeupler avec les bactéries que vous possédez depuis la naissance. C'est une nouvelle théorie à propos du rôle de l'appendice.

Donc l'odeur de vos pets dépend de la quantité d'excréments que votre mère a libéré au moment de…

Ça ne dépend pas de la quantité mais plutôt du type de bactéries.

OK, mais ça détermine vraiment l'odeur de vos pets pour toujours ?

Eh bien, il y a aussi d'autres éléments. Les pets sont constitués de deux choses. D'abord, la quantité d'air que vous avalez – les gens qui boivent beaucoup de sodas ou mâchent beaucoup de chewing-gum se retrouvent avec beaucoup d'air dans leur colon. Cet air doit donc être expulsé sous forme de pets. La deuxième raison, c'est la quantité de gaz produite par le colon lui-même. Le rôle du colon est de décomposer les nutriments contenus dans la nourriture comme les protéines, les graisses et le sucre. Au cours de ce processus de décomposition, ils produisent soit du sulfure, soit du méthane : aucun des deux ne sent bon. Admettons qu'il y ait des choses comme des raisins et des haricots dans le colon. S'ils restent là à fermenter pendant des jours, ils vont dégager une odeur vraiment désagréable alors que si ces mêmes haricots ressortent huit heures plus tard, ils auront tendance à produire moins de gaz. En fait, ça dépend beaucoup de l'état de votre transit intestinal. Pour la plupart des gens, il faut 32 heures entre le moment où ils mangent quelque chose et le moment où ils vont le chier. C'est une question de rendement ; les gens qui vont aux toilettes tous les trois ou quatre jours ont plus de temps pour produire du gaz et en plus grande quantité.

Quel est le rapport entre l'augmentation du nombre de pets et le fait de boire du café ou de la bière ?

La bière est pleine de gaz et c'est précisément pour ça qu'elle vous fait péter. Le café quant à lui entraîne un léger relâchement des muscles du sphincter ; ce qui explique le fait que vous risquez de davantage péter par accident lorsque vous buvez quelque chose qui contient de la caféine.

Souvent, lorsque je me lève tôt, j'ai plus de gaz que si je me lève plus tard dans la journée. Ça arrive à d'autres personnes ou je suis le seul ?

Vous avez plus de gaz tôt le matin ?

Oui. Par exemple, si me lève à six heures pour une quelconque raison, je vais beaucoup plus péter durant les premières heures de la journée que si je me lève à neuf heures ou plus tard.

Quand allez-vous aux toilettes ?

Dès que je me réveille.

Et vous avez beaucoup de gaz à ce moment là ?

Oui. Mais ce que j'essaie de d'expliquer, c'est que lorsque je me réveille à une heure normale, je n'ai pas tant de gaz que ça alors que si je me lève tôt, j'aurais toujours une tonne de gaz à expulser.

Il est possible que le gaz soit davantage métabolisé si vous dormez plus longtemps. Si vous vous levez à six heures et que vous allez aux toilettes à ce moment-là, le colon n'a pas encore eu le temps de finir son travail et vous expulsez du gaz pas tout à fait transformé. Ça peut-être une explication mais, honnêtement, je n'avais jamais entendu ça avant.

Oui, c'est un peu déconcertant. J'imagine que vous êtes aussi familier des « pets foireux ».

Non ? Qu'est-ce que c'est ?

C'est lorsque vous pensez lâcher un pet et que vous finissez par tâcher votre caleçon.

Ah oui, bien sûr.

J'ai remarqué que, lorsque ça arrive, ce n'est jamais précédé par une envie de chier urgente mais simplement par la sensation d'un pet normal. Ça a quelque chose à voir avec la vitesse, la position des intestins ou un truc du genre ?

Non. Ça dépend surtout des muscles de l'anus. Le contrôle est assuré par deux muscles. Le premier, le muscle interne, est actif tout le temps. C'est celui qui vous permet de vous asseoir sur une chaise sans pour autant chier dessus. Le deuxième, le muscle externe, est un muscle à contraction volontaire qui fonctionne comme vos biceps. Il vous permet donc de garder vos selles à l'intérieur lorsque vous le contractez. Ce que vous décrivez s'explique par plusieurs raisons. La première, c'est quand le muscle interne est devenu très instable – l'un des symptômes de l'extrême-vieillesse, par exemple – ce qui signifie que la moindre chose présente à l'intérieur de l'anus le force à se relâcher. Parfois, il se relâche trop et les selles se répandent. Une autre raison peut-être, c'est la présence d'hémorroïdes. Tout le monde en a mais les gens qui ont de plus gros hémorroïdes ont tendance à expulser du mucus produit par leurs hémorroïdes en même temps que du gaz, ce qui explique les tâches dans leurs slips.

C'est incroyablement dégueulasse. Combien de temps le gaz reste à l'intérieur de votre organisme avant de sortir ?

À peu près 30 heures. Le temps de parcourir 1 mètre 50 de gros intestin puis 8 mètres de petit intestin.

Voici une sonde anale. Toute la partie noire de l'espèce de manche va à l'intérieur.

Quelle est la différence entre un rot et un pet ? Pourquoi certains gaz sortent par la bouche et d'autres par les fesses ?

Ça dépend de la configuration et de la disposition des muscles dans votre estomac. Si vous buvez l'une de ces canettes (il attrape une canette de Pepsi Max) très rapidement, le gaz sera produit en si grande quantité qu'il faudra qu'il aille quelque part et le meilleur endroit par lequel ressortir, c'est de revenir au point de départ. Si vous la buvez en petite quantité, le gaz a le temps de parcourir le petit intestin et le gros intestin jusqu'au moment où le corps commence la fermentation.

OK. Maintenant qu'on est là, quel est le truc plus étrange que vous ayez vu dans un anus ?

Oh, j'ai vu un peu de tout : des bouteilles de bières, des bouteilles de lait, tous les légumes connus à ce jour.

Vous avez déjà vu une bouteille se casser ?

Non, elles ont tendance à rester intactes. Les bouteilles de bières sont assez résistantes. J'ai aussi vu des ballons, des préservatifs, des jouets électriques qui fonctionnaient toujours.

Du coup, les gens viennent en se dandinant ?

En général, ils attendent jusqu'au milieu de la nuit parce qu'ils ne veulent pas être vus. Parfois, on doit les opérer.

Vous voyez plus de filles ou de garçons dans cette situation ?

Plus de filles que je ne l'aurais imaginé mais il y a surtout des garçons, souvent des gays. J'ai aussi eu des gens qui voulaient que j'opère leur anus afin qu'il produise des bruits de pets plus agréables.

Oulah. Quelle sorte de bruit de pets exigeaient ces types ?

Généralement, ils veulent passer d'un bruit assez aigu à quelque chose de plus grave.

Genre, de soprano à baryton ?

En quelque sorte. Donc j'ai dû opérer leur anus de manière à ce que leur bruit de pet soit plus agréable.

Oh merde, vous l'avez vraiment fait ? Quelqu'un vous a payé pour que ses pets sonnent mieux ?

Oui, enfin ils ont essayé de payer ça avec leur assurance.

Quelle compagnie d'assurances est prête à payer pour ça ?

Aucune. Jusqu'à présent, toutes les compagnies d'assurances ont refusé mais les gens continuent d'essayer jusqu'au moment où ils doivent finalement payer l'opération de leur propre poche.

D'autres trucs étranges ?

Beaucoup de gays que j'ai auscultés pratiquait le « fist-fucking » et parfois même le « double fist fucking ». Il faut donc toujours être sur ses gardes quant à la manière dont ils le font. J'ai eu un patient – il était sous crack, évidemment – qui s'est introduit un bâton sauteur dans le cul, ce qui a évidemment bien endommagé son colon et sa prostate.

Mon Dieu, dites-moi que c'est une blague.

Non. Je me rappelle aussi d'une femme qui avait inséré un fouet à battre les œufs dans le derrière de son mari et ça avait causé pas mal de dégâts. Dans ce genre d'accidents, les gens sont généralement défoncés au crack ou sous cocaïne.

Pour plus d'information :

CACA MORTEL

NIQUE LE CANCER - COMMENT SE TRAIRE LA PROSTATE

VOX POP - QU'EST-CE QUE ÇA SENT À L’INTÉRIEUR