Sports

Les nonnes ninjas de Philadelphie

En 1978, les bonnes soeurs d'une congrégation sont devenues maîtres en aïkido et en karaté pour défendre l'orphelinat qu'elles tenaient.
28 juillet 2017, 7:33am

La vidéo zonait sur le Net depuis un temps indéterminé, mais les spécialistes de la question, s'il en existe, s'accordent pour dire qu'elle date de 1978 et que la scène se déroule au dojo Akikai de New York. Hormis la légende de la vidéo, aucun détail supplémentaire sur les circonstances dans lesquelles ces nonnes se sont mises aux arts martiaux n'a filtré.

« Les soeurs de la sainte famille, du nom de l'ordre sous lequel elles se sont engagées, oeuvrent dans un des quartiers les plus mal famés de Philadelphie », peut-on entendre sur la vidéo. « Leur orphelinat est constamment vandalisé ou cambriolé. Sur les derniers mois, plusieurs des enfants hébergés ont été agressés et deux nonnes ont été violées. Déterminées à continuer à se dévouer pour le bien commun et à perpétuer 80 années d'action sociale, les soeurs ont décidé d'appliquer l'une des plus célèbres maximes de l'Ancien Testament : oeil pour oeil, dent pour dent », poursuit le journaliste.

A la manière des moines shaolin, les bonnes soeurs se sont donc tournées vers les arts martiaux pour parer à toute éventualité et développer des réflexes avant tout défensifs. L'histoire ne dit pas si les nonnes ninjas ont eu besoin d'utiliser leur savoir-faire pour préserver leur tranquillité.