FYI.

This story is over 5 years old.

Vice Blog

ELION A PEINT UNE RUE EN ROSE

05 novembre 2008, 4:31pm

Le street-art ça pue du cul et ça sert juste à faire croire aux taggers qu'il y a une vie après le graffiti. Mais quand un mec est assez cinglé pour peindre entièrement une rue en rose sans autre raison que de "faire plaisir aux gens", je lui tire mon chapeau. Elion a déversé 20 litres d'acrylique rose sur 40 mètres de longueur juste à côté du musée Picasso, juste avec un pote et un rouleau de peinture. C'était super tendu à réaliser et ça s'est fait effacé quelques jours après. Ouais, ça servait à rien et c'est ça qui est cool.

Vice : Pourquoi est-ce que tu fais ça ?
Elion : Je voulais faire quelque chose de beau et qui changerait la perception des gens par rapport à la ville. Avec Pink Street j'ai donc voulu offrir quelque chose de différent qui pourrait enrichir notre expérience de la ville.

C'est un peu "Yes we can !" ton histoire là. Ça veut dire quoi "Elion" au fait ?
Elion, ça veut dire "le plus haut de tous" en hébreu et c'est aussi mon deuxième prénom. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, je n'ai jamais taggé. Si je l'ai fait, c'était sur mon bureau à l'école quand j'étais petit. En fait, c'est un peu pourri, ça fait vraiment trop ado en rebellion contre la méchante société. Il y a beaucoup trop d'ironie là dedans, ça ne m'a jamais plu.

Par contre visiblement, peindre des trucs en rose ça te plaît.
J'avais besoin d'une couleur voyante mais pas dure. Le rose est une couleur douce et les gens se sentent bien quand ils en voient dans la rue, où il n'y en a presque pas. En plus, il fallait qu'elle soit complètement différente des couleurs habituellement utilisées pour les signalisations. Ça m'aurait emmerdé qu'on confonde ma peinture avec un panneau "impossible de stationner".

Mais le rose c'est un peu gay quand même. Tu voulais montrer à quel point l'art est gay en fait ?
Tu devrais rencontrer ma mère, elle pense des trucs à peu près similaires.

Pourquoi t'as choisi de faire ça à côté du musée Picasso ?
Parce que je ne possède pas de musée moi-même, voilà tout.

Et t'as pas peur que ça soit effacé bientôt ?
En fait, ils l'ont déjà nettoyée. Elle a disparu, c'est comme si elle n'avait jamais été là.

T'as fait des trucs semblables dans d'autres grandes villes du monde ?
J'ai fait plein d'autres guerilla projects, comme par exemple avec les sculptures ARCHAIR il y a quatre ans. C'était aussi une forme de transformation urbaine.

Vous mettez combien de temps pour peindre toute une rue en rose ?
À peu près 25 minutes. Mon pote Laurent m'a aidé à peindre pendant que Pablo surveillait la rue, pour voir s'il n'y avait pas flics qui traînaient. Alors qu'on en était à la moitié, mon rouleau de peinture s'est pété et j'ai dû finir juste avec mes mains et mes genoux. Les dix dernières minutes, je balançais littéralement la peinture sur le sol.

Vous avez failli vous faire serrer non ?
Ouais. En fait, on avait essayé de peindre la rue quelques jours avant. Le soir où l'on était censé le faire, les flics se sont mis à nous suivre. Ils savaient que l'on était en train de faire un mauvais coup. Ils nous ont suivis sur 100 mètres puis ont continué à surveiller tout le pâté de maison, du coup on a été obligé de reporter notre petite expédition.

T'es pas un peu devenu parano à cause de ça ?
Je flippais jusqu'à ce que je vois avec quelle rapidité ils ont tout nettoyé. Ça leur a même pas pris un matin pour qu'ils effacent tout. Ils ont fait ça au  Karsher. Mais le pire qu'il puisse m'arriver, ce serait de me prendre une amende.