Publicité
Crime

Quatre militaires américains tués dans le Tennessee lors d’une fusillade

Ce jeudi matin, un assaillant a tué quatre militaires américains et blessé 3 autres, avant d’être abattu, au cours d’une double fusillade visant des sites militaires de la ville de Chattanooga dans l’État du Tennessee.

par VICE News
17 Juillet 2015, 8:08am

Photo par John Bazemore/AP

Ce jeudi matin (heure locale), un assaillant a tué quatre militaires américains et blessé 3 autres personnes, avant d'être abattu, au cours d'une double fusillade visant des sites militaires de la ville de Chattanooga dans l'État du Tennessee. Le suspect a été identifié par le FBI comme Muhammad Youssef Abdulazeez, un Américain d'origine koweitienne de 24 ans. Les circonstances de la mort du suspect ne sont pas encore connues.

L'attaque s'est déroulée en fin de matinée ce jeudi (heure locale) à deux endroits de la ville du Tennessee — un centre de recrutement militaire, puis un centre de soutien opérationnel de la marine américaine, situé à une dizaine de kilomètres de là. L'homme avait apparemment plusieurs armes et a tiré en rafale sur les bâtiments depuis l'extérieur.

D'après des témoins de l'attaque, un homme a d'abord ouvert le feu au centre de recrutement de l'armée situé sur la Old Lee Highway vers 10 heures 45 (heure locale). Quelques minutes après, la marine américaine a indiqué qu'un second site avait été attaqué, un centre de soutien opérationnel de la Navy. Les 4 personnes tuées ont été abattues lors de la deuxième fusillade. La situation a été mise sous contrôle sur les coups de 13 heures 15.

Un procureur américain a ouvert une enquête pour terrorisme intérieur (« Domestic Terror ») concernant la double fusillade de ce jeudi. Le FBI a estimé de son côté qu'il était encore trop tôt pour connaitre les motivations de Muhammad Youssef Abdulazeez, qui a été désigné comme le principal suspect de cette attaque.

Abdulazeez vivait dans la banlieue de la ville avec sa famille. Il avait été diplômé de l'université du Tennessee à Chattanooga en 2012 après des études d'ingénieur, précise la chaine locale WRCB. En avril dernier, il avait été arrêté pour conduite sous influence de l'alcool ou de la drogue (Driving Under Influence).

S'exprimant devant la presse ce jeudi, le procureur Bill Killian a estimé que l'affaire ressemblait à un acte de terrorisme intérieur. L'Agent spécial du FBI en charge de l'enquête, Ed Reinhold, a néanmoins précisé que les autorités n'avaient pas encore déterminé le motif de l'attaque. Dans un communiqué diffusé ce jeudi soir, le FBI précise qu'il est encore trop tôt pour spéculer sur les motivations du tueur.

« Aujourd'hui est un cauchemar pour la ville de Chattanooga, » a déclaré le maire de la ville, Andy Berke. « Ensemble, en tant que ville, nous répondrons à cette attaque de toutes les manières possible. »

Ce n'est pas la première fois que des sites militaires américains sont la cible d'attaques. À Fort Hood en 2009, treize personnes avaient été tuées après qu'un psychiatre de l'armée américaine, Nidal Malik Hasan, ouvre le feu dans cette base militaire du Texas. En 2013, le Navy Yard de Washington, DC avait aussi été visé et avait fait 12 morts. Il s'agit des deux attaques les plus meurtrières survenues sur une base militaire située sur le sol américain. 

L'Associated Press a contribué à la rédaction de cet article.