Les ondes cérébrales contiennent nos joies et nos peines

Lisa Park extériorise ses émotions en contrôlant par la pensée les 48 vasques d'eau posées autour d'elle.

|
juil. 4 2017, 11:50am

« C'est ça la puissance intellectuelle »" avançait avec classe George Abitbol, mais sans doute ne connaissait-il pas les travaux de Lisa Park. Cette jeune artiste est capable de contrôler quelque 48 vasques d'eau avec la seule force de ses ondes cérébrales — et aussi, donc, un casque EEG relié à des bols d'eau intelligents qui captent lesdites ondes. Le projet s'appelle Eunoia II — et est donc la seconde version du projet — et la voit s'asseoir au centre de ce qui semble être un jardin zen fait de nombreuses flaques dans une salle épurée.

Les 48 vasques représentent les 48 émotions que Spinoza recense dans son livre Ethica. On y retrouve la frustration, l'excitation, la méditation et la dévotion, chacune illustrée de façon différente par les vibrations émises par les flasques. Les vibrations suivent les stimuli nerveux de Park en interprétant un algorithme en autant de mouvements qui se dessinent sur l'eau.

« J'ai commencé à travailler avec des capteurs et des casques EEG parce que je cherchais à répondre à cette question, comment je peux transformer une énergie invisible et les émotions qu'elle véhicule en un résultat visible par tous. Lorsque je ressens certaines émotions (de la colère, de la tristesse ou de la joie) j'imagine qu'elles sont comme des petites vagues qui se répandent en moi — après tout, nous sommes composé à plus de 60% d'eau. Avec Eunoia II, j'ai voulu faire une œuvre qui représente se qui se passe en moi. »

Retrouvez les expériences et plus d'informations sur le site de Lisa Park.

Plus de VICE
Chaînes de VICE